Geneva

Viola da gamba

Invented in Italy in the 15th century and then taken all over Europe, and played primarily as part of an ensemble or ‘consort’ (a group all playing the same instrument), it enjoyed a triumphant period being featured as a solo instrument in France in the reign of Louis XIV, with Sainte-Colombe, Marais, Caix d’Hervelois and Forqueray. 

Guided by its professor, Guido Balestracci, a renowned soloist and chamber musician, the viola da gamba class at the Haute école de musique de Genève (HEM) supports its students as they learn the main repertoires (from the Renaissance to the end of the 18th century) and understand how they evolved over the centuries.

The class prepares its students for a multifaceted career in music, ranging from the interpretation of the soloist repertoire to that of polyphonic and orchestral works, but also to the teaching and passing on of knowledge. The class makes available to its students a particularly extensive collection of instruments and bows, including several models of bass viola, a lirone, a violone, an arpeggione, a quinton, a Renaissance-era quatuor, etc. 

Our students are encouraged to take part in numerous activities arranged by the HEM’s department of music of the past, which regularly invites eminent performers and researchers from all over the world to give Masterclasses and seminars. The goal is to encourage the development of a thoughtful approach, with a view to achieving a deeper contextualization of the practice and repertoire of their instrument.

The viola da gamba class regularly collaborates with the HEM’s other departments, and with internationally acclaimed Swiss ensembles, on ‘side-by-side’ artistic projects, which constitute a real gateway to the professional world. 

Teachers

Guido Balestracci

Professeur de Viole de Gambe - Ornementation

Guido Balestracci est né à Turin en 1971. Il découvre la viole de gambe à l’âge de cinq ans, dans le cadre familial. Dès la fin de ses études à la Schola Cantorum de Bâle, il entame une fidèle collaboration avec des personnalités musicales telles que Paolo Pandolfo, Jordi Savall... se produisant à leurs côtés, et collaborant à de nombreux enregistrements. En 1997, il fonde l’ensemble l’Amoroso afin d’explorer de façon plus personnelle le répertoire pour viole de gambe et de mettre en valeur les différents instruments de cette famille. Les programmes d’enregistrement « Consonanze Stravaganti », suivies de « Seconde Stravaganze » et la transcription de l’Opus V de Corelli pour viole de gambe, sont considérées comme des œuvres de pionnier dans la restitution du répertoire italien pour violes et se voient primées par la critique internationale (Diapason d’or, 10 de Répertoire, Prix Goldberg, Premio Vivaldi della Fondazione Cini, Eccezionale de Scherzo, Choc du Monde de la Musique…). Passionné par la recherche, Guido Balestracci s’intéresse aux instruments rares, tels que le baryton, ce dont témoigne un CD consacré aux Divertimenti en trio de Haydn, paru en 2011. C’est dans ce domaine que s’inscrit son intérêt pour la période Classique et Romantique et plus particulièrement pour l’arpeggione, dont il est l’un des rares interprètes actuels. Il se produit alors en concert, dans un programme consacré à la transcription du répertoire romantique autour de la sonate « Arpeggione » de Schubert, qu’il enregistre en 2019. Guido Balestracci est, depuis la fin de l’année 2021, également responsable du projet de recherche Le Vibrato entre 1770 et 1820 : un agrément à redécouvrir, qu’il mène au sein de la HEM de Genève, en collaboration avec Elizabeth Dobbin et Paolo Corsi et en partenariat avec le CRR de Paris. Il occupe le poste de professeur de viole de gambe et ornementation du XVIIIème siècle à la HEM de Genève, au CRR de Paris avec le PSPBB et Sorbonne Université. En savoir plus sur Guido Balestracci  

Balestracci

Departments and associated courses