Genève Neuchâtel

Chant

Les classes de chant de la Haute école de musique de Genève (HEM) s’inscrivent dans la tradition européenne de l’enseignement du chant. Elles bénéficient de l’encadrement bienveillant de nos sept professeur-e-s aux personnalités et aux registres vocaux complémentaires.

Heidi Brunner, Clémence Tilquin, Stephan MacLeod et Andreas Wolf enseignent sur le site de Genève, Susanne Schimmack, Stuart Patterson et Marcin Habela sur le site de Neuchâtel. Toutes et tous font de la pédagogie un axe fondamental de leur carrière internationale.

Le département vocal de la HEM favorise les échanges entre les classes et organise des Masterclasses internes pour que les étudiant-e-s puissent profiter du savoir-faire et de la richesse des différentes cultures vocales de nos professeur-e-s. La proximité avec le département de musique ancienne de la HEM permet à nos étudiant-e-s de bénéficier de l’enseignement de spécialistes, entre autres les chefs Leonardo Garcia Alarcon ou Ton Koopman.

L’enseignement régulier est complété par plusieurs Masterclasses délivrées par des personnalités éminentes du monde lyrique, ainsi que par différents séminaires pour traiter de sujets plus spécifiques en lien avec les études de chant. Tout au long de l’année, les étudiant-e-s prennent part à des activités très variées : productions scéniques, préparations aux auditions et concours, études de rôles, festival lyrique du département vocal. Nos étudiant-e-s ont également l’opportunité de participer à des productions de l’Orchestre de la Suisse Romande (OSR), de l’Orchestre de Chambre de Genève (OCG), du Grand Théâtre de Genève et du Concours Gustav Mahler, grâce aux relations étroites entretenues par la HEM avec ces institutions prestigieuses.

Le département vocal soutient ses étudiant-e-s dans la réalisation des semestres Erasmus. La HEM est également associée à l’European Opera Academy (EOA) qui offre des modules de spécialisation dans une multitude de disciplines au sein de ses institutions partenaires.

Si vous rêvez de faire du chant votre métier, rejoignez la HEM ! Vous trouverez ici un département vocal animé par un corps professoral plein d’énergie et d’enthousiasme pour vous accompagner sur le chemin de votre future carrière professionnelle.

Enseignant-e-s de la discipline

Heidi Brunner

Professeure de Chant - Préparation aux auditions et concours

Native de Lucerne (CH), Heidi Brunner étudie le chant, l'orgue et la direction d'orchestre à Lucerne, Bâle et Zurich. À l'âge de 17 ans, elle était déjà organiste et chef de chœur avant de commencer sa carrière de chanteuse à 28 ans. Ses premières engagements en tant qu'artiste lyrique la mènent à Bienne où elle a fait son début dans le rôle titre dans l'opéra La Cenerentola de Rossini. Ensuite, elles se sont engagées á Bâle, Innsbruck et Dessau. Elle se produit ensuite au Komische Oper de Berlin ( La Cenerentola et Charlotte dans Werther, entre autres) avant d'être engagée en troupe et en résidance au Staatsoper et au Volksoper et Theater an der Wien á Vienne de 1996 à 2008 (elle y interprète entre autre, La Cenerentola, Rosina dans Il Barbiere di Siviglia, Dorabella Cosi fan tutte, Cherubin Le nozze di Figaro, Idamante dans Idomeneo, Die Sekretärin (der Konsul) G.C. Menotti, Orlovsky Die Fledermaus, 2. Dame Die Zauberflöte, Zerlina et Donna Elvira dans Don Giovanni, Nicklausse dans Les Contes d'Hoffmann, Sesto ,Anio et Vittelia dans La Clemenza di Tito, Adalgisa dans Norma et le rôle titre dans La Perichole). En 1998, elle fait ses débuts dans L'Orfeo de Monteverdi au Opernfestspiele de Munich et aux Wiener Festwochen. Elle incarne à nouveau Idamante dans le cadre du festival Klangbogen au Theater an der Wien puis on la retrouve sur des scènes telles que le Staatsoper Unter den Linden à Berlin, le Bayerische Staatsoper, le Gran Teatre del Liceu à Barcelone, le Grand Théâtre de Genève et le Festival de Salzbourg. Elle se produit en récital et en concert entre autre dans le Musikverein et au Konzerthaus de Vienne, Berlin, Barcelone, Copenhagen, Santiago de Compostela, Milan, Pesaro, Lyon, Paris, Lucerne, Zurich, Bâle, Berne, Lisbonne, Francfort, Bergen, Helsingborg, Turin, Munich. Elle enrichit son répertoire avec Irrelohe de Schreker et Notre Dame de Schmidt au Volksoper de Vienne, Mathis der Malerde Hindemith au Konzerthaus de Vienne, Erwartung de Schönberg au Komische Oper Berlin et ainsi qu'au Musikverein de Vienne. Elle fait ensuite ses débuts dans les rôles de Brangäne Tristan et Isolde à l'Opèra d'Amsterdamm et au Liceu de Barcelone, Marie (Wozzeck) au Staatsoper Hambourg, Vitellia (La Clemenza di Tito) et Marta (Tiefland) à Vienne, Donna Elvira (Don Giovanni) et Madame Lidoine (Dialogues des Carmelites) au Theater an der Wien, Kundry (Parsifal) au Teatro Regio Turin, Giulietta (Les Contes d'Hoffmann) et la Mère dans Kullvero d'Aulis Sallinen à l'Opéra de Francfort et Sieglinde (Die Walküre) au Staatsoper de Hambourg. Elle a fait ainsi 2015 ses débuts dans le rôle de Mère Marie (Dialogues des Carmélites). Dans la même année, elle a chanté la partie de mezzo-soprano du Requiem de Verdi à Vienne et elle a chanter Les sept Péchés capitaux de Kurt Weil dans la Cité Interdite de Pékin. Elle a travaillé avec des chefs d'orchestre renommés notamment:
Marco Armiliato, Ivor Bolton, Thüring Bräm, Bertrand de Billy, Alfred Eschwé, Lawrence Foster, Gabriele Ferro, Leopold Hager, Friedrich Haider, Thomas Hengelbrock,
René Jacobs, Philippe Jordan, Alois Koch, Ingo Metzmacher, Franz Welser Möst, Hervé Niquet, Arnold Oestmann, Kirill Petrenko, Markus Poschner,Helmuth Rilling, Peter Schneider, Marcello Viotti, Sebastian Weigle, Simone Young et Alberto Zedda. Heidi Brunner a enregistré de nombreux CD entre autre :
"Jubilate Deo", "Te Deum" De Lalande (ERATO)
"Cosi fan tutte", "Don Giovanni" et "Le Nozze di Figaro" (SONY/BMG),
des extraits de Tristan und Isolde ainsi qu’un album solo avec le Orchestre Symphonique de la Radio á Vienne . Depuis 2020, Heidi Brunner est Professeure de chant à la Haute École de Musique de Genève et elle donne régulièrement des masterclasses. En savoir plus sur Heidi Brunner    

Marcin Habela

Professeur de Chant

Dr Marcin HABELA, baryton, professeur de chant, chercheur, il est particulièrement apprécié pour la polyvalence des répertoires interprétés, pour sa pédagogie innovante et toujours à jour avec les progrès des sciences en lien avec la voix, et pour la qualité de ses réseaux professionnels internationaux.  Formé au Conservatoire de Paris il remporte plusieurs prix internationaux qui lui ouvrent la voie d’une carrière prestigieuse. Il chante plus de 80 rôles couvrant un très vaste répertoire (Ford, Figaro, Sharpless, Oneguine...) sur de grandes scènes (Paris, Berlin, Bruxelles, Genève, Varsovie, Athènes,  Lyon, Marseille, Montpellier, Bremen, Frankfurt,  Lausanne, Almaty, Cracovie...). Il chante aux côtés de R. Alagna, J. van Dam, T. Hampson, K.Mattila, L. Oropesa, P. Petibon, K.Deshayes dans des productions dirigées par S. Rattle, Ch. von Dohnanyi, J. Tate, E. Krivine, A. Pappano et mises en scène par A. Arias, S. Braunschweig, M. Hampe, A. Serban, Ph. Himmelman, S.Poda… Passionné de musique contemporaine il crée de nombreuses œuvres des compositeurs du 20e et 21e siècles dans des cadres préstigieux tels qu’Automne de Varsovie, Sacrum Profanum ou Malta Festival avec des Ensembles tels que 2E2M ou Contrechamps. Il se produit  en concert dans un répertoire allant de Monteverdi à Britten. Il réalise des enregistrements pour Radio France, TSR, SBB, EMI, RAI, Espace 2, Virgin, RTS, SevenStarsSytemes.  Salué par la critique internationale pour sa création de Raoul Wallenberg dans l’opéra de Kingsley et Kunze „Raoul“, il reçoit en novembre 2008 le Grand Prix du public du meilleur interprète au Concours international d’opéra de la chaine Mezzo TV. En plus de sa carrière lyrique, depuis 2014 il acquiert une expérience solide en théâtre musical et expérimental, et se produit en concert avec des répertoires orientés jazz, comédie musicale ou cabaret symphonique. Professeur de chant à la HEM de Genève depuis 2005, responsable du département vocal de la Haute école de musique de Genève de 2011 à 2022, il est à l’origine de l’European Opera Academy (EOA) et il met en place de nombreuses collaborations institutionnelles cantonales, nationales et internationales. Actif dans des milieux professionnels il fait partie des jurys des concours internationaux de chant (Ada Sari, Concours Szymanowski, Concours Mahler, ARMEL, Concours de Genève...) et il est membre de multiples commissions artistiques (Académie Tibor Varga, Concours international de Genève, European Opéra Academy, MAAKSS). Professeur de chant réputé il est invité régulièrement à donner des Master class en Europe (Académie Tibor Varga à Sion, Lugano, Stockholm, Varsovie, Porto, Dantzig, Frankfurt, Oslo, Anvers, Bucarest, Cracovie, Paris, Hamburg, Athènes...) et à l’international (Japon, Brésil, Kazahstan, Australie, Russie, Chine…). Docteur en arts, spécialisé en vocalités contemporaines,  il est également à la tête de nombreux projets de recherche, y compris en pédagogie de la voix (improvisation, écoles nationales de chant). À ce titre il tisse de prestigieuses collaborations internationales avec Université des arts d‘Oslo, Université Kapodistrias d‘Athènes, CNSMDP, Conservatoire national kazakh d‘Almaty, Université des arts d‘Astana, UFCM de Varsovie, la faculté des neurosciences de l‘UNIGE, la faculté de médecine de l’Université Lyon 2, Conservatoire de Maastricht… Particulièrement soucieux de l’intégration professionnelle de ses étudiants, il entretient un vaste réseau international d’insertion professionnelle (opéra studios, directeurs des castings, agences artistiques…) et ses anciens étudiants tels que Julien Behr, Marion Grange, Mélody Louledjian ou Diana Lamar chantent sur des scènes aussi prestigieuses que le MET de New York, Opéra de Paris ou Deutsche Oper à Berlin. Il a formé aussi une génération des pédagogues (Anna Maske, Gabriella Cavasino, Fabrice Farina, Davide Autieri, Magali Pérol-Dumora…) actuellement en poste dans de prestigieuses institutions suisses. En savoir plus sur Marcin Habela

Stephan Macleod

Professeur de chant

Stephan MacLeod est chanteur et chef d'orchestre. Né à Genève, il est le fondateur et directeur artistique de Gli Angeli Genève, un ensemble vocal et instrumental spécialisé dans les répertoires du XVIe au XIXe siècle sur instruments d'époque. Il dirige entre 40 et 50 concerts par an dans le monde entier, dont un nombre croissant en tant que chef invité avec des orchestres "modernes", notamment dans le répertoire de J.S. Bach et de ses contemporains. Parallèlement, il poursuit avec bonheur sa carrière de chanteur et enseigne à la Haute École de musique de Genève depuis 2023, après 10 années d’enseignement à la Haute École de musique de Lausanne de 2013 à 2023. Au cours de la saison 2023/24, il dirige son ensemble Gli Angeli Genève dans de nombreux projets dans lesquels il chante aussi les parties de basse solo : la Passion selon saint Matthieu de Bach à la Basilique de Vézelay, la Messe en si mineur de Bach au Victoria Hall et en tournée Suisse, le Magnificat de Bach en ouverture du Festival de Bruges, mais aussi à Musiques en été à Genève, au Festival de Besançon et en Alsace, de nombreuse cantates de Bach dans le cadre de l’Intégrale des cantates en concert de Gli Angeli Genève, le Messie de Haendel au Victoria Hall et en tournée ainsi que le Requiem de Mozart ou des concertos et symphonies de Mozart et Haydn pendant le Festival annuel Mozart-Haydn de son ensemble, où il chante aussi le rôle-titre de Paulus de Mendelssohn sous la baguette de Leonardo Garcia Alarcón. Il dirige l’OSR en mars dans un programme mêlant Stravinsky à Machaut et Gesualdo, l’Orchestre Philharmonique National de Hongrie dans un programme symphonique où il chante également deux airs de concert de Mozart, l’Orchestre Baroque d’Oslo dans un programme Telemann-Bach, et se produit en tant que soliste au Festival de la Chaise-Dieu, au Festival baroque de la Staatsoper de Berlin, ou à Leipzig avec l’orchestre du Gewandhaus et le Thomanerchor. Il est en tournée avec le Magnificat de Bach et la Nederlandse Bachvereniging en décembre ou avec la Passion selon Saint Matthieu de Bach et le Collegium Vocale Gent de Philippe Herreweghe en mars. Il chante l’autre Passion de Bach en mars en Hongrie et poursuit l’enregistrement de l’Intégrale des Concertos pour vents et orchestre de Mozart avec Gli Angeli Genève. Parmi les temps forts des dernières saisons, citons l'interprétation et l'enregistrement de l’inédite symphonie concertante pour deux violoncelles et orchestre d'Anton Reicha avec Gli Angeli Genève et les violoncellistes Christophe Coin et Davit Melkonyan, la direction de la Philharmonie Zuidnederland dans la Passion selon saint Matthieu de Bach, une autre Passion selon saint Matthieu au KKL de Lucerne avec Gli Angeli Genève, un récital d’airs de Mozart au Grand Théâtre de Mozart, plusieurs récitals de Lieder avec Kristian Bezuidenhout, l'interprétation et l'enregistrement de l'intégrale des concertos pour flûte et orchestre de Mozart (parue en 2022), les enregistrements acclamés de la Passion selon saint Matthieu (2020), de la Messe en si mineur (2021) des Cantates pour basse (2022) et de la Passion selon saint Jean de Bach (2023), ou d’un disque Josquin en 2023. En 2019, il a reçu un prix ICMA avec Gli Angeli Genève, dans la catégorie "meilleur enregistrement de musique baroque vocale de l'année", pour le CD Sacred Music of the 17th century in Wroclaw (Claves). Stephan MacLeod a étudié le violon et le piano avant de se tourner vers le chant, qu'il a d'abord étudié au Conservatoire de Genève, puis avec Kurt Moll à la Musikhochschule de Cologne et enfin avec Gary Magby à la Haute Ecole de Musique de Lausanne. Sa carrière de chanteur débute pendant ses études en Allemagne par une collaboration fructueuse avec Reinhard Goebel et Musica Antiqua Köln. C'est alors que les portes du monde de l'oratorio s'ouvrent à lui. Depuis, il chante sur les plus grandes scènes du monde, sous la direction de chefs d'orchestre tels que Philippe Herreweghe, Jordi Savall, Frieder Bernius, Franz Brüggen, Masaaki Suzuki, Michel Corboz, Gustav Leonhardt, Christophe Coin, Konrad Junghänel, Hans-Christoph Rademann, Sigiswald Kuijken, Vaclav Luks, Philippe Pierlot, Helmut Rilling, Rudolf Lutz, Raphael Pichon, Paul Van Nevel ou Jos Van Immerseel, ainsi qu'avec Daniel Harding ou Jesús López Cobos. Il a également chanté dans des productions d'opéra à La Monnaie de Bruxelles, au Teatro La Fenice de Venise, au Grand Théâtre de Genève, à l'Opéra national de Toulouse, à l'Opéra de Nîmes, à l'Opéra national de Bordeaux et à Cologne. Depuis 2005 et parallèlement à sa carrière de chanteur, il se consacre également à la direction d'orchestre et a fondé Gli Angeli Genève, avec lequel il enregistre un ou deux albums par an. La discographie de Stephan MacLeod en tant que chanteur et chef d'orchestre comprend plus de 100 CD, dont beaucoup ont été acclamés par la critique. De 2013 à 2023, il est professeur de chant à la Haute école de musique de Lausanne, et depuis 2023 à la Haute école de musique de Genève. Il partage sa carrière entre l'enseignement, ses engagements en tant que chanteur, son ensemble et la demande croissante dont il fait l'objet en tant que chef d'orchestre, notamment pour diriger Bach ou Mozart. Il dirige régulièrement les musiciens de l'Orchestre de la Suisse Romande, de la Philharmonie Zuidnederland, de la Nederlandse Bachvereniging, du Pacific Baroque Orchestra, du Purcell Choir et de l'Orfeo Orchestra, entre autres. En savoir plus sur Stephan Macleod

Stuart Patterson

Professeur de chant

Né à Perth en Ecosse, Stuart Patterson a étudié le chant à Glasgow, Londres, Florence et Paris. Boursier du gouvernement français, il fut engagé dans le Groupe Vocal de France et s'est installé en France dans les années 80.  Devenu membre de la troupe du Teatro Verdi di Pisa entre 1989 et 1996, il y a chanté surtout Mozart, Rossini, et Monteverdi.  Depuis 2000, il se spécialise dans des rôles pour ténor de caractère qu'il chante dans les plus prestigieuses maisons opéra dont Paris, Torino, Bern, Lisbonne, Palermo, Lyon, Mexico City, Bregenz, Firenze... Ces dernières années, il s'est produit au Festival d'Aix-en-Provence (Le Nez), Marseille (Wozzeck), Staatsoper Berlin (Madama Butterfly), Lübeck (Siegfried), Genève (Andréa Chénier, A Midsummer Night’s Dream), Lausanne (Falstaff, Die lustigen Weiber, La Vie Parisienne) et au Royal Opera House de Londres (Werther et Carmen). En 2014, il chantait le rôle de Herodes dans Salomé à Taïpeï.  Il donne aussi bon nombre de stages et master-classes. Jusqu’en 2020, il était directeur artistique du Festival Lyrique de Montperreux (France) qu'il a créé en 2009.  Stuart Patterson est professeur de chant à la Haute école de musique de Genève (HEM) sur le site de Neuchâtel depuis 2012.  En savoir plus sur Stuart Patterson

Susanne Schimmack

Professeure de Chant

"Sensationnel !" "C'est de la première classe". "Impressionnant !" C'est ainsi que la presse décrit les interprétations de rôles de Susanne Schimmack. Lorsque la soprano allemande Susanne Schimmack s'est produite au concours du chanteur du monde de Cardiff en 1997, on a dit d'elle qu'elle était « la Rolls Royce des voix ». « La Cassandre de Susanne Schimmack domine toute la représentation grâce à son phrasé noble, son interprétation intelligente du rôle et son excellente diction française » (Opéra). Depuis lors, Susanne Schimmack a chanté avec succès environ 90 rôles d'opéra, dont Turandot, Kundry/Parsifal, Feldmarschallin/Rosenkavalier, Marta Tiefland, Ellen Orford/ Peter Grimes, Cassandre/ Les Troyens, Carmen/ Carmen. Ses engagements l'ont conduite au Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles, à l'Opéra national tchèque de Brno, au Staatstheater de Mayence, au Nationaltheater de Mannheim, à Opera Pacific USA, à Arizona Opera USA, au Pfalztheater de Kaiserslautern, aux théâtres de Dortmund, Francfort, Chemnitz, au Staatstheater de Kassel, Dessau, Lübeck, Ulm, Trier, Wuppertal, Gera, au Musikfestspiele de Dresde, au Festival de Printemps de Budapest, au Festival d'Auvers-sur-Oise en France, au Festspiele de Bad Hersfeld ainsi qu'aux sociétés de radiodiffusion BBC, DR, ZDF, WDR et NDR. Aux côtés d'Angela Georghiu et de Roberto Alagna, elle a enregistré une édition complète de Manon de Massenet sous la baguette de Sir Antonio Pappano. Née à Witten, en Allemagne, Mme Schimmack a reçu sa formation artistique aux États-Unis, à l'Université de Californie Irvine. Des masterclasses avec Martin Katz, Marylin Horne, le professeur Ellen Müller-Preiss et Ks. Christa Ludwig à New York ont complété ses études. Elle a poursuivi son travail vocal et son développement de l'alto au soprano dramatique avec Ks. Martha Dewal et Ks. Ileana Cotrubas à Vienne et David Jones à New York. Elle a fait ses débuts professionnels à l'opéra dans le rôle de Rossweisse/Walküre avec l'Arizona Opera USA en 1991, et ses débuts en Allemagne dans le rôle d'Erda/Rheingold. Susanne Schimmack a été première soliste à l'Opéra de Dortmund de 1993 à 1998 et de 1998 à 2000 à l'Opéra royal du Danemark à Copenhague. Elle travaille en tant que chanteuse indépendante depuis 2000 et a collaboré avec des chefs d'orchestre renommés tels que Antonio Pappano, Thomas Dausgaard, Michael Schønwandt, Frank Beermann, Giordano Bellincampi, Laurent Wagner et les metteurs en scène Sir Peter Hall, John Dew, Heinz Lukas- Kindermann. Le répertoire de Susanne Schimmack comprend également l'oratorio et le lied, notamment les grands cycles de lieds de Gustav Mahler, Richard Strauss et Richard Wagner. Elle est lauréate de plusieurs concours internationaux : le Cardiff Singer of the World Competition, le Concours international des voix wagnériennes, le Concours international de chant de Paris. Elle a reçu la bourse Jessye Norman de l'Orange County Philharmonic Society USA et le prix Bajazzo de l'Opéra de Dortmund pour sa réussite artistique exceptionnelle. En savoir plus sur Susanne Schimmack

Clémence Tilquin

Professeure de Chant

Après des études de violoncelle et de chant à la Haute Ecole de Musique de Genève avec François Guye et Danielle Borst, couronnées par deux Masters Soliste avec Distinction, Clémence Tilquin commence une double carrière en Europe et au Japon. Lauréate de la prestigieuse fondation Leenaards, elle décide en 2010 de se consacrer entièrement au chant et se perfectionne à Londres, Oslo, Bruxelles et Milan. Très vite, les engagements affluent. La jeune soprano fait ses débuts à l’Opéra Royal de Wallonie en Papagena puis dans la jeune troupe du Grand Théâtre de Genève. En 2012, elle est Adina/Donizetti en Autriche, La Fille de Madame Angot à Liège, la Princesse/Ravel au Festival d'Aix-en-Provence. Elle incarne Poppea/Monteverdi avec Leonardo Garcia-Alarcon, Drusilla/Monteverdi et Elettra/Mozart à l’Opéra de Montpellier, Elvira/Rossini, Gabrielle/Offenbach, Frasquita/Bizet à l’Opéra d’Avignon, Brigitte/Offenbach à l’Opéra de Nancy, Lucinde/Gounod au Grand Théâtre de Genève, Lauretta/Puccini, Fiordiligi /Mozart, Fannì/Rossini et Alcina/Vivaldi au Théâtre des Champs Elysées. En concert, Clémence Tilquin chante le Requiem/Neukomm avec Jean-Claude Malgoire, le Pierrot Lunaire/Schönberg et Dallapiccola au Musiekgebaw d'Amsterdam, Stravinsky avec l'Ensemble Intercontemporain à Paris, Elias/Mendelssohn et le Stabat Mater/Rossini avec l'Orchestre de Chambre de Lausanne, Anakrôn/Sturzenegger, Gounod au Palazetto Bru Zane de Venise, la Comtesse/Mozart à l’Opéra Royal de Versailles, Ascanio/St Saens au Grand Théâtre de Genève (disque), Proserpine/St Saens avec le Bayerischen Rundfunk de Munich.  Elle se produit notamment sous la baguette de John Nelson, James Loughran, Wolfgang Rihm, Jean-Claude Malgoire, Emmanuel Krivine, Michail Jurowski, Gabòr Takacs (Cendrillon/Franck Martin, disque). En 2019, elle incarne Vitellia dans La Clémence de Titus/Mozart, Berenice dans L’Occasione fa il ladro/Rossini au Théâtre des Champs Elysées, et à venir, elle chantera sous la direction de François-Xavier Roth pour un concert Mozart, les Quatre derniers lieder de Strauss, le rôle de Fannì/Rossini, le Christ au Mont des Oliviers/Beethoven à Montréal. En savoir plus sur Clémence Tilquin

Andreas Wolf

Professeur de Chant

Jeune baryton à la voix assurée et à la diction claire, Andreas Wolf mène une carrière régulière, surtout en Europe. Sa voix s’épanouit dans tout le répertoire du 18ème siècle, mais avec quelques belles incursions dans la période romantique et contemporaine. Après avoir effectué ses premiers pas musicaux en 1994 à l’école de musique de Wernigerode, où il intègre aussi le choeur Rundfunk-Jugendchor (Chœur des Jeunes de la radio), il obtient en 2002 une bourse pour étudier à l’université de Musique de Detmold où il suit l’enseignement de Heiner Eckels. Il suit les master-classes de Dietrich Fischer-Dieskau, d’Andras Schiff, de Christoph Prégardien et de Thomas Quasthoff, attentif de comprendre les méthodes respectives utilisées par ces grands chanteurs pour en arriver à un tel degré d’excellence. En 2006, Andreas Wolf fait partie de l’Académie européenne d’Aix-en-Provence, ce qui lui permet d’évoluer sur le plan artistique et de se faire connaitre plus largement. Depuis ses débuts au festival d’Aix-en-Provence en 2007 dans l’Orfeo de Monteverdi (direction René Jacobs), Andreas Wolf est régulièrement invité par les opéras et les grandes salles de concert où il travaille avec des chefs d’orchestres renommés tels William Christie, Raphaël Pichon, Jean-Christophe Spinosi, Bertrand de Billy, Sylvain Cambreling… Même si Andreas Wolf excelle dans le répertoire baroque, il interprète bien entendu les œuvres romantiques de Schubert, Schumann, Mendelssohn, mais aussi Hugo Wolff ; il chante aussi dans Moïse et Aaron de Schoenberg à la Philharmonie de Berlin sous la direction de Sylvain Cambreling. En 2017, il participe à la création du Requiem du compositeur néerlandais Willem Jeths au Concertgebouw d’Amsterdam. Andreas Wolf voyage en Europe au gré des tournées, comme récemment avec Il Pomo d’Oro, en compagnie de Franco Fagioli.  Dans sa discographie qui commence à s’étoffer, notons l’Ode pour l’anniversaire de la Reine Anne de G-F Haendel, avec l’Akademie für Alte Musik Berlin, direction Marcus Creed, qui est un choix de France Musique. En savoir plus sur Andreas Wolf

Heidi Brunner
Marcin Habela
Stephan Macleod
stuart patterson
Susanne Schimmack
Clémence Tilquin
Photo portrait d'Andreas Wolf

Départements & filières associés

Évènements

Témoignages

Le département vocal de HEM propose à ses étudiant-e-s de nombreuses Masterclasses avec des personnalités artistiques incroyables

Mariana Silva Etudiante en Master en interprétation musicale au sein du département vocal

Ce que j’aime à la HEM sur le site de Neuchâtel, c’est la belle cohésion entre les étudiant-e-s au sein de la classe de chant

Oscar Esmerode Étudiant en 3e année de Bachelor en chant sur le site de Neuchâtel