Pages

Être femme et musicienne dans l'Italie baroque , Alla virtù della signora Maria Pignatelli

Pignatelli - projet de recherche HEM

Responsable(s)

Partenaires & équipe

Juliette De Banes Gardonne , HEM

Nicolas Bucher, Cité de la Voix (Vézelay)

Julien Charbey , Centre de Musique Baroque Versailles

Patrick Peikert , Claves records

Date de début: 2018

Lien(s) associé(s)

CD - Alla virtù della signora Maria Pignatelli

Ecouter Juliette de Banes Gardonne dans l'écho des pavanes sur la RTS

Résumé du projet

La bibliothèque Antoniana de Padoue conserve un précieux manuscrit intitulé Cantate alla virtù della Signora Maria Pignatelli. Il s'agit d'une compilation de quarante-huit cantates profanes pour voix seule et basse continue presque toutes inédites ; dédiées à une chanteuse dont l'identité reste mystérieuse par seize compositeurs issus des grands foyers de création que l'Italie comptait vers 1700 (Rome et États pontificaux, duché de Milan, Naples, Royaume de Sicile, Venise).

Véritable anthologie de la musique vocale et plus spécifiquement de la cantate da camera telle qu'elle s'est développée au début du XVIIIe, ce volume, méconnu de la communauté des musiciens et musicologues, mérite de sortir de l'ombre. Pour parvenir à une étude aussi complète que possible de ce manuscrit, le projet PIGNATELLI s'articulera autour de quatre axes de travail visant à 1) réunir les données historiques manquantes, 2) étudier les cantates, 3) expérimenter dans le cadre d'un travail régulier (entre professionnels, étudiants de la HEM et étudiants de l'Institut de musicologie de l'Université de Fribourg) des questions stylistiques et d'interprétations soulevées par l'avancée de nos recherches et 4) aboutir à une recréation partielle du contenu du manuscrit par l'enregistrement d'un disque.

Phase 2 (2021) : valorisation

Le projet Pignatelli avait pour objectif l'étude transversale d'un recueil de musique manuscrite du XVIIIe siècle dédicacé à une femme : Maria Pignatelli. Pour continuer à faire rayonner le projet, nous souhaitons à présent éditer l'enregistrement discographique d'une sélection de cantates du manuscrit pour le label Claves, présenter une édition des huit cantates inédites du compositeur Giuseppe Porsile (1680-1750) qui se trouvent dans la compilation, publier un article dans une revue musicologique présentant les résultats de notre recherche et organiser une journée d'étude sur les femmes compositrices, mécènes et interprètes dans la musique baroque en partenariat avec le Centre de Musique Baroque de Versailles.