Bandeau FC CAS en Coordination BIM

CAS en Coordination BIM - Témoignages

 

Lire le témoignage

Qui êtes-vous ?

Dessinateur en bâtiment de formation, je suis actuellement responsable du développement des produits chez Abvent SA à Estavayer-le-Lac.

Quels sont pour vous les enjeux du BIM ?

Le BIM est de nos jours indispensable pour tous les acteurs du marché de la construction. Ce secteur est l'un des plus en retard sur la numérisation. Le jumeau numérique d'un bâtiment n'est plus un rêve, mais une réalité.

Quel est votre rôle dans la formation CAS en Coordination BIM proposée par HEPIA ?

Dans la formation CAS en Coordination BIM, je présente une solution qui permet de modéliser facilement une maquette BIM sur la base d'un relevé en Nuage de points. Cette solution est un plug-in pour Archicad nommé BIM-m Tool.

Pouvez-vous donner un exemple concret de l’utilisation du BIM ?

Dans le cadre de ma présentation, je présente le cas réel d'une de nos clientes qui utilise les nuages de points pour délivrer une maquette BIM de fermes au plus proche possible de la réalité. Dans les bâtiments ruraux, les relevés manuels sont contraignants et peu précis, grâce aux nuages de points nous pouvons améliorer ces processus.

En quoi cette formation vous aide-t-elle dans l'utilisation du BIM ?

La formation CAS en Coordination BIM permet aux participants de diverses professions du secteur de la construction de mieux collaborer et de tous avancer ensemble vers le BIM.

 

Lire le témoignage

Qui êtes-vous ?

Je suis architecte et coordinatrice BIM chez INGPHI SA, où je travaille étroitement avec les ingénieurs sur des projets d’architecture à enjeux structurels en développant le BIM comme nouvel outil intelligent de conception et de coordination. 

Pourquoi avoir choisi la formation CAS en Coordination BIM proposée ?

En m’inscrivant à cette formation CAS en Coordination BIM, mon objectif était de perfectionner les connaissances en matière méthodologique, technologique, de bonnes pratiques et d’échanges d’expériences. Depuis, je développe également son application en milieu professionnel, au niveau du développement de la stratégie BIM d’entreprise, de la mise en place de la méthodologie BIM et du processus collaboratif.

Quels sont pour vous les enjeux du BIM ?

Pour moi, les enjeux du BIM les plus représentatifs s’applique à deux niveaux : au niveau de la création d’un projet architecturale à enjeux structurels, l’architecte et l’ingénieur doivent être impliqués dans un processus collaboratif de conception intégrée. Les simulations et la représentation des variantes développées ensemble vont mener à un choix optimal pour le projet. Le résultat obtenu est le fruit des synthèses en considérant la qualité architecturale en relation avec la structure et l’aspect énergétique, toujours en gardant un contrôle sur le planning budgétaire et du délai. Quant au contrôle et suivi, la détection de conflits à l’aide des outils informatiques implique que toutes les disciplines soient vigilantes et coopératives durant toutes les phases du projet. L’information du projet est ainsi complétée pour maintenir la cohérence globale des données graphiques et documentaires.

Pouvez-vous donner un exemple concret de l’utilisation du BIM ?

Dans ma pratique professionnelle, le BIM s’applique dès la phase de conception d’un projet. Cela devient un processus créatif intégrant des aspects techniques et économiques. La complexité d’un projet architectural peut se traduire en divers programmes, en contrainte technique ou encore en forme plastique ou modulaire. Plus le projet est complexe, plus cette phase de conception intégrée est importante. La bonne conception mène à un déroulement plus favorable aux phases suivantes dans le processus BIM : planification, réalisation, gestion et exploitation, optimisation des coûts, suivi du délai. L’architecture est finalement le résultat optimal de nombreuses réflexions pour répondre aux exigences du projet. 

En quoi cette formation vous aide-t-elle dans l'utilisation du BIM ?

De façon générale, elle m’a aidé à mieux appréhender la situation actuelle. Tout au long du processus de travail, elle m’a permis de mieux orienter des choix et décisions, notamment quelle méthodologie et quelle technologie adopter afin de mieux répondre aux objectifs communs de chaque projet BIM. Au niveau personnel, la formation m’a apporté des moyens de développer des compétences complémentaires suivant mes objectifs professionnels.

 

Lire le témoignage

Qui êtes-vous ?

Directeur de synthèse d'une entreprise réalisant des missions de service lors de développement de projet. Nous réalisons l'ensemble des vérifications spatiales sur les bâtiments.

Quel est votre rôle dans la formation CAS en Coordination BIM proposée par HEPIA ?

Nous allons lors de cette formation vous donner les clés qui nous ont amené à choisir BIMTRACK comme outil de travail au sein de notre entreprise

Quels sont pour vous les enjeux du BIM ?

Les enjeux du BIM sont pour notre métier de deux ordres. L'intégration de notre expertise dans le développement des projets et la gestion de l'information à chaque étape du processus.

Pouvez-vous donner un exemple concret de l’utilisation du BIM ?

Le dessin est une forme de language et chaque acteur a "son propre dialecte". Le BIM tend à recourir à un discours commun qui normalise les pratiques et désacralise "les effets de chapelle" de chaque métier. L'acte de construction s'industrialise.

En quoi cette formation vous aide-t-elle dans l'utilisation du BIM ?

Elle va me permettre d'appréhender les enjeux de chacun.

 

Lire le témoignage

Qui êtes-vous ?

Je suis passionné de nouvelles technologies et les solutions nouvelles qui apportent une valeur ajoutée tant dans la vie personnelle que professionnelle. C'est donc naturellement que j'ai orienté ma carrière vers les entreprises qui proposent des solutions disruptives. Notamment dans le secteur de la construction dans lequel je progresse depuis plusieurs années.

Quel est votre rôle dans la formation CAS en Coordination BIM proposée par HEPIA ?

Je suis chargé d'animer un atelier Revizto lors de la session de coordination BIM auprès des personnes en formation.

Quels sont pour vous les enjeux du BIM ?

L'industrie de la construction est l'une des plus en retard lorsque l’on parle de numérisation de ses processus comparé aux autres (automobiles, finance, etc.). Les marges sont de plus en plus faibles et les retards de construction de plus en plus fréquents. Les enjeux sont donc de rééquilibrer la balance et pérenniser l'activité de la construction sur de nombreux aspects tels que la productivité, le gain de temps, la compétitivité, l'approche de la donnée. Il y a également un enjeu majeur environnemental qui passera par une meilleure gestion des phases de pré-constructions, constructions, et exploitations des projets, qui se fera de manière efficace avec les bons outils.

Pour les projets de construction dont les budgets s'élèvent à des centaines de millions de dollars, environ 30% des fonds s'envoler, c'est beaucoup. Mais en moyenne, c'est le montant perdu suite à des erreurs de conception causées par des méthodes de travail inefficaces et des systèmes obsolètes. En Suisse, ce sont chaque année près de 60 milliards de francs qui sont consacrés à de nouveaux contrats de construction. Calculez maintenant combien de fonds sont gaspillés en réalisant ces travaux "à l'ancienne" !

Pouvez-vous donner un exemple concret de l’utilisation du BIM ?

Un utilisateur Revizto m'a un jour expliqué avoir gagné 6 mois en ayant la possibilité de naviguer facilement dans un modèle 3D. L'objectif était de choisir le placement d'un panneau information voyageur dans une gare. Chose compliquée pour les équipes non métiers et qui ont des difficultés à se projeter sur des plans en 2D. Un autre m'a expliqué avoir pu commander avec exactitude tous les éléments dont ils avaient besoin pour le projet en quantité suffisante et sans perte. Enfin cela est pratique lors de maintenance d'un bâtiment où l'on peut retrouver, les volumétries ou les matériaux utilisés (ex: Type de peinture de mur ainsi que le volume de la pièce.

 

Lire le témoignage

Qui êtes-vous ?

Créatif, ouvert d'esprit, curieux avec une touche d'altruisme. Je suis également un passionné de nouvelles technologies !

Quel est votre rôle dans la formation CAS en Coordination BIM proposée par HEPIA ?

Je coordonne la présentation de BIM Track. En tant que responsable académique, je m'assure, également que la culture de la coordination soit enseignée lors des sessions en direct.

Quels sont pour vous les enjeux du BIM ?

Les enjeux au développement du BIM sont nombreux. En effet, le niveau de compétences des acteurs et la collaboration qui est souvent difficile sont à considérer. Ainsi, la majorité se déclare débutant bien qu'ils soient conscients de son existence. Or, il y a encore du chemin à faire afin que l'ensemble de ces acteurs atteignent une maturité BIM et puissent collaborer efficacement.

Pouvez-vous donner un exemple concret de l’utilisation du BIM ?

L'utilisation d'un logiciel de modélisation 3D afin de réaliser un projet neuf et technique de forme complexe. Ce type de projets nécessite souvent une plateforme collaborative afin de faciliter les échanges et la collaboration.

En quoi cette formation vous aide-t-elle dans l'utilisation du BIM ?

Cette formation va me permettre d'apprendre et de conscientiser sur les nouvelles générations de coordinateur BIM et sur ce à quoi ils aspirent ainsi que ce qu'ils anticipent pour les prochaines années à venir dans le secteur de la construction.

 

Lire le témoignage

Qui êtes-vous ?

Père, musicien, danseur, sportif et membre d'une équipe incroyable dans l'industrie BIM AEC. Je suis toujours curieux d'apprendre et de trouver les meilleures façons de mieux faire les choses.

Quel est votre rôle dans la formation CAS en Coordination BIM proposée par HEPIA ?

Mon objectif est de montrer comment BIM Track peut améliorer la gestion du temps et respecter les échéanciers sur leurs projets par le biais d'une démarche pratique et interactive.

Quels sont pour vous les enjeux du BIM ?

De nombreux acteurs sont impliqués dans un projet de construction. Les organisations peuvent passer de la phase de conception à la phase de construction. Il existe de nombreux types de fichiers différents qui doivent être échangés et lus. Des milliers d'e-mails sont échangés chaque mois et il est très facile de perdre la trace des informations. La plupart du temps, de nombreux projets avancent côte à côte. Le processus génère une quantité ingérable de tâches.

Pouvez-vous donner un exemple concret de l’utilisation du BIM ?

Hôpital Jules Bordet

En quoi cette formation vous aide-t-elle dans l'utilisation du BIM ?

Elle amènera les acteurs du secteur de la construction à repenser leurs méthodes de travaux afin qu'ils soient en mesure d'anticiper les problèmes qu'occassionne l'utilisation du BIM en niveau 3 et cela passe par une adoption «lean» d'un processus de coordination BIM simplifié ainsi qu'automatisé.

 

Cette formation est donnée en collaboration avec la HEIA-FR avec une direction du CAS en alternance.