HEM - Genève

Prochains événements

Programmes d'études

François Dumont

Professeur de Piano

François Dumont est Lauréat des plus grands concours internationaux : le Concours Chopin de Varsovie, le Concours Reine-Elisabeth, les Piano Masters de Monte-Carlo. Nominé aux Victoires de la musique, il reçoit le Prix de la Révélation de la Critique Musicale Française. Il se produit en soliste avec l’Orchestre National de France dirigé par François-Xavier Roth, au Théâtre des Champs-Elysées, à la Philharmonie de Paris, au Musikverein de Vienne ainsi qu’enSoliste tournée au Japon. Leonard Slatkin l’invite pour enregistrer les deux concertos de Ravel avec l’Orchestre National de Lyon pour Naxos. Il se produit dans les grands festivals tels que la Chaise-Dieu, Radio-France Montpellier, Piano aux Jacobins, la Roque d’Anthéron, Chopin à Nohant, Sociétés Chopin de Paris et Genève, Palazzetto BruZane à Venise. Né à Lyon, il travaille avec Pascale Imbert, Chrystel Saussac et Hervé Billaut et rentre à quatorze ans au CNSMD de Paris dans la classe de Bruno Rigutto. Il se perfectionne à l’Académie Internationale de Côme et la Lieven Piano Foundation auprès de Dmitri Bashkirov, Leon Fleisher, William Grant Naboré, Murray Perahia, Menahem Pressler, Andreas Staier et Fou Ts’ong. Sa discographie comprend plus de 35 albums, incluant l’intégrale des Sonates de Mozart, l’œuvre pour piano de Ravel, les Trios de Beethoven et Schubert, des disques Bach, Chopin, Wagner/Liszt, Fauré, Moussorgsky et une intégrale en cours des concertos de Mozart avec l’Orchestre National de Bretagne. Il pratique assidûment la musique de chambre avec Sayaka Shoji, Augustin Dumay, Laurent Korcia, Marc Coppey, Henri Demarquette, Xavier Philipps, les quatuors Prazak et Voce, et explore le Lied avec son épouse, la soprano Helen Kearns.  Il collabore activement avec des compositeurs tels que Bacri, Dusapin, Finzi, Lacaze, Murail, Tanguy. Passionné par la transmission et la pédagogie, il est invité pour des masterclasses en Europe et au Japon.  En savoir plus sur François Dumont

Ricardo Carvalhoso

Professeur de Tuba et Euphonium

Reconnu comme l’un des noms incontournables du Tuba, le musicien portugais Ricardo Carvalhoso fait partie d’une génération qui a donné un nouvel élan à l’exécution moderne de l’instrument. Ricardo Carvalhoso se forme à l’École de Musique de Viana do Castelo et à l’École Supérieure de Musique et des Arts du Spectacle de Porto avant d’étudier avec Anne Jelle Visser à l’Académie des Arts de Zurich où il obtient un Master en Musique en 2010 et le Diplôme de soliste en 2013. Ricardo a remporté de nombreux prix, notamment le Premier Prix du Concours « Prémio Jovens Músicos » en 2009 au Portugal, le Premier Prix du Concours de International de Cuivres du Valle d’Aoste en 2010 et le Deuxième Prix du Concours International de Paris « Ville d’Avray » en 2011. Il a aussi été lauréat du Prix de Musique de la Fondation Kiefer Hablitzel en 2011. En tant que pédagogue, il donne régulièrement des classes magistrales au sein des écoles supérieures de musique telles que l’Université des Arts de Zurich, l’Académie de Musique et des Arts du Spectacle de Vienne, le Conservatoire Claudio-Monteverdi de Bolzano, l’Université de Musique de Nuremberg et le Conservatoire Supérieur de Musique de Granada. Entre 2021 et 2023 il enseigne à l’Université de Musique « Franz Liszt » de Weimar. Entre 2012 et 2015 Carvalhoso est Tuba-Solo à l’Orchestre Philharmonique de Nice et entre 2015 et 2017 il occupe la même position à l’Orchestre de l’Opera de Zurich. Depuis 2017 Ricardo Carvalhoso est Tuba-Solo de l'Orchestre Philharmonique de Munich. En savoir plus sur Ricardo Carvalhoso

Antoine Marguier

Professeur de Clarinette basse / Musique de chambre pour bois / Traits d'orchestre en section ou en pupitre (vents) / Lecture à vue (orchestre)

Diplômé de clarinette et musique de chambre du CNSM de Lyon, Antoine Marguier commence sa carrière sous la direction de Claudio Abbado au sein de l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne et du Gustav Mahler Jugend Orchester. A l’âge de 22 ans, il est engagé à l’Orchestre de la Suisse Romande comme clarinette basse solo, un poste qu’il occupera pendant 16 ans. Il a 27 ans lorsque sa passion pour la musique d’ensemble et sa soif de transmettre le conduisent à rejoindre la HEM en tant que professeur de clarinette basse d’abord, puis de musique de chambre et traits d’orchestre, ainsi que chef d’orchestre lors d’une tournée en Chine notamment. Dans le cadre des collaborations internationales de l’école, il a donné des master-classes au Yong Siew Toh Conservatory of Music de Singapour, à la Seoul National University, au Conservatoire Central de Pékin et à la Jerusalem Academy of Music and Dance. Parmi ses mentors et professeurs figurent notamment les chefs d’orchestre David Zinman, Roberto Benzi, James Levine et Kurt Masur. Parallèlement à son activité internationale de chef d’orchestre invité, Il a occupé les postes de chef résident de l’Orchestre National de Lyon, directeur musical de l’Orchestre du Conservatoire de musique de Genève et du Seoul International Community Orchestra. A Genève où il réside, il est par ailleurs le fondateur et chef de la Compagnie du Rossignol et de l’Orchestre des Nations au pupitre duquel entre autres il a eu l’occasion d’accompagner de grandes personnalités du monde musical telles que Renée Flemming, Khatia Buniatishvili, Maxim Vengerov, Gautier Capuçon, Alexandra Conunova, Barbara Hannigan, Miloš Karadaglić ou encore Pretty Yende. A Genève toujours, Antoine est membre du Club Diplomatique et du Cercle des Entrepreneurs. En savoir plus sur Antoine Marguier

Stephan Macleod

Professeur de chant

Stephan MacLeod est chanteur et chef d'orchestre. Né à Genève, il est le fondateur et directeur artistique de Gli Angeli Genève, un ensemble vocal et instrumental spécialisé dans les répertoires du XVIe au XIXe siècle sur instruments d'époque. Il dirige entre 40 et 50 concerts par an dans le monde entier, dont un nombre croissant en tant que chef invité avec des orchestres "modernes", notamment dans le répertoire de J.S. Bach et de ses contemporains. Parallèlement, il poursuit avec bonheur sa carrière de chanteur et enseigne à la Haute École de musique de Genève depuis 2023, après 10 années d’enseignement à la Haute École de musique de Lausanne de 2013 à 2023. Au cours de la saison 2023/24, il dirige son ensemble Gli Angeli Genève dans de nombreux projets dans lesquels il chante aussi les parties de basse solo : la Passion selon saint Matthieu de Bach à la Basilique de Vézelay, la Messe en si mineur de Bach au Victoria Hall et en tournée Suisse, le Magnificat de Bach en ouverture du Festival de Bruges, mais aussi à Musiques en été à Genève, au Festival de Besançon et en Alsace, de nombreuse cantates de Bach dans le cadre de l’Intégrale des cantates en concert de Gli Angeli Genève, le Messie de Haendel au Victoria Hall et en tournée ainsi que le Requiem de Mozart ou des concertos et symphonies de Mozart et Haydn pendant le Festival annuel Mozart-Haydn de son ensemble, où il chante aussi le rôle-titre de Paulus de Mendelssohn sous la baguette de Leonardo Garcia Alarcón. Il dirige l’OSR en mars dans un programme mêlant Stravinsky à Machaut et Gesualdo, l’Orchestre Philharmonique National de Hongrie dans un programme symphonique où il chante également deux airs de concert de Mozart, l’Orchestre Baroque d’Oslo dans un programme Telemann-Bach, et se produit en tant que soliste au Festival de la Chaise-Dieu, au Festival baroque de la Staatsoper de Berlin, ou à Leipzig avec l’orchestre du Gewandhaus et le Thomanerchor. Il est en tournée avec le Magnificat de Bach et la Nederlandse Bachvereniging en décembre ou avec la Passion selon Saint Matthieu de Bach et le Collegium Vocale Gent de Philippe Herreweghe en mars. Il chante l’autre Passion de Bach en mars en Hongrie et poursuit l’enregistrement de l’Intégrale des Concertos pour vents et orchestre de Mozart avec Gli Angeli Genève. Parmi les temps forts des dernières saisons, citons l'interprétation et l'enregistrement de l’inédite symphonie concertante pour deux violoncelles et orchestre d'Anton Reicha avec Gli Angeli Genève et les violoncellistes Christophe Coin et Davit Melkonyan, la direction de la Philharmonie Zuidnederland dans la Passion selon saint Matthieu de Bach, une autre Passion selon saint Matthieu au KKL de Lucerne avec Gli Angeli Genève, un récital d’airs de Mozart au Grand Théâtre de Mozart, plusieurs récitals de Lieder avec Kristian Bezuidenhout, l'interprétation et l'enregistrement de l'intégrale des concertos pour flûte et orchestre de Mozart (parue en 2022), les enregistrements acclamés de la Passion selon saint Matthieu (2020), de la Messe en si mineur (2021) des Cantates pour basse (2022) et de la Passion selon saint Jean de Bach (2023), ou d’un disque Josquin en 2023. En 2019, il a reçu un prix ICMA avec Gli Angeli Genève, dans la catégorie "meilleur enregistrement de musique baroque vocale de l'année", pour le CD Sacred Music of the 17th century in Wroclaw (Claves). Stephan MacLeod a étudié le violon et le piano avant de se tourner vers le chant, qu'il a d'abord étudié au Conservatoire de Genève, puis avec Kurt Moll à la Musikhochschule de Cologne et enfin avec Gary Magby à la Haute Ecole de Musique de Lausanne. Sa carrière de chanteur débute pendant ses études en Allemagne par une collaboration fructueuse avec Reinhard Goebel et Musica Antiqua Köln. C'est alors que les portes du monde de l'oratorio s'ouvrent à lui. Depuis, il chante sur les plus grandes scènes du monde, sous la direction de chefs d'orchestre tels que Philippe Herreweghe, Jordi Savall, Frieder Bernius, Franz Brüggen, Masaaki Suzuki, Michel Corboz, Gustav Leonhardt, Christophe Coin, Konrad Junghänel, Hans-Christoph Rademann, Sigiswald Kuijken, Vaclav Luks, Philippe Pierlot, Helmut Rilling, Rudolf Lutz, Raphael Pichon, Paul Van Nevel ou Jos Van Immerseel, ainsi qu'avec Daniel Harding ou Jesús López Cobos. Il a également chanté dans des productions d'opéra à La Monnaie de Bruxelles, au Teatro La Fenice de Venise, au Grand Théâtre de Genève, à l'Opéra national de Toulouse, à l'Opéra de Nîmes, à l'Opéra national de Bordeaux et à Cologne. Depuis 2005 et parallèlement à sa carrière de chanteur, il se consacre également à la direction d'orchestre et a fondé Gli Angeli Genève, avec lequel il enregistre un ou deux albums par an. La discographie de Stephan MacLeod en tant que chanteur et chef d'orchestre comprend plus de 100 CD, dont beaucoup ont été acclamés par la critique. De 2013 à 2023, il est professeur de chant à la Haute école de musique de Lausanne, et depuis 2023 à la Haute école de musique de Genève. Il partage sa carrière entre l'enseignement, ses engagements en tant que chanteur, son ensemble et la demande croissante dont il fait l'objet en tant que chef d'orchestre, notamment pour diriger Bach ou Mozart. Il dirige régulièrement les musiciens de l'Orchestre de la Suisse Romande, de la Philharmonie Zuidnederland, de la Nederlandse Bachvereniging, du Pacific Baroque Orchestra, du Purcell Choir et de l'Orfeo Orchestra, entre autres. En savoir plus sur Stephan Macleod

Alberto Bocini

Professeur de Contrebasse

Alberto Bocini a étudié la guitare avant de se consacrer à la contrebasse. Titulaire d’un diplôme du conservatoire Cherubini de Florence obtenu dans la classe d’Alfredo Brandi, il se perfectionne sous la houlette de Franco Petrachi. Il remporte de nombreux concours, notamment un premier prix au concours Valentino Bucchi, un premier prix au Torneo Internazionale della Musica et un deuxième prix au concours pour cordes Nicanor Zabaleta. En soliste, il a joué avec de nombreuses formations, notamment l’orchestre du théâtre Masimo de Palerme, I Solisti Veneti ou l’orchestre de Rome et du Lazio. En musique de chambre, il a joué avec Yuri Bashmet, Vadim Repin, Patrick Gallois, Natalia Gutman ou Eric Ruske. Le festival de musique de Newport l’a honoré en l’invitant à onze reprises, jusqu’en 2004. Alberto Bocini est membre du Bass Gang, un quatuor de contrebasses au répertoire extrêmement hétérogène dans ses choix musicaux, qu’il présente avec virtuosité et ironie. Cette formation connaît un vif succès et a été plébiscitée lors de tournées au Japon et en Corée. La formation a enregistré un DVD pour le label indépendant NBB Records, marque fondée par Alberto Bocini, pour laquelle il a beaucoup enregistré. Musicien éclectique et enthousiaste, Alberto Bocini n’hésite pas à repousser les frontières de son répertoire. Il a ainsi gravé pour Denon Braevissimo, un concerto pour contrebasse et cordes d’Ennio Morricone, ou dédié un disque à la musique du groupe de rock anglais Genesis avec un trio nommé After Genesis. Actuellement contrebassiste solo du Maggio Musicale de Florence que dirige Zubin Metha, Alberto Bocini enseigne la contrebasse à la Haute école de musique de Genève. En savoir plus sur Alberto Bocini

Lambert Colson

Professeur de Cornet à Bouquin

Lambert Colson se forme auprès de Françoise Defours, Pedro Memelsdorff, Bart Coen, Marleen Leicher, Bruce Dickey et Gebhard David; notamment au Koninklijk Conservatorium Brussel, à l’ESMUC à Barcelone, à la Schola Cantorum Basiliensis et l’HFK de Brême. Ses collaborations comptent des ensembles et des chefs tels que Scherzi Musicali, Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), Holland Baroque, La Fenice (Jean Tubéry), Pygmalion (Raphaël Pichon), B’rock, Collegium Vocale (Phillipe Herreweghe), Correspondances (Sébastien Daucé), Cappella Meditteranea (Leonardo Garcia Alarcon), Continuum… Il dirige ses propres projets musicaux, directement issus de recherches engagées ces dernières années au sein de son ensemble InAlto. Les enregistrements d’InAlto les plus récents ont été acclamés par la critique européenne : Diapason d’Or & Diapason D’Or de l’année 2017, Choc de Classica, 5 étoiles Rondo Magazin, Joker Crescendo, Cléf d’Or Res Musica, choix de l’année pour Libération et Le Monde… Il enseigne aujourd’hui le cornet à bouquin, la musique d’ensemble et l’ornementation au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles et à la Haute école de musique de Genève. En perpétuelle recherche sur son instrument, Il poursuit actuellement un cursus de doctorat autour du cornet muet et de son utilisation dans l’Allemagne du 17ème siècle en cotutelle entre Le Koninklijk Conservatorium et la Vrije Universiteit à Bruxelles. La thèse sera présentée publiquement en 2024. Il est le dédicataire de plusieurs pièces de compositeurs contemporains : Zad Moultaka, Fabrice Fitch, Bernard Foccroulle… Avide de collaborations inhabituelles, il travaille avec la chorégraphe Catherine Contour et découvre la pratique de l’hypnose; il explore de plus en plus les possibilités offertes par ses instruments dans les musiques actuelles : collaborant avec des artistes tels que Liesa van der Aa, Shara Nova (My Brightest Diamond), Petur Ben, Mugison ou encore Efterklang. Il est aussi l’invité de plusieurs projets de Jazz et d’improvisation avec des artistes tels que Emmanuel Baily, Xavier Rogé, Franck Vagané, Adam Woolf, Jon Birdsong ou encore Eric Vloeimans. En savoir plus sur Lambert Colson

François Desforges

Professeur de Percussion

François Desforges commence les percussions dans la classe de Daniel Ardaillon à Montluçon et poursuit ensuite ses études dans les classes de Didier Benetti puis de Frédéric Macarez à Paris. Parallèlement, il étudie les percussions latines avec Miguel Fiannaca. En 1992, François Desforges est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Jacques Delecluse et de Jean Geoffroy. Il en ressort en 1995 avec un 1er prix à l’unanimité. Cette même année, il intègre l’Orchestre National de France et obtient le Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de percussion. En 1998, il obtient également un 1er prix de musique de chambre au CNSM de Paris dans la classe de Jacques Ivaldi et celle de Michel Cals. Au sein de l’Orchestre National de France, il occupe le poste de Timbalier Solo. Avec cette phalange de renom, il participe à de très nombreux projets et tournées internationales sous la baguette de chefs aussi prestigieux que Charles Dutoit, Riccardo Muti, Seiji Osawa, Kurt Masur, Daniele Gatti, Bernard Haitink ou encore Cristian Macelaru son directeur musical actuel. En dehors de ses activités à l’orchestre, François Desforges se passionne pour la pédagogie. Après de nombreuses années d’enseignement au conservatoire du 5ème arrondissement de Paris et au CRD de Créteil, il rejoint la très prestigieuse Haute École de Musique de Genève en 2016 pour y enseigner les timbales. Cette grande institution lui permet de transmettre sa passion à des étudiants venant du monde entier. Il est régulièrement invité pour donner des master-class autour des timbales d’orchestre. En tant que chambriste, François Desforges est membre de l’ensemble Ad ONF constitué des percussionnistes de l’Orchestre National de France. Cet ensemble à géométrie variable est créé en 2004 autour du projet « Ballet Mécanique » de Georges Antheil initié par René Bosc alors directeur de la création musicale à Radio-France. Depuis sa création, l’ensemble Ad ONF est l’invité régulier de nombreux festivals comme le festival Présence de Radio-France, La Roque d’Anthéron, les Folles journées de Nantes, le Festival Bel Air de Chambéry… De nombreux artistes se sont associés aux projets de l’ensemble Ad ONF comme Marielle et Katia Labeque, Bertrand Chamayou, Jean Frédéric Neuburger, Magali Mosnier, Markus Lindberg, Thierry Escaich, Thomas Ades… François Desforges se produit avec bien d’autres partenaires comme le groupe « inclassicable » Quai n°5, le Chœur de chambre Accentus dirigé par Laurence Equilbey, l’ensemble vocal Sequenza 9.3 dirigée par Catherine Simonpietri, la « famille » Artie’s, et plus récemment avec l’Orchestre Consuelo sous la direction de Victor-Julien Laferrière… En savoir plus sur François Desforges

Laurent Gay

Professeur de Direction d'Orchestre - Eléments de direction d'orchestre (pour les chef-fe-s de choeur

Titulaire de la classe de direction d’orchestre de la Haute école de musique de Genève, Laurent Gay a dirigé un très grand nombre de concerts en Europe, Asie et Amérique du Sud dans un large répertoire. Il a régulièrement dirigé, entre autres, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de chambre de Lausanne, l’Ensemble Contrechamps ou encore l’Orchestre de l’Opéra national de Lyon. Il a également dirigé l’Orchestre de chambre de Genève, l’Orchestre de la Suisse Italienne, le Sinfonietta de Lausanne, l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre Régional de Basse-Normandie, l’Orchestre Symphonique d’Aalborg (Danemark), l’Orchestre symphonique de l’État de Bahia (Brésil), l’Orchestre Philharmonique de Deajon (Corée du Sud) ou encore l’Ensemble Orchestral de Genève (directeur artistique de 1986 à 1996) et l’Orchestre du Festival Amadeus (directeur artistique de 1999 à 2004). Laurent Gay a également dirigé de nombreuses représentations d’opéra, notamment à l’Opéra de Lausanne, l’Opéra national de Lyon ou à l’Opéra royal de Versailles. Un grand nombre des productions qu’il a dirigées a été diffusé sur plusieurs chaines de radio et télévisions nationales suisses et françaises. On retrouve également Laurent Gay dans plusieurs productions discographiques, à la tête de l’Orchestre du Festival Amadeus, de l’Ensemble Contrechamps et de l’Orchestre de chambre de Lausanne. Très engagé dans la défense de la musique contemporaine, il a conduit la création d’une trentaine d’œuvres dont l’opéra de Xavier Dayer Le Marin. Invité comme membre de jury de plusieurs concours internationaux, Laurent Gay a toujours été intéressé par l’enseignement et toujours impliqué dans ce domaine. Il a donné des masterclass et conduit des ateliers de direction dans plusieurs pays d’Europe, mais également au Brésil dans le cadre du programme NEOJIBA et en Chine au Conservatoire de Shanghai. Pédagogue reconnu, il consacre désormais une large partie de ses activités à l’enseignement de la direction d’orchestre. En savoir plus sur Laurent Gay

Sandrine Chatron

Professeure de Harpe - Musique de Chambre avec Harpe - Traits d'Orchestre en section ou en pupitre (Harpe)

Sandrine Chatron est une harpiste curieuse, défricheuse et aux multiples facettes. Elle occupe le poste de harpe solo depuis 2009 au Nederlands Philarmonisch Orkest et enseigné la pratique d’orchestre au Conservatoire d'Amsterdam depuis 2012. Pédagogue enthousiaste, elle anime des training d’audition, participe à des stages, des masterclass et des jurys de concours. Diplômée du Conservatoire National Supérieur de musique de Paris en 1994 en harpe et en musique de chambre, Sandrine Chatron est lauréate de plusieurs concours ( Arles, Charpentier)  de la Fondation Banque Populaire (2000), et de la Fondation Tissier Grandpierre (2019). Elle a étudié avec Gérard Devos, Marie-Claire Jamet, Frédérique Cambreling et Germaine Lorenzini. Elle défend avec ardeur un large répertoire, de la harpe à simple mouvement à la création contemporaine. Elle est membre du Trio Polycordes avec lequel elle crée de nombreuses œuvres et spectacles interdisciplinaires. Elle a été membre de l’Ensemble Calliopée pendant vingt ans. Invitée de nombreux festivals, elle a une prédilection pour le partage en musique de chambre et collabore avec des artistes comme le quatuor Elias, Amaury Coyetaux, Juliette Hurel, Ophélie Gaillard. En tant que soliste, elle s’est produite dans le cadre du festival Présences, au Théâtre des Champs-Elysées, au Musée d’Orsay, à Radio France et au Concertgebouw d'Amsterdam, avec notamment le Nederlands Kamerorkest, La Grande Ecurie-La Chambre du Roy, l’Ensemble Fa. Elle a créé de nombreuses œuvres, dont celles de Pierre Boulez, Krystof Maratka, Philippe Schoeller, Susumu Yoshida, Ricardo Nillni, Frédérick Martin, Luis Naon, Alexandros Markeas, Robin De Raaf, Fabien Cali... Soucieuse de défendre un répertoire inédit ou méconnu, elle a signé plusieurs albums solo remarqués par la critique, pour Naïve- Ambroisie, Aparté : André Caplet et ses contemporains (2005), Le Salon de musique de Marie-Antoinette (2009) et A British Promenade (2017), et a une importante discographie en musique de chambre, avec le Trio Polycordes (2017-2018-2022) et en orchestre. Elle collabore avec l’Ensemble Intercontemporain, l’Ensemble Klangforum-Wien, le Royal Concertgebouw Orchestra, l’Orchestre National de France, les Berliner Philharmoniker et le Lucerne Festival Orchestra, et a joué sous la direction de chefs tels Claudio Abbado, Ricardo Muti, Georges Prêtre, Sir Simon Rattle, Pierre Boulez, Daniele Gatti, Lorenzo Viotti, Marc Albrecht. Elle joue également sur harpe historique avec les orchestres comme Le Concert de la Loge, Le Cercle de l’harmonie, Le Concert spirituel. En savoir plus sur Sandrine Chatron

Hélène Nicolet

Professeure d'Improvisation instrumentale - Rythmique Jaques-Dalcroze

Hélène Nicolet est née à Genève en Suisse et aborde la musique dès son enfance par la rythmique à l'Institut Jaques-Dalcroze. D'un père musicien de jazz et d'une mère pédagogue, son parcours artistique est profondément marqué par l'improvisation et l’approche corporelle. Elle a obtenu la licence d'enseignement de la méthode Jaques-Dalcroze en 2006 (prix du meilleur niveau de licence, de la meilleure leçon aux adultes et du meilleur examen de rythmique). Son intérêt pour l'enseignement s’est confirmé lors de l'obtention du Diplôme de Maître de musique à la Haute école de musique de Genève. Durant son séjour à New York en 2011, elle a perfectionné son intérêt pour le mouvement en devenant Certified Movement Analyst à l'Institut Laban/Bartenieff d'Etudes du Mouvement. Elle a terminé en 2013 son Diplôme supérieur à l'Institut Jaques-Dalcroze, titre le plus élevé lui conférant le droit d'enseigner et de représenter intégralement la méthode (Rythmique-Solfège-Improvisation). Parallèlement à sa formation professionnelle, Hélène Nicolet a étudié le piano classique et obtenu le certificat amateur de la Fédération des Ecoles de Musique avec les félicitations du jury. Elle a poursuivi l'étude de cet instrument par l'improvisation jazz et classique. Elle a commencé le violoncelle à l’adolescence et participé ainsi à des formations musicales variées (pianiste accompagnatrice pour chanteurs lyriques ou instrumentistes, trio baroque, duo jazz-folk et quartet jazz). Actuellement, elle enseigne aux étudiants du département musique et mouvement (Bachelor, Master et CAS en pédagogie Jaques-Dalcroze).  Elle est également fréquemment invitée à l’étranger pour enseigner et présenter la méthode Jaques-Dalcroze dans diverses universités et centres partenaires. D’autre part, elle travaille à l’Institut Jaques-Dalcroze dont elle assure la direction depuis août 2023. Projets de recherche Actes du congrès de l'Institut Jaques-Dalcroze :https://www.hesge.ch/hem/recherche-developpement/projets-recherche/termine/actes-du-congres-linstitut-jaques-dalcroze Publications Silvia Del Bianco, Sylvie Morgenegg, Hélène Nicolet, Pédagogie, art et science: l’apprentissage par et pour la musique selon la méthode Jaques-Dalcroze, actes du Congrès de l’ijd 2015, Editions Droz et HEM, 2017.https://www.hesge.ch/hem/publications/pedagogie-art-et-science Mary Brice, Ruth Gianadda, Hélène Nicolet, « Racines d’une pratique encore en mouvement », 2019.https://www.dalcroze.ch/wp-content/uploads/2021/12/Racines-dune-pratique-encore-en-mouvement.pdf Mary Brice, Ruth Gianadda, Hélène Nicolet, « Roots of a practice still in movement », 2019.https://www.dalcroze.ch/wp-content/uploads/2021/12/Roots-of-a-practice-still-in-movement.pdf

François Dumont
Ricardo Carvalhoso
Antoine marguier
Stephan Macleod
Alberto Bocini
lambert colson
Francois Desforges
Laurent Gay
Sandrine Chatron
Helene Nicolet

Nos étudiant-e-s témoignent

Ce que j'aime à la HEM, c'est la possibilité de jouer aux côtés des musiciens professionnels de l'Orchestre de la Suisse Romande (OSR)

Florence Laurain Master of Arts en interprétation musicale orientation concert

Quand j'ai découvert le département Musique et mouvement de la HEM, ça a été un vrai coup de foudre !

Laurence Monbaron Etudiante en 3e année du Bachelor of Arts en Musique et mouvement

La réputation internationale de la classe de percussion de la HEM permet d’attirer beaucoup d’étudiant-e-s de grand talent !

Antonin Jaccard Etudiant en 3e année du Bachelor of Arts en Musique

Le double cursus Master proposé par la HEM me permet de concrétiser mes deux ambitions professionnelles : jouer et enseigner

Hristeia Markova Etudiante en Master en interprétation musicale spécialisée et en pédagogie

La HEM est réputée jusqu'en Amérique latine pour l'expertise de son département de musique ancienne, tant au niveau instrumental que théorique.

Pablo Agudo Etudiant en 2e année du Bachelor of Arts en Musique / instruments historiques (Violon baroque)

La HEM propose un cursus en adéquation avec les attentes du monde professionnel et m'y prépare en mettant en discussion mes aspirations et la réalité du métier de musicien

Mattia Bornati Etudiant en 2e année de Master de direction d'orchestre

J’ai choisi la HEM pour la renommée de son équipe pédagogique et l’importance des moyens qu’elle met à la disposition de ses étudiant-e-s dans le domaine de la musique électro-acoustique

Nicolas Roulive Etudiant en Master de composition

Le département vocal de HEM propose à ses étudiant-e-s de nombreuses Masterclasses avec des personnalités artistiques incroyables

Mariana Silva Etudiante en Master en interprétation musicale, orientation concert (chant)

Ce que j’aime à la HEM sur le site de Neuchâtel, c’est la belle cohésion entre les étudiant-e-s au sein de la classe de chant

Oscar Esmerode Etudiant en 3e année de Bachelor en chant sur le site de Neuchâtel

La HEM en chiffres

0

étudiants et étudiantes en 2022

0

professeurs et professeures en 2022

+ 0

événements organisés en 2022

0

filières BA/MA

En savoir plus

Vie étudiante

  • Vivre à Genève
  • Vivre à Neuchâtel
  • Budget/Bourse
  • Logement

Vivre à Genève

Ville multiculturelle par excellence, Genève est connue dans le monde entier pour sa qualité de vie et son esprit d’ouverture. Située sur les rives du lac Léman, elle jouit d’une situation géographique privilégiée au cœur de l’Europe.

Vivre à Neuchâtel

La Ville de Neuchâtel est une cité dynamique et attractive, située au bord du lac du même nom.

Budget / bourse

Le coût de la vie à Genève est assez élevé. Il est conseillé de se renseigner en amont de sa venue pour définir un budget. Il existe également de nombreuses possibilités d’obtenir une bourse.

Logement

Résidence, colocation, foyer, il existe de nombreuses possibilités de se loger à Genève ou en France voisine à des prix abordables.

Campus

  • Site de Genève
  • Site de Neuchâtel

Site de Genève

Les différents bâtiments qui composent le site de Genève sont situés au centre-ville. Commerces, services, loisirs et offres culturelles sont rapidement et facilement accessibles.

Site de Neuchâtel

Le site neuchâtelois de la HEM est situé à 5 minutes de la Gare CFF et 15 minutes du centre-ville et du lac. Il abrite des salles de cours, deux auditoriums, une bibliothèque et une cafétéria.

La HEM se présente

Lu 28 août 2023

Le département des instruments à clavier de la HEM

Ma 29 août 2023

Florence Laurain - Un coup de foudre pour l'Europe

Ve 25 août 2023