Les expériences de Johann Andreas Stein en 1783

Les expériences de Johann Andreas Stein en 1783 : recherches sonores et développements de la facture du pianoforte

Les expériences de Johann Andreas Stein en 1783

Responsable(s)

Partenaires & équipe

Matthieu Vion

Christopher Clarke

2017 - 2019

Résumé du projet

Johann Andreas Stein, Augsburg (1728-1792), est une figure de première importance de la facture du pianoforte. Élève du grand facteur d’orgue et d’instruments à claviers Johann Andreas Silbermann (1712-1783), il mène des recherches sur l’esthétique sonore, mettant au point divers instruments à claviers combinant le clavecin et le pianoforte pour aboutir à un modèle de pianoforte qui donnera naissance au pianoforte viennois. L’année 1783 est déterminante pour son travail comme en témoignent les instruments qui nous sont parvenus (aujourd’hui conservés à Naples, Boston, Leipzig, Trondheim et en Suisse), notamment quant à la facture des têtes de marteaux des pianofortes.

Le projet, qui réunira une équipe internationale associant facteurs, organologues et interprètes, a pour but d’analyser les cinq instruments de Stein datés de 1783, de comparer leur facture, en et en particulier leurs registres et les têtes de marteaux, et enfin de construire une copie à l’identique d’un instrument afin d’éprouver expérimentalement les hypothèses de travail. Un ouvrage (publié au sein de la collection « Musiques & Matières », Haute école de musique de Genève-l’Œil d’or) documentera la démarche de recherche.