HES-SO Genève

Coronavirus : ce qu'il faut savoir

Dernière actualisation le 03.09.20

English version

 

Dernières nouvelles

 

  • Le port du masque dans les bâtiments de la HES-SO Genève et de ses six écoles est obligatoire depuis le 24 août 2020.
  • Le masque doit être mis pour tous les déplacements et peut être enlevé lorsque la personne a rejoint sa place de travail ou d’étude, pour autant que la distance de 1,5 mètre soit respectée.
  • Le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou à l’aide d’une solution hydro-alcoolique reste impératif.
  • Un masque en tissu et des masques chirurgicaux seront gracieusement mis à disposition des collaborateur-trice-s et des étudiant-e-s.
  • La rentrée académique se fera en présentiel, de même que l’ensemble des activités de la HES-SO Genève et de ses six écoles.
  • Le télétravail reste toutefois possible, dans certaines limites.
  • Toute personne de retour en Suisse en provenance d’un Etat ou d’une région avec un risque élevé d’infection doit se mettre en quarantaine durant 10 jours.
  • Les manifestations de plus de 1000 personnes restent interdites jusqu’au 1er octobre.
Situation actuelle

Les informations sont présentées selon l’ordre chronologique inverse : celles publiées le plus récemment se trouvent au début

  • Dès le 24 août, le port du masque est obligatoire dans tous les bâtiments de la HES-SO Genève , conformément à l’Arrêté du Conseil d’Etat du 6 août 2020 (article 6). Il doit être mis pour tous les déplacements et peut être enlevé lorsque la personne a rejoint sa place de travail ou d’étude, pour autant que la distance de 1,5 mètre soit respectée. La HES-SO Genève met gracieusement à disposition un masque en tissu par personne, membre du personnel et étudiant-e, fabriqué localement (voir modalités d’utilisation).

Il est impératif de continuer à appliquer l’autre mesure de protection essentielle : le lavage régulier des mains, à l’eau et au savon, ou à l’aide d’une solution hydro-alcoolique.

  • Quiconque présentant des symptômes tels que toux ou fièvre (pour les descriptions exactes, veuillez-vous référer au chapitre « votre santé ») doit rester/rentrer à la maison, prendre contact avec un médecin, se faire tester et suivre les consignes données par les autorités sanitaires (OFSP et Service du médecin cantonal).

    Toute personne de retour en Suisse en provenance d’Etats ou de zones présentant un risque élevé d’infection doit se mettre en quarantaine pendant dix jours. En cas de symptômes de la maladie durant la quarantaine, il est important d’informer immédiatement les autorités cantonales compétentes.
     

  • Pour le semestre d’automne 2020, seules les mobilités OUT effectuées dans l’espace Schengen ou sous l’égide ERASMUS+/SEMP sont autorisées.

    Les mobilités IN sont autorisées sous réserve de l’accès au territoire suisse et pour autant que l’enseignement puisse majoritairement être garanti en présentiel.
     

  • Les manifestations jusqu’à 1000 participant-e-s sont désormais autorisées, à condition de garantir en tout temps le traçage des contacts. Ainsi, les organisateurs devront s'assurer que le nombre maximal de personnes à contacter ne dépasse pas 100, par exemple en divisant l'espace en différents secteurs.

    Comme annoncé le 12 août par le Conseil fédéral, les grandes manifestations de plus de 1000 personnes seront à nouveau autorisées à partir du 1er octobre, à condition de respecter des mesures de protection sévères et d’obtenir l’autorisation des autorités cantonales, et pour autant que la situation épidémiologique ne se détériore pas. Les spectateurs/trices devront aussi y être répartis en différents secteurs.
     

  • La HES-SO Genève continue à appliquer les recommandations des autorités fédérales et cantonales, et plus spécifiquement celles du médecin cantonal, dérivées de celles de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ce sont les seules instances sanitaires auxquelles elle se réfère.

 

Pour toute question concernant le nouveau coronavirus et son impact sur votre travail ou vos études, une FAQ a été complétée à cet effet (public interne).

Votre santé
Préserver la santé de toutes et tous
  • La HES-SO Genève exhorte toutes et tous de suivre les mesures essentielles de prévention contre la transmission des virus ainsi que les mesures d’hygiène recommandées par la Confédération, y compris en dehors du périmètre de ses bâtiments. Ainsi, elle rappelle que depuis le 6 juillet 2020, le port du masque est obligatoire dans les transports publics.
  • A l’intérieur de ses bâtiments, elle rappelle que le port du masque est obligatoire.
  • La HES-SO Genève fournit gracieusement un masque en tissu par personne et des masques chirurgicaux (uniquement à la rentrée), que les collaborateur-trice-s et les étudiant-e-s pourront aller chercher à la réception de chaque école/services communs (sauf indication différente de leur direction).Afin de soutenir l’économie locale, la HES-SO Genève a passé commande à Lundi Piscine, entreprise créée par une diplômée de la HEAD et actuellement basée chez –Pulse Incubateur HES. Ces masques respectent le cahier des charges de l’AFNOR SPEC S76-001 et sont lavables à 60° (voir modalités d’utilisation)
  • La HES-SO Genève suit de près les informations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et applique les recommandations du médecin cantonal ainsi que celles du Conseil d’Etat afin de préserver la santé de toute la communauté HES et d’éviter la propagation du virus. Elle adapte sa politique sanitaire au fur et à mesure de changements dans les recommandations émises par les autorités. En cas de changement majeur, l’ensemble de la communauté HES-SO Genève sera rapidement informée par mail.
  • Depuis le 22 juin 2020, les recommandations des autorités fédérales concernant le télétravail et la protection des personnes vulnérables ne sont plus en vigueur. Toutefois, en vertu de la loi sur le travail, l’employeur est tenu de protéger la santé de son personnel par des mesures appropriées. Ces dernières concernent principalement l’hygiène des mains et la distance sociale.
  • Pour l’ensemble du personnel, un certificat médical est exigé dès 3 jours d’absence. En effet, le Conseil d’Etat a pris cette décision, étant donné que dorénavant, t Toutes les personnes testées positivement recevront un certificat médical, et que les personnes ayant été en contact étroit avec une personne testée positivement pourront recevoir pour leur part une décision de quarantaine de l'équipe du médecin cantonal.
  • Une cellule de crise interne a été créée pour mettre en œuvre les mesures et anticiper les besoins futurs, particulièrement en ce qui concerne l’informatique, afin que les écoles et l’institution puissent poursuivre leurs missions tout en garantissant des conditions sanitaires en accord avec les recommandations des autorités sanitaires et politiques.

L'Unité santé, sécurité et bien-être au travail est à votre écoute (public interne)

Symptômes à surveiller

 

L’OFSP indique que les symptômes les plus courants sont :

  • Symptômes d’affection aiguë des voies respiratoires (maux de gorge, toux (surtout sèche), insuffisance respiratoire, douleurs dans la poitrine) ;
  • Fièvre ;
  • Perte soudaine de l’odorat et/ou du goût.

 

Les symptômes suivants peuvent aussi apparaître :

  • Maux de tête ;
  • Faiblesse générale, sensation de malaise ;
  • Douleurs musculaires ;
  • Rhume ;
  • Symptômes gastro-intestinaux (nausées, vomissements, diarrhée, maux de ventre) ;
  • Éruptions cutanées.

 

Si vous présentez des symptômes d'affection aiguë des voies respiratoires (toux, maux de gorge, souffle court) avec ou sans fièvre, sensation de fièvre ou douleurs musculaires et/ou perte soudaine de l'odorat ou du goût, il est vivement recommandé d'effectuer un test de dépistage en contactant l'un des centres de prélèvement du canton.

Avant de faire le test, vous pouvez aussi évaluer votre risque en effectuant le test Coronarisk des HUG. Répondez à toutes les questions aussi précisément que possible.  Une fois le questionnaire complété, vous obtiendrez des recommandations correspondant aux mesures appliquées à Genève.

L’objectif du dépistage est double : isoler rapidement chaque personne malade pour éviter qu’elle n’infecte d’autres personnes et mettre en quarantaine les personnes avec lesquelles la personne malade aurait été en contact rapproché et qui peuvent être infectées.

 

Auto-isolement:
Si vous souffrez de symptômes grippaux, restez impérativement à la maison et informez votre hiérarchie. Vous éviterez ainsi la propagation de la maladie. Appelez votre médecin traitant habituel ou une institution de soins. Les consignes pour l'auto-isolement sont disponibles sur le site de l'OFSP

Auto-quarantaine:
Si vous avez eu un contact étroit avec une personne infectée au coronavirus, vous êtes peut-être porteur ou porteuse de la maladie et susceptible de la transmettre avant de développer des symptômes. Les consignes pour l'auto-quarantaine sont disponibles sur le site de l'OFSP.
 

Vous désirez évaluer rapidement votre risque et savoir quoi faire ? L'OFSP a mis en ligne un outil de conseil personnalisé et gratuit vous permettant de vous évaluer si vous avez des craintes.

 

Traçage
Pour aider à interrompre les chaînes de transmission et ainsi empêcher une nouvelle flambée des cas, la Confédération a mis au point l’application pour smartphone SwissCovid afin de compléter le traçage classique des contacts. La HES-SO Genève, en accord avec la HES-SO, recommande son utilisation, mais laisse à chacune et à chacun le choix de son utilisation, ce dernier relevant de la responsabilité individuelle.

Mesures préventives

Que ce soit contre la grippe, le rhume ou le coronavirus, les mesures préventives restent similaires:

Se laver soigneusement les mains

Lavez-vous soigneusement les mains avec de l’eau et du savon plusieurs fois par jour ou avec une solution hydro-alcoolique

 

Tousser et éternuer dans un mouchoir en papier ou dans le creux du coude

En l'absence de mouchoir en papier, toussez et éternuez dans le creux du coude. Si vous deviez toutefois utiliser les mains, lavez-les soigneusement avec de l’eau et du savon le plus rapidement possible.
Jeter les mouchoirs usagés dans une poubelle fermée

 

Eviter les poignées de main

 

 

Garder ses distances

 

 

Porter un masque dans les transports publics, dans les magasins et dans les bâtiments de la HES-SO Genève (lorsque la distance de 1,5 mètre n’est pas respectée et lors de tout déplacement).

 

 

En cas de fièvre et de toux, rester à la maison

 

 

Toujours téléphoner avant d’aller chez le médecin ou aux urgences

 

 

 

 

En l’absence de médecin traitant, vous pouvez appeler :

  • Genève Médecins (GeMed) au 022 754 54 54
  • Médecins Urgences 022 321 21 21
  • SOS-Médecins au 022 748 49 50

 

Pour toute question concernant le nouveau coronavirus et son impact sur votre travail ou vos études, une FAQ a été complétée à cet effet.

FAQ et sources d'information
    Collaboratrices, collaborateurs
    Bâtiments

    Les bâtiments de la HES-SO Genève et de ses six écoles sont accessibles uniquement aux personnes portant un masque.

    Les étudiant-e-s et les membres du personnel doivent se référer aux instructions des écoles (respectivement des services communs ou –Pulse) et respecter les consignes édictées dans le plan de protection des différentes entités, en particulier la distance physique et les règles sanitaires.

    Les bibliothèques, infothèques, centres de documentations et autres espaces communs (salles de réunion, espaces de convivialité, admissions, réceptions, espaces de travail, etc.) ou espaces dédiés aux étudiant-e-s (admissions, réceptions, espaces de travail, etc.) sont soumis aux mêmes règles que l’ensemble des bâtiments, à savoir respect de la distance de 1,5 mètre, ainsi que port du masque lors des déplacements et lorsque la distance sociale n’est pas respectée.

    Les cafétérias sont ouvertes. Elles doivent toutefois opérer dans le strict respect des normes sanitaires ainsi que des plans de protection de la branche.

    Consultez la FAQ HES-SO Genève(lien interne). 

    Travail en présentiel et/ou à distance

    Le Conseil fédéral a levé sa recommandation de travailler à domicile, de même que les consignes de protection des personnes vulnérables. L’ensemble des activités de la HES-SO Genève va donc désormais reprendre en présentiel. A partir du 1er septembre, la Directive sur le travail à domicile du PAT (lien interne) sera donc à nouveau en vigueur, en élargissant toutefois de manière transitoire les possibilités de télétravail prévues par celle-ci.

    Ainsi, les membres du personnel entre 80% et 100% pourront effectuer jusqu’à deux jours de télétravail par semaine ; les membres entre 50% et 75% jusqu’à un jour et les membres en-dessous de 50% jusqu’à un demi-jour. Toutes les informations se trouvent dans le document Covid-19 : Dispositions applicables au télétravail du personnel administratif et technique pour l’année académique 2020-2021 (lien interne). Les membres du personnel d’enseignement et de recherche peuvent également télétravailler, selon les modalités fixées avec leurs hiérarchies.

    Concernant les séances, elles peuvent à nouveau se faire en présentiel. Les visioconférences peuvent toutefois continuer à être agendées, en particulier lorsqu’elles permettent d’éviter des déplacements ou qu’elles se prêtent particulièrement bien à la situation. Le choix en revient à l’organisateur-trice.

    Consultez la FAQ HES-SO Genève(lien interne).

    Cours

    La rentrée académique se fera en présentiel, avec un masque lors des déplacements dans les bâtiments et lorsque la distance de 1,5 mètre ne peut pas être respectée.

    Les écoles peuvent recourir à un mode d’enseignement hybride si nécessaire. Les modalités de l’enseignement hybride sont fixées par les écoles.

    Consultez la FAQ HES-SO Genève(lien interne). 

    Informatique
    • En cas de télétravail et de cours à distance, un dispositif a été mis en place : voir la FAQ HES-SO Genève ou directement celle mise en place par l’informatique.
    • Afin que tout le monde puisse accéder au VPN (mode d’emploi consultable ici), il est rappelé la bonne pratique suivante : se déconnecter dès que les documents nécessaires sont téléchargés. En effet, la bande passante n’est pas faite pour que tout le monde travaille en même temps sur le VPN.
    • Le helpdesk informatique continue à se tenir à disposition. Merci de privilégier le ticketing plutôt que le téléphone :
      envoyer un email à helpdesk@hesge.ch ou via le site https://support.hesge.ch (accès interne avec login AAI).
      Si le ticketing n'est pas suffisant, joindre le support par téléphone :
      +41 22 546 23 23.
    • Concernant plus spécifiquement l’enseignement à distance, plusieurs webinaires sont référencés tant sur le site de la DSI , que sur celui de Cyberlearn  et expliquent p.ex. comment créer un cours, le rendre plus interactif ou faire passer un examen.
    • Les solutions Teams (enseignement synchrone) et Moodle (enseignement asynchrone) sont à disposition pour les enseignant-e-s. Informations sur Cyberlearn qui propose également une centrale téléphonique d’information, ainsi que sur la FAQ de la HES-SO Genève.
    Déplacements à l’étranger

    Déplacements professionnels

    Les déplacements professionnels vers les Etats ou zones présentant un risque élevé d’infection, tels que définis par l’Ordonnance COVID-19 du 2 juillet 2020, ne sont pas autorisés. Une dérogation pourrait être accordée par la direction de l’école si des motifs impérieux justifient le déplacement.

    Pour toutes les autres destinations, la HES-SO Genève continue à encourager les membres de son personnel à renoncer aux voyages qui ne sont pas nécessaires, selon les recommandations de l’OFSP.

    Déplacements privés

    La HES-SO Genève encourage chacune et chacun à suivre les recommandations de l’OFSP et à renoncer aux déplacements vers les Etats ou zones présentant un risque élevé d’infection qui ne sont pas nécessaires. Les directions pourraient prendre des mesures à l’encontre de membres du personnel contraint-e-s à une quarantaine après s’être rendu-e-s en connaissance de cause dans une zone à risque.

    Avant tout déplacement à l’étranger, dans le contexte de pandémie de COVID-19, il est vivement conseillé de se renseigner auprès des ambassades ou consulats du pays de destination. Dans tous les cas, il est indispensable de suivre avec attention les règles d’hygiène et de comportement recommandées par les autorités sanitaires. 

    Retour en Suisse

    Toute personne entrant en Suisse en provenance d’Etats ou de zones présentant un risque élevé d’infection doit se mettre en quarantaine pendant dix jours. En cas de symptômes de la maladie durant la quarantaine, il est important d’informer immédiatement les autorités cantonales compétentes.

    De manière générale, toute personne revenant d’un séjour à l’étranger est soumise aux prescriptions de l’OFSP et aux conditions d’entrée sur le territoire.

     

    En cas de quarantaine, des informations sur des plateformes de conseils et d’idées pour organiser la quarantaine et pour la livraison de nourriture sont accessibles. 

    Deux cas de figure sont possibles à votre arrivée en Suisse  :

    1. Vous venez d’un pays considéré sans risque, dans ce cas il vous suffit de suivre les règles sanitaires en vigueur ;
    2. Vous venez d’une zone à risque selon la liste établie par la Confédération et vous devez effectuer une quarantaine de 10 jours. Cette liste étant régulièrement actualisée, il importe donc de la consulter. Les points importants à prendre en compte sont les suivants :
    • Le trajet de votre lieu d’arrivée à votre lieu de quarantaine peut se faire en transport public, en portant un masque de protection ;
    • Vous devez porter un masque en permanence, même sur votre lieu de résidence, sauf si vous vivez seul ;
    • Vous avez deux jours pour annoncer votre arrivée au service du médecin cantonal ;
    • Les coûts liés à la quarantaine et son organisation sont à votre charge.

     Pour toute question concernant le nouveau coronavirus et son impact sur votre travail, une FAQ a été complétée à cet effet (lien interne). 

      Etudiantes, étudiants

      La rentrée académique se fera en présentiel, avec un masque lors des déplacements dans les bâtiments et lorsque la distance de 1,5 mètre ne peut pas être respectée.

      Les étudiant-e-s doivent être muni-e-s de leur propre masque. Toutefois, pour pallier aux oublis et afin de faciliter la rentrée académique, des masques chirurgicaux et un masque en tissu (voir modalités d’utilisation) seront gracieusement mis à leur disposition pour celles et ceux qui en font la demande pendant les deux premières semaines du semestre d’automne. 

      Les écoles peuvent recourir à un mode d’enseignement hybride (partiellement à distance et partiellement en présentiel) si nécessaire. Les modalités de l’enseignement hybride sont fixées par les écoles. Les étudiant-e-s trouveront sur la FAQ toutes les questions relatives à l’informatique en lien avec les cours à distance.

      Bibliothèques et autres espaces dédiés aux étudiant-e-s

      Les bibliothèques, infothèques, centres de documentations et autres espaces dédiés aux étudiant-e-s (admissions, réceptions, espaces de travail, etc.) sont soumis aux mêmes règles que l’ensemble des bâtiments, à savoir respect de la distance de 1,5 mètre, ainsi que port du masque lors des déplacements et lorsque la distance sociale n’est pas respectée.

      Cafétérias

      Les cafétérias sont ouvertes. Elles doivent toutefois opérer dans le strict respect des normes sanitaires ainsi que des plans de protection de la branche.

       

      Informatique
      • Pour vous soutenir lors de télétravail et de cours à distance, un dispositif a été mis en place : voir la FAQ HES-SO Genève ou directement celle mise en place par l’informatique.
      • Afin que tout le monde puisse accéder au VPN (mode d’emploi consultable ici), il est rappelé la bonne pratique suivante : se déconnecter dès que les documents nécessaires sont téléchargés. En effet, la bande passante n’est pas faite pour que tout le monde travaille en même temps sur le VPN.
      • Le helpdesk informatique continue à se tenir à disposition. Merci de privilégier le ticketing plutôt que le téléphone :
        envoyer un email à helpdesk@hesge.ch ou via le site https://support.hesge.ch (accès interne avec login AAI).
        Si le ticketing n'est pas suffisant, joindre le support par téléphone :
        +41 22 546 23 23.
      • Les solutions Teams (enseignement synchrone) et Moodle (enseignement asynchrone) sont à disposition pour les enseignant-e-s. Informations sur Cyberlearn qui propose également une centrale téléphonique d’information, ainsi que sur la FAQ de la HES-SO Genève.
      Mobilité IN et OUT

      L’évolution de la situation sanitaire internationale et les restrictions d’accès à de nombreux pays ne permet pas de voir à court-terme des mesures en faveur de la mobilité.

       

      Semestre d’automne 2020 :

      Seules les mobilités OUT effectuées dans l’espace Schengen ou sous l’égide ERASMUS+/SEMP sont autorisées. Les éventuels projets de séjour ultérieur prévus à l'étranger (mobilités, recherche, etc.) restent soumis à l’appréciation de chaque école de la HES-SO Genève.

      Les mobilités IN sont possibles sous réserve de l’accès au territoire suisse et pour autant que l’enseignement puisse majoritairement être garanti en présentiel. Les étudiant-e-s provenant d’un pays soumis à quarantaine doivent impérativement respecter cette dernière et ont l’interdiction d’accéder aux locaux de la HES-SO Genève.

      Les stages de mobilité IN dans les domaines Santé et Travail social ne sont pas autorisés pour le semestre d’automne 2020.

       

      Semestre de printemps 2021 :

      Le Rectorat prendra position courant septembre 2020 au sujet des mobilités du semestre de printemps 2021.

      Ces dispositions seront mises à jour en vue de la rentrée académique et en fonction de l’évolution des instructions des autorités fédérales.

       

      Déplacements privés

      La HES-SO Genève encourage chacune et chacun à suivre les recommandations de l’OFSP et à renoncer aux déplacements vers les Etats ou zones présentant un risque élevé d’infection qui ne sont pas nécessaires.

      En effet, depuis le 6 juillet 2020, toute personne entrant en Suisse en provenance de ces zones doit se mettre en quarantaine pendant dix jours et informer immédiatement les autorités cantonales compétentes en cas de symptômes.

      Avant tout déplacement à l’étranger, dans le contexte de pandémie de COVID-19, il est vivement conseillé de se renseigner auprès des ambassades ou consulats du pays de destination. Dans tous les cas, il est indispensable de suivre avec attention les règles d’hygiène et de comportement recommandées par les autorités sanitaires.

      Retour en Suisse

      Toute personne entrant en Suisse en provenance d’Etats ou de zones présentant un risque élevé d’infection doit se mettre en quarantaine pendant dix jours. En cas de symptômes de la maladie durant la quarantaine, il est important d’informer immédiatement les autorités cantonales compétentes.

      De manière générale, toute personne revenant d’un séjour à l’étranger est soumise aux prescriptions de l’OFSP et aux conditions d’entrée sur le territoire.

      En cas de quarantaine, des informations sur des plateformes de conseils et d’idées pour organiser la quarantaine et pour la livraison de nourriture sont accessibles.

       

      Deux cas de figure sont possibles à votre arrivée en Suisse en tant qu’étudiant-e-s réguliers-ères ou en mobilité IN :

      1. Vous venez d’un pays considéré sans risque, dans ce cas il vous suffit de suivre les règles sanitaires en vigueur ;
      2. Vous venez d’une zone à risque selon la liste établie par la Confédération et vous devez effectuer une quarantaine de 10 jours. Cette liste étant régulièrement actualisée, il importe donc de la consulter. Les points importants à prendre en compte sont les suivants :
      • Le trajet de votre lieu d’arrivée à votre lieu de quarantaine peut se faire en transport public, en portant un masque de protection ;
      • Vous devez porter un masque en permanence, même sur votre lieu de résidence, sauf si vous vivez seul ;
      • Vous avez deux jours pour annoncer votre arrivée au service du médecin cantonal ;
      • Les coûts liés à la quarantaine et son organisation sont à votre charge. Des informations sur des plateformes de conseils et d’idées pour organiser la quarantaine et pour la livraison de nourriture sont accessibles.
      Permis de séjour
       

      Tout-e étudiant-e étranger/ère est tenu-e de déposer sa demande de permis de séjour auprès de l’OCPM dans un délai de 14 jours après l’arrivée en Suisse.

      Les étudiant-e-s ressortissant-e-s d’un pays membre de l’UE/AELE ont la possibilité de transmettre leur demande par voie postale. Une situation de quarantaine obligatoire à l’arrivée à Genève ne saurait, par conséquent, constituer une entrave à l’obtention du permis.

      Bien que les démarches incombant aux étudiant-e-s ressortissant-e-s d’un pays hors UE/AELE soient différentes, ceux/celles-ci étant tenu-e-s de se présenter à l’OCPM en vue de la saisie des données biométriques, une éventuelle quarantaine obligatoire à l’arrivée à Genève ne saurait non plus les prétériter. En effet, les convocations, que l’OCPM communique aux étudiant-e-s par email à la délivrance de leur visa d’entrée, sont actuellement prévues tardivement, soit entre fin septembre et fin novembre 2020

       

      Pour toute question concernant le nouveau coronavirus et son impact sur vos études, une FAQ a été complétée à cet effet (lien interne).

      Soutien aux étudiant-e-s : aides financière et psychologique

      Afin de limiter les nombreuses conséquences que ce contexte inédit risque d’avoir sur les études, mais aussi sur la situation financière des étudiant-e-s, la HES-SO Genève a mis en place, conjointement avec l’Université de Genève (UNIGE), un dispositif ad hoc d’aide d’urgence COVID-19, en place jusqu’à fin août 2020.

      De manière plus large, pour faire face aux conséquences économiques de la crise du coronavirus, la HES-SO Genève, avec l’UNIGE, ont simplifié et renforcé leur dispositif d’aide aux étudiant-e-s pour mieux répondre à leurs besoins. Ces deux institutions ont décidé de déployer un nouveau dispositif pour l’année académique 2020-2021, à concurrence de 4,6 millions de francs.

      Ainsi, les étudiant-e-s en difficultés financières peuvent avoir recours à des aides financières mensuelles ou ponctuelles, comme énoncé sur la page internet de la HES-SO Genève.

      De plus, durant cette période, il est indispensable que vous puissiez continuer à vous exprimer et à être écouté-e-s. Une permanence téléphonique gratuite de conseils psychologiques est à votre disposition :  +41 22 379 74 41.

      Consultez la FAQ HES-SO Genève(lien interne). 

       

      Pour toute question concernant le nouveau coronavirus et son impact sur vos études, une FAQ a été complétée à cet effet (lien interne).