Pages

La Fabula d’Orpheo d’Angelo Poliziano

Département musique ancienne © HEM - Genève.

Responsable(s)

Partenaires & équipe

Anne-Françoise LE GUILLIEZ, Fondation Royaumont

Denis MORRIET, Ecole Nationale de Musique de Montbéliard et Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris

2004-2007

Lien(s) associé(s)

Le film du projet recherche «La fabula di Orpheo»

Résumé du projet

Ce projet a été conçu en collaboration avec la Fondation Royaumont (Paris) autour d’un travail interdisciplinaire, destiné à relire et à réinterpréter l’Orpheo de Poliziano (ca 1480) dont nous ne possédons pas la musique, selon les dernières perspectives proposées par la recherche dans les différents domaines concernés : philologie, analyse musicale, ethnomusicologie, pratique de l’improvisation, mise en scène, gestuelle, chorégraphie. Il a débouché sur une série de représentations scéniques à la Fondation Royaumont, au Concertgebouw de Bruges, ainsi qu’au Batîment des Forces Motrices à Genève, au Festival les Chemins du Baroque, Sarrebourg et dans plusieurs scènes nationales en France, ainsi que dans la série « Pietre che Cantano » au Tessin.

En 2007 un CD a été réalisé pour la maison de production K617. Le disque a reçu un accueil très favorable par la critique européenne, entre autres, un Choc du Monde de la Musique en France en janvier 2008.

Publications

Angelo POLIZIANO, La Fabula d’Orpheo, La Compagnia dell’Orpheo, dir. Francis Biggi, disque, K. 617, 2007.

Francis BIGGI, « La Fabula di Orpheo d’Ange Politien ou comment rendre une œuvre à l’espace de l’interprétation ? »,  Rémy CAMPOS et Xavier BISARO, dir., La Musique ancienne entre historiens et musiciens, Genève, Droz - Haute école de musique de Genève, 2014, pp. 491-512.

Alexandre TRAUBE, « Traces de déclamation dans les recueils de Frottole à la fin du XVe siècle : quelques pistes pour une recherche », Rémy CAMPOS et Xavier BISARO, dir., La Musique ancienne entre historiens et musiciens, Genève, Droz - Haute école de musique de Genève, 2014, pp. 513-520.