Heidi Brunner

Professeure de Chant - Préparation aux auditions et concours

  • Portrait

Native de Lucerne (CH), Heidi Brunner étudie le chant, l'orgue et la direction d'orchestre à Lucerne, Bâle et Zurich.

À l'âge de 17 ans, elle était déjà organiste et chef de chœur avant de commencer sa carrière de chanteuse à 28 ans.

Ses premières engagements en tant qu'artiste lyrique la mènent à Bienne où elle a fait son début dans le rôle titre dans l'opéra La Cenerentola de Rossini. Ensuite, elles se sont engagées á Bâle, Innsbruck et Dessau. Elle se produit ensuite au Komische Oper de Berlin ( La Cenerentola et Charlotte dans Werther, entre autres) avant d'être engagée en troupe et en résidance au Staatsoper et au Volksoper et Theater an der Wien á Vienne de 1996 à 2008 (elle y interprète entre autre, La Cenerentola, Rosina dans Il Barbiere di Siviglia, Dorabella Cosi fan tutte, Cherubin Le nozze di Figaro, Idamante dans Idomeneo, Die Sekretärin (der Konsul) G.C. Menotti, Orlovsky Die Fledermaus, 2. Dame Die Zauberflöte, Zerlina et Donna Elvira dans Don Giovanni, Nicklausse dans Les Contes d'Hoffmann, Sesto ,Anio et Vittelia dans La Clemenza di Tito, Adalgisa dans Norma et le rôle titre dans La Perichole).

En 1998, elle fait ses débuts dans L'Orfeo de Monteverdi au Opernfestspiele de Munich et aux Wiener Festwochen. Elle incarne à nouveau Idamante dans le cadre du festival Klangbogen au Theater an der Wien puis on la retrouve sur des scènes telles que le Staatsoper Unter den Linden à Berlin, le Bayerische Staatsoper, le Gran Teatre del Liceu à Barcelone, le Grand Théâtre de Genève et le Festival de Salzbourg.

Elle se produit en récital et en concert entre autre dans le Musikverein et au Konzerthaus de Vienne, Berlin, Barcelone, Copenhagen, Santiago de Compostela, Milan, Pesaro, Lyon, Paris, Lucerne, Zurich, Bâle, Berne, Lisbonne, Francfort, Bergen, Helsingborg, Turin, Munich.

Elle enrichit son répertoire avec Irrelohe de Schreker et Notre Dame de Schmidt au Volksoper de Vienne, Mathis der Malerde Hindemith au Konzerthaus de Vienne, Erwartung de Schönberg au Komische Oper Berlin et ainsi qu'au Musikverein de Vienne.

Elle fait ensuite ses débuts dans les rôles de Brangäne Tristan et Isolde à l'Opèra d'Amsterdamm et au Liceu de Barcelone, Marie (Wozzeck) au Staatsoper Hambourg, Vitellia (La Clemenza di Tito) et Marta (Tiefland) à Vienne, Donna Elvira (Don Giovanni) et Madame Lidoine (Dialogues des Carmelites) au Theater an der Wien, Kundry (Parsifal) au Teatro Regio Turin, Giulietta (Les Contes d'Hoffmann) et la Mère dans Kullvero d'Aulis Sallinen à l'Opéra de Francfort et Sieglinde (Die Walküre) au Staatsoper de Hambourg. Elle a fait ainsi 2015 ses débuts dans le rôle de Mère Marie (Dialogues des Carmélites). Dans la même année, elle a chanté la partie de mezzo-soprano du Requiem de Verdi à Vienne et elle a chanter Les sept Péchés capitaux de Kurt Weil dans la Cité Interdite de Pékin.

Elle a travaillé avec des chefs d'orchestre renommés notamment:
Marco Armiliato, Ivor Bolton, Thüring Bräm, Bertrand de Billy, Alfred Eschwé, Lawrence Foster, Gabriele Ferro, Leopold Hager, Friedrich Haider, Thomas Hengelbrock,
René Jacobs, Philippe Jordan, Alois Koch, Ingo Metzmacher, Franz Welser Möst, Hervé Niquet, Arnold Oestmann, Kirill Petrenko, Markus Poschner,Helmuth Rilling, Peter Schneider, Marcello Viotti, Sebastian Weigle, Simone Young et Alberto Zedda.

Heidi Brunner a enregistré de nombreux CD entre autre :
"Jubilate Deo", "Te Deum" De Lalande (ERATO)
"Cosi fan tutte", "Don Giovanni" et "Le Nozze di Figaro" (SONY/BMG),
des extraits de Tristan und Isolde ainsi qu’un album solo avec le Orchestre Symphonique de la Radio á Vienne .

Depuis 2020, Heidi Brunner est Professeure de chant à la Haute École de Musique de Genève et elle donne régulièrement des masterclasses.