Écologie végétale appliquée à l'aménagement et la conservation - EVA

MENU Écologie végétale appliquée à l'aménagement et la conservation - EVA
Récolter pour restaurer
Récolter pour restaurer
Suivre des travaux de restauration
Suivre des travaux de restauration
Aménager avec le génie végétal
Aménager avec le génie végétal
Répertorier et classer des milieux naturels
Répertorier et classer des milieux naturels
Evaluer la qualité des milieux naturels
Evaluer la qualité des milieux naturels
Conserver espèces et milieux
Conserver espèces et milieux

Groupe Écologie végétale appliquée à l'aménagement et à la conservation - EVA

L’ingénierie écologique, incluant le génie végétal, est ciblée sur les thématiques comme l’élaboration d’outils de diagnostic de la flore et de la végétation, la biologie et l’écologie appliquées à la conservation, la gestion de milieux naturels et la restauration écologique des milieux. Ces thèmes sont développés afin de résoudre des problèmes écologiques ou techniques ou encore afin d’améliorer le cadre de vie.

Orientées vers la pratique, les activités sont notamment fondées sur la biologie et l’écologie végétale appliquée, souvent en combinaison avec les compétences du monde de l’ingénierie et de l’agronomie. Les aspects spécifiques suivants concernant l’écologie végétale appliquée à l’aménagement et à la conservation sont tout particulièrement développés (souvent en relation avec les autres groupes de recherche de l’inTNE):

  • Revitalisation des cours d’eau
  • Restauration de certaines fonctionnalités des écosystèmes terrestres et aquatiques
  • Reconstitution complète de milieux terrestres et aquatiques dégradés
  • Techniques de végétalisation dans leur ensemble
  • Protection contre diverses formes d’érosion, à l’aide de techniques végétales
  • Gestion différenciée des milieux agricoles et forestiers et des espaces verts urbains
  • Gestion des milieux naturels ou semi-naturels dans des objectifs de conservation

Les activités et développements sont avant tout au service des administrations, des bureaux d’études, des gestionnaires, des conservatoires et des praticiens, à savoir les organismes qui en matière de conservation et d’aménagement, œuvrent directement sur le terrain.