La Bibliothèque Sino-Internationale de Genève (1932-1949)

Responsable(s)


Équipe

Estelle Niklès van Osselt

Partenaires

Academia Sinica (Taïwan)

Conservatoire de musique de Shanghai

Biblioteca Nacional de Uruguay

2022-2024


Présentation du projet

La Bibliothèque Sino-Internationale de Genève (BSI, 1932-1949) constitue le plus ambitieux projet de diplomatie de la culture de la Chine Républicaine. Conçue comme plateforme d'échange entre la Chine et l'occident en matière scientifique, culturelle et artistique, la BSI mettait à disposition du public et des spécialistes une collection considérable d'ouvrages Chinois et occidentaux. Elle conservait en outre nombre d'artefacts : calligraphies, peintures, photographies, films cinématographiques et instruments de musique. La BSI organise de nombreuses manifestations à Genève, à Zurich, et dans d'autres villes européennes, dans le but de susciter l'intérêt et de développer les connaissances du public en ce qui concerne les arts Chinois : expositions d'art ancien et moderne, de photographies, de dessins d'enfants, conférences, concerts, cours et projection de films.

À la naissance de la République populaire de Chine en 1949, le fonds de la BSI sera intégralement transporté à la Biblioteca Nacional de Uruguay (Montevideo). Plus tard, en 1993, le cœur de la bibliothèque sera racheté par Taiwan, et à nouveau transporté pour être déposé à la Bibliothèque Centrale (Taipei).

Le présent projet s'inscrit dans un réseau de collaboration avec des institutions de Shanghai, Montevideo, et Taipei. Il s'attache à documenter et à analyser les conditions d'élaboration, par les acteurs chinois, de ce vaste projet de diplomatie de la culture, leurs approches curatoriales, ainsi que la réception de ces actions par le public suisse et européen.

Le focus porte sur le domaine de la musique et des arts de la scène, opéra et cinéma. Les travaux déboucheront sur un colloque, la publication d'une série d'articles, et sur une monographie.

Plus d'information sur la Plateforme Recherche de la HEM