Pages

Hombres de Maïz Syncrétisme musical dans la tradition d'Amérique Latine

Responsable(s)

Partenaires & équipe

Alfonso Arrivillaga, Universidad San Carlo de Guatemala

Edwin Claros Arispe, Universidad Catolica Boliviana

Raquel Maldonado, Instituto Superlor de Musica de San Ignacio de Moxos

Date de début: 2020

Résumé du projet

Hombres de Maïz : syncrétisme musical dans la tradition d'Amérique Latine est le projet destiné à clôturer un cycle d'activités de recherche qui s'est étalée pendant 15 ans à la HEM de Genève. Le but étant de bâtir une méthode interdisciplinaire unissant philologie musicale, histoire des cultures, ethnomusicologie, expérimentation pratique, en fournissant des éléments de réflexion aux chercheurs et musiciens (en particulier aux spécialistes de la musique ancienne) autour des implications qui lient les musiques aux cultures qui les ont créés.

 
Tant dans la recherche sur les sources historiques et leur interprétation des deux côtés de l'Atlantique que dans le travail d'application pratique sur le terrain, ce projet se concentrera sur le procès d'appropriation par les peuples d'Amérique Latine de formes musicales et d'instruments provenant de l'Europe, de leur intégration dans le procès, qui a mené après la « Conquista » et la dissolution de leur monde, à la création d'un langage musical autonome, élément primaire de la communication collective et témoin de la reconstruction d'un tissu social et de valeurs partagés.  En synthèse, comment un phénomène historique, social, artistique et culturel de telle ampleur est destiné à être lu chaque fois de manière différente, car chaque société ne peut donner aux musiques : aux musiques qui lui appartiennent comme à celles des autres, que le sens qui est propre à son temps, à sa vision du monde et à la perception qu'elle a d'elle-même.