HEM - Genève

Prochains événements

Programmes d'études

Lise Berthaud

Professeure d'alto

Née en 1982, Lise Berthaud étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Pierre-Henry Xuereb et Gérard Caussé. A 18 ans, elle est lauréate du Concours Européen des Jeunes Interprètes. Elle remporte en 2005 le Prix Hindemith du Concours International de Genève. De 2013 à 2015, Lise Berthaud fait partie du très prestigieux programme BBC New Generation Artist qui lui permet de se produire avec tous les orchestres de la BBC et d’effectuer de nombreux enregistrements en soliste et musique de chambre pour la BBC. En septembre 2014, elle fait ses débuts comme soliste aux BBC Proms au Royal Albert Hall de Londres avec le BBC Symphony dirigé par Andrew Litton. Après avoir pris part à de nombreux enregistrements, dont les intégrales de la musique avec piano de Schumann et Fauré par Eric Le Sage chez Alpha, elle enregistre pour Aparté un premier disque en récital avec le pianiste Adam Laloum qui paraît en 2013. Les critiques sont unanimes : Diapason d’or, clé Resmusica, sélection Radio Classique, sélection France Inter. En octobre 2013, Leonard Slatkin la choisit pour interpréter et enregistrer pour Naxos Harold en Italie avec l’Orchestre National de Lyon dans le cadre d’une intégrale Berlioz. En 2018, elle participe aux côtés de ses amis Pierre Fouchenneret, Eric Le Sage, François Salque et d’autres musiciens à l’enregistrement d’une intégrale de la musique de chambre de Brahms. Très présente sur le circuit international aussi bien comme soliste que chambriste, Lise est régulièrement l’invitée de salles prestigieuses, d’orchestres de renom ainsi que de nombreux festivals. En tant que soliste, elle a joué sous la direction de grands chefs tels que Sakari Oramo, Andrew Litton, Leonard Slatkin, Fabien Gabel, Paul Mc Creesh, Marc Minkowski, François Leleux, ou encore Emmanuel Krivine . Lise s’est produite aux côtés d’artistes comme Renaud Capuçon, Eric Le Sage, Augustin Dumay, Pierre-Laurent Aimard, Louis Lortie, Emmanuel Pahud, Marie-Pierre Langlamet, Gordan Nikollich, Martin Helmchen, Marie-Elisabeth Hecker, Daishin Kashimoto, les Quatuors Ebène, Modigliani ou Armida. Elle est également membre co-fondatrice du Quatuor Strada.

Elizabeth Dobbin

Responsable du département de musique ancienne

Elizabeth Dobbin est chanteuse lyrique, chercheuse artistique et enseignante passionnée. Elle a commencé ses études musicales dès l'enfance par des cours de théorie, de piano et de chant. Après avoir obtenu des diplômes avec mention très bien en lettres et en droit, elle a travaillé pendant de nombreuses années comme avocate dans les secteurs de la finance et du droit des sociétés à Londres et à Sydney, avant de se tourner vers sa véritable passion, la musique ancienne.  Elle a obtenu son Master au Conservatoire Royal de La Haye dans le département de musique ancienne et s'est produite régulièrement en tant que soliste et choriste dans les genres de l'oratorio et de l'opéra, et en récital dans toute l'Europe avec de grands noms de la musique baroque. Avec l'ensemble Le Jardin Secret, elle a remporté le premier prix et le prix du jury au Early Music Network International Young Artists' Competition à York, en Angleterre. Elle a participé à de nombreuses émissions de radio et a enregistré pour les labels Alpha, CORO, Aliud Records, Pentatone, Fuga Libera et ORF. Chercheuse passionnée, elle a obtenu son doctorat à l'Université de Leiden et à l'Institut Orpheus, avec une thèse consacrée à la pratique vocale en France à la fin du 17e siècle, en particulier dans les salons parisiens.  Forte d'une expérience de plus de vingt ans dans le domaine de l'enseignement, elle est régulièrement invitée à donner des conférences et des Masterclasses dans toute l'Europe.

Sylviane Deferne

Professeure de Piano

Musicienne engagée à la profonde expressivité, la pianiste suisse Sylviane Deferne a conquis le cœur de son public par-delà les frontières. Née à Genève, elle achève toutes ses études musicales au Conservatoire de musique de cette ville avec un Premier prix de virtuosité à l’unanimité. Après avoir remporté plusieurs prix de concours en Suisse et à l’étranger, nommée soliste de la Communauté des radios francophones, Sylviane Deferne prend rapidement son envol vers une carrière internationale. Elle se produit en Europe, en Amérique et en Asie avec notamment l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de chambre de Lausanne, l’Orchestre Symphonique de Montréal, le National Symphony Orchestra à Washington ou encore le Philharmonia Orchestra de Londres sous la baguette de Charles Dutoit. Elle affectionne également la musique de chambre et joue avec ses brillants collègues et amis musiciens en tournée au Japon, au Brésil, en Italie et en Suisse, multipliant les belles rencontres musicales. Sylviane Deferne réalise de nombreux enregistrements pour les labels DECCA, Musica Viva, Riche Lieu et DORON music. Régulièrement invitée comme jury de concours internationaux, elle transmet sa passion lors de masterclasses et auprès de ses étudiants professionnels à la Haute école de musique de Genève où elle enseigne le piano. Depuis 2019, Sylviane Deferne est directrice artistique des concerts d’Artémont. Elle apporte sa flamme et sa vision personnelle de la musique à un public toujours plus nombreux, développant saison après saison les moments forts et le partage intergénérationnel. Son nouvel album solo, « der Wanderer », consacré à Schubert, paraîtra en automne 2022 chez Aparté.

Laura Monica Pustilnik

Professeure de Luth - Basse continue à l'instrument (pour les luthistes).

Après des études de guitare et de piano au Conservatoire National Lopez Buchardo en Argentine, Mónica Pustilnik finit sa formation en 2010 avec un Master of Arts à la Schola Cantorum de Bâle auprès de Hopkinson Smith. Elle se spécialise dans le répertoire de la musique baroque et renaissance pour luth et parachève sa formation auprès de Jesper Christensen pour la basse continue au luth et au clavecin, de Rolf Lislevand à la Musikhochschule de Trossingen en Allemagne, de Michel Corboz en direction de chœur au Conservatoire Supérieur de musique de Genève et de Jordi Mora en direction d’orchestre à Barcelone.   Mónica Pustilnik est très active en tant que soliste, chambriste et dans les productions d’opéras ou d‘oratorios. Elle se produit et enregistre régulièrement avec des ensembles de renom tels que Le Concert d’Astrée (dir. Emmanuelle Haïm), La Cappella Mediterranea (dir. Leonardo García Alarcon), Les Musiciens du Louvre (dir. Marc Minkowski), Les Talens Lyriques (dir. Christophe Rousset), Concerto Vocale (dir. René Jacobs), Ensemble Elyma (dir. Gabriel Garrido), les Arts Florissant (W. Christie) et bien d’autres encore. Mónica Pustilnik assiste la direction musicale de Eliogabalo de Cavalli à l’Opéra Garnier de Paris, Elena de Cavalli au Festival d‘Aix-en-Provence, L’Orfeo de Monteverdi à l‘Opéra de Lille, Hipermestra de Cavalli au Festival de Musique Ancienne de Utrecht, L‘Incoronazione di Poppea à la Haute école de musique de Genève. Elle se produit en récital au Konzerthaus de Vienne, au Festival de Poznan (Pologne), à Ravello (Italie), aux Freunde Alter Musik Basel, et élabore de nombreux programmes de musique de chambre à l‘Opéra de Lille. En 2014, elle dirige les représentations de l’opéra Elena de Cavalli à l’Opéra de Nantes et Angers. Mónica Pustilnik enregistre pour les labels Harmonia Mundi, Naïve, Virgin, Arcana, Glossa, K617. Son enregistrement solo, réunissant des œuvres d‘Alessandro Piccinini pour le label Accent en 2014 a été accueilli  élogieusement par la critique. Son activité pédagogique l’amène à enseigner le luth, la basse continue et la musique de chambre à l’École Supérieure de Musique de Barcelone, au Conservatoire A. Scontrino à Trapani (Italie) et au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Mónica Pustilnik enseigne depuis septembre 2017 le luth à la Haute école de musique de Genève.  

Daniel Zea

Atelier d'expérimentation créative / Électroacoustique Jaques-Dalcroze

Designer, artiste sonore et compositeur suisse et colombien, il vit et travaille à Genève. Son univers artistique gravite autour de la musique instrumentale et électroacoustique, la performance hybride mêlant vidéo, son, systèmes de captation gestuelle et physical computing, ainsi que de la programmation. Il collabore régulièrement dans des projets interdisciplinaires (arts visuels, chorégraphie, performance…), et il donne des cours à la Haute École d’Art et Design de Genève (Laboratoire d'interactivité et programmation). Il participe à la direction artistique de l’ensemble Vortex, travaillant à la fois en tant que compositeur et interprète de musique électroacoustique. 

Clément Charpentier-Leroy

Professeur de Cor

Après avoir obtenu le Diplôme d’études musicales du Conservatoire de Poitiers, Clément Charpentier-Leroy intègre le Conservatoire de Rueil-Malmaison dont il reçoit le Premier Prix de cor puis le Pôle Supérieur de Paris-Boulogne-Billancourt au sein duquel il obtient un Diplôme de formation à l’orchestre. Il poursuit son parcours musical au Conservatoire national de Paris dont il est diplômé en 2014. Parallèlement à ses études instrumentales, il s’intéresse vivement à l’histoire de la musique et est diplômé de l’Université de la Sorbonne en musicologie.  Au cours de ses études supérieures, Clément Charpentier-Leroy parcourt l’Europe au sein d’orchestres de jeunes sous la baguette de chef-fe-s prestigieux. Il est invité par l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne, le Schleswig-Holstein Musik Festival, l’Orchestre Gustav Mahler des Jeunes, l’Orchestre du Festival de Verbier, dont il est désormais membre du jury lors des recrutements. Il est régulièrement invité par de nombreux orchestres de renommée tels que l’Orchestre de l’Opéra national de Paris, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de Chambre du Festival de Verbier… Lauréat du Concours International de Chieri, il fait partie de l’Orchestre de la Suisse Romande depuis 2014. Parallèlement à son métier de musicien d’orchestre, son vif intérêt pour l’enseignement l’amène à intégrer la Haute École de Musique de Genève (HEM) dont il est diplômé d’un Master en pédagogie musicale en 2018. Également intéressé par la musique de chambre, il est membre fondateur du quatuor de cors HORNormes. Il enseigne à la HEM depuis la rentrée 2023-24.

David Pia

Professeur de Violoncelle

David Pia a grandi à Bâle et a étudié avec Antonio Meneses à l'Université de musique de Bâle et avec Clemens Hagen à l'Université Mozarteum de Salzbourg. Au cours de ses études, il a été violoncelliste solo dans l'Orchestre des Jeunes Gustav Mahler et a travaillé avec des chefs d'orchestre tels que Claudio Abbado, Herbert Blomstedt ou Philippe Jordan. En 2006, il devient membre de l'Académie Karajan de l'Orchestre philharmonique de Berlin, décide cependant, d'accepter le poste de violoncelliste solo de l'Orchestre de la radio de Munich. Un an plus tard, il ressort lauréat du Concours international Tchaïkovski de Moscou, où il a également reçu le prix pour la meilleure interprétation de l'œuvre commandée. En 2010, David Pia assiste son ancien professeur Antonio Meneses à la Haute École des beaux-arts de Berne et dispense, en parallèle, des master class à la Kronberg Academy, à la Haute École de Musique de Fribourg-en-Brisgau, et dans divers festivals du monde entier. En 2012, une tournée de concerts avec la violoniste Sarah Chang et le Moscow Virtuosi Chamber Orchestra l'a conduit dans les plus grandes salles de concert de Suisse. Il a donné des concerts en tant que soliste, entre autres, avec l'Orchestre symphonique de Bâle, l'Orchestre symphonique de Berne, la Camerata de Lausanne, la Philharmonie d'Essen et l'Orchestre symphonique de Munich. En tant que partenaire en duo avec Bobby McFerrin, il s'est produit avec l'Orchestre de la radio de Munich, avec les "Young Artists in Concert" à Davos, mais également, au "Septembre Musical" à Montreux, au "Ravinia Festival" et au "Chamber Music connects the World" à Kronberg. D’autres partenaires musicaux étaient Kit Armstrong, Daishin Kashimoto, Menahem Pressler et Antoine Tamestit. L'ambassade de Suisse à Londres a décerné à David Pia le "Swiss Ambassador's Award" en 2015, après quoi il a entamé une tournée de concerts au Royaume-Uni, et s’est produit au célèbre Wigmore Hall de Londres. David Pia occupe le poste de premier violoncelliste solo du Staatstheater am Gärtnerplatz de Munich depuis 2016 et depuis 2022 il est au même post dans l’Orchestre Symphonique de Berne BSO. Il a été nommé professeur à la Haute École de Musique de Genève en 2018. En plus du célèbre violoncelle Stradivari "De Kermadec Bläss" de 1698, David Pia joue un violoncelle de Giovanni Grancino de 1697. Tadition et vision se rejoignent chez David Pia ; il fait le pont entre la vénération pour son grand-père, Karl Richter, le légendaire chef d'orchestre et organiste munichois de Bach, et un avenir dont la perspective est sans fin. Pour lui, il est vital d'étendre le répertoire familier par l'ajout de pièces intéressantes et de ne jamais perdre de vue l'aventure que pose l'inconnu.

Justin Clark

Professeur de trombone basse

Originaire de Rhode Island (USA), le tromboniste basse Justin Clark a joué en Amérique du Nord, en Europe, au Moyen Orient et en Asie. Il a étudié avec Donald Harwood à la Julliard School (New York), Dave Taylor à la Manhattan School of Music (New York), John Rojak à la Aspen Music Festival and School et William Harris à l’Université de Syracuse. Justin Clark interrompt ses études à la Julliard School de New York en 2006 pour rejoindre l’Orchestre Syphonique de Berne. Depuis lors, il joue avec de nombreux orchestres, en Suisse et à l’étranger, dont depuis 2012 le Budapest Festival Orchestra sous la direction de Ivan Fischer avec lequel il enregistre également lors de nombreuses tournées. Justin Clark a étudié la sacqueboute de 2009 à 2011 avec Charles Toet à la Schola Cantorum Basiliensis (Suisse), et se produit régulièrement dans diverses formations baroques jouant sur instruments anciens. Il est le cofondateur du groupe Concerto dei Fiati, un ensemble de cornets et saqueboutes. Justin Clark a été membre du Tangelwood Festival (USA) en 2006, et il a également joué comme musicien supplémentaire dans le Boston Pops sous la direction de John Williams. En outre, il a été finaliste du concours de trombone basse de l’International Trombone Association à Helsinki en 2003 et à Ithaca (USA) en 2004. En 2004 et 2005, il remporte le premier prix au concours de trombone basse de l’Eastern Trombone Workshop à Washington (USA). A côté de sa carrière orchestrale chargée, Justin Clark est également actif comme soliste, chambriste et professeur. Il a notamment interprété le concerto pour trombone basse Subzero de Daniel Schnyder avec l’Orchestre Symphonique de Berne en juin 2011, ainsi qu’en avril 2012 avec le Georgisches Kammerorchester Ingolstadt (Allemagne) avec Maestro Lavard Skou Larsen, suscitant les critiques les plus enthousiastes. Depuis 2013, Justin Clark est professeur de trombone basse à la Haute école de musique de Genève.

Ori Kam

Professeur d'Alto

Considéré par le New York Times comme « une présence sur scène attractive et engagée », l’altiste Ori Kam s’est produit en solistes sur les scènes les plus prestigieuses. Ori Kam est né en 1975 de parents Israéliens à La Jolla et a grandi en Israël. Il commence à étudier la musique à l’âge de 6 ans et commence à jouer de l’alto à 15 ans. En Israël, il étudie auprès du professeur renommé Chaim Taub, puis à la Manhattan School of Music in New York auprès de Pinchas Zukerman et enfin auprès de Wilfried Strehle à l’Universität der Künste de Berlin. Il fait ses débuts à l’âge de 16 ans au sein de l’Orchestre philharmonique d’Israël qui le réengage immédiatement. Depuis lors, Ori Kam donne de nombreux récitals aux États-Unis, en Europe et en Israël. Sa prestation au Weill Recital hall (Carnegie Hall) a fait l’éloge de la critique, qui dépeint Ori Kam comme « un altiste soliste rare » au jeu « empreint à la fois de maturité et d’exubérance juvénile ». Passionné de musique de chambre, Ori Kam joue au sein du Jerusalem String Quartet. Il est le fondateur de la Société israélienne de musique de chambre et faisait partie du Whitman String Quartet, lauréat du prix de la Fondation Naumburg. Il se produit par ailleurs aux côtés d’artistes tels que Pierre Boulez, Daniel Barenboim, Isaac Stern, Andras Schiff, Itzhak Perlman ou Pinchas Zukerman. Il donne des concerts avec la Chamber Music Society of Lincoln Center et est invité par de nombreux festivals. Ori Kam a reçu plusieurs titres et récompenses, dont le Prix Suisse au Concours international de Genève, le prix Paganini du Concours Lionel Tertis et, en 1995, le prix du concours de concerto de l’École de musique de Manhattan. En 2010, le Grand prix de la fondation S&R Washington lui est attribué. Il est par ailleurs au bénéfice d’une bourse d’études de la Fondation culturelle israélo-américaine de 1990 à 2000. Il enseigne l’alto depuis 2010 à la Haute école de musique de Genève. Il signe un premier enregistrement commercial en 2007 sous le label « Berlin Classics », avec le Double concerto pour alto et clarinette de Bruch, qu’il enregistre avec sa sœur Sharon. Un CD comprenant 12 Fantaisies de Telemann pour alto solo suit en 2010 sous le même label. On peut également l’entendre sous les labels Decca et Naxos. Il effectue par ailleurs régulièrement des enregistrements pour Harmonia Mundi avec le Jerusalem Quartet.

Ophélie Gaillard

Professeure de Violoncelle

 « Si le dessin est d’une précision calligraphique, le geste souple, direct, emporte l’auditeur dans des mouvements qui ont la fluidité d’un torrent de montagne. » Magazine Diapason, juin 2011. Un esprit d’une curiosité insatiable, le goût du risque, un appétit immodéré pour tout le répertoire du violoncelle concertant sans frontières ni querelles de chapelles, voici sans doute ce qui distingue très tôt cette brillante interprète franco-helvétique de ses pairs. Elue par un large public Révélation Soliste Instrumentale aux Victoires de la Musique Classique en 2003, elle se produit depuis lors en récital dans les salles les plus prestigieuses (Concertgebouw de Bruges et d’Amsterdam, Bozart et Place Flagey à Bruxelles, théâtres de Bordeaux, d’Avignon, de Poissy, d’Aix-en-Provence et du Châtelet, Oji Hall de Tokyo et Wigmore Hall de Londres). Enfant du baroque, Ophélie Gaillard se spécialise dans la pratique du violoncelle baroque et classique, partage bientôt la scène avec Christophe Rousset, Emmanuelle Haïm avant de fonder en 2005 Pulcinella, un collectif de virtuoses, ses complices réguliers depuis lors, tous passionnés comme elle par l’interprétation sur instruments historiques. Ses enregistrements des sonates de Vivaldi et des concertos de Boccherini et Vivaldi reçoivent les plus hautes distinctions discographiques. Lauréate du concours Bach de Leipzig en 1998, elle grave en 2000 pour Ambroisie une intégrale des suites de Bach déjà ovationnée par la presse, et réitère l’exploit en 2011 pour Aparté (Diapason d’Or, distinction dans Strad Magazine).  Parallèlement, elle est aussi l’interprète privilégiée de compositeurs actuels et grave notamment l’intégrale des suites de Britten, et Oraison de Pierre Bartholomée. Loin de délaisser la musique romantique, Ophélie Gaillard joue en soliste avec les orchestres les plus prestigieux, et grave avec succès les intégrales de Schumann, Fauré puis Chopin. Un large public plébiscite son album Dreams réalisé à Londres dans les mythiques studios d’Abbey-Road avec le Royal Philarmonic Orchestra. Pédagogue recherchée, elle donne régulièrement des masterclasses en Asie, en Amérique latine et centrale. En 2010, elle est invitée à faire partie du jury du concours de violoncelle de l’ARD de Münich. Ophélie Gaillard joue un violoncelle de Francesco Goffriller 1737 généreusement prêté par le CIC et un violoncelle piccolo anonyme flamand. Elle enseigne à la Haute école de musique de Genève depuis 2014.

Lise Berthaud
Elizabeth Dobbin
Sylviane Deferne
Monica Pustilnik
Daniel Zea
Portrait de Clément Charpentier-Leroy
David Pia
justin clark
Ori Kam
Ophélie Gaillard

Nos étudiant-e-s témoignent

Ce que j'aime à la HEM, c'est la possibilité de jouer aux côtés des musiciens professionnels de l'Orchestre de la Suisse Romande (OSR)

Florence Laurain Master of Arts en interprétation musicale orientation concert

Quand j'ai découvert le département Musique et mouvement de la HEM, ça a été un vrai coup de foudre !

Laurence Monbaron Etudiante en 3e année du Bachelor of Arts en Musique et mouvement

La réputation internationale de la classe de percussion de la HEM permet d’attirer beaucoup d’étudiant-e-s de grand talent !

Antonin Jaccard Etudiant en 3e année du Bachelor of Arts en Musique

Le double cursus Master proposé par la HEM me permet de concrétiser mes deux ambitions professionnelles : jouer et enseigner

Hristeia Markova Etudiante en Master en interprétation musicale spécialisée et en pédagogie

La HEM est réputée jusqu'en Amérique latine pour l'expertise de son département de musique ancienne, tant au niveau instrumental que théorique.

Pablo Agudo Etudiant en 2e année du Bachelor of Arts en Musique / instruments historiques (Violon baroque)

La HEM propose un cursus en adéquation avec les attentes du monde professionnel et m'y prépare en mettant en discussion mes aspirations et la réalité du métier de musicien

Mattia Bornati Etudiant en 2e année de Master de direction d'orchestre

J’ai choisi la HEM pour la renommée de son équipe pédagogique et l’importance des moyens qu’elle met à la disposition de ses étudiant-e-s dans le domaine de la musique électro-acoustique

Nicolas Roulive Etudiant en Master de composition

Le département vocal de HEM propose à ses étudiant-e-s de nombreuses Masterclasses avec des personnalités artistiques incroyables

Mariana Silva Etudiante en Master en interprétation musicale, orientation concert (chant)

Ce que j’aime à la HEM sur le site de Neuchâtel, c’est la belle cohésion entre les étudiant-e-s au sein de la classe de chant

Oscar Esmerode Etudiant en 3e année de Bachelor en chant sur le site de Neuchâtel

La HEM en chiffres

0

étudiants et étudiantes en 2022

0

professeurs et professeures en 2022

+ 0

événements organisés en 2022

0

filières BA/MA

En savoir plus

Vie étudiante

  • Vivre à Genève
  • Vivre à Neuchâtel
  • Budget/Bourse
  • Logement

Vivre à Genève

Ville multiculturelle par excellence, Genève est connue dans le monde entier pour sa qualité de vie et son esprit d’ouverture. Située sur les rives du lac Léman, elle jouit d’une situation géographique privilégiée au cœur de l’Europe.

Vivre à Neuchâtel

La Ville de Neuchâtel est une cité dynamique et attractive, située au bord du lac du même nom.

Budget / bourse

Le coût de la vie à Genève est assez élevé. Il est conseillé de se renseigner en amont de sa venue pour définir un budget. Il existe également de nombreuses possibilités d’obtenir une bourse.

Logement

Résidence, colocation, foyer, il existe de nombreuses possibilités de se loger à Genève ou en France voisine à des prix abordables.

Campus

  • Site de Genève
  • Site de Neuchâtel

Site de Genève

Les différents bâtiments qui composent le site de Genève sont situés au centre-ville. Commerces, services, loisirs et offres culturelles sont rapidement et facilement accessibles.

Site de Neuchâtel

Le site neuchâtelois de la HEM est situé à 5 minutes de la Gare CFF et 15 minutes du centre-ville et du lac. Il abrite des salles de cours, deux auditoriums, une bibliothèque et une cafétéria.

La HEM se présente

Lu 28 août 2023

Le département des instruments à clavier de la HEM

Ma 29 août 2023

Florence Laurain - Un coup de foudre pour l'Europe

Ve 25 août 2023