Contact CERES

Centre de recherches sociales (CERES)

Haute école de travail social
28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 73

ceres.hets@hesge.ch

Nouvelle parution aux Editions IES

Accessibilité et participation sociale

Manon Masse, Geneviève Piérart, Francine Julien-Gauthier, Danièle Wolf

> Plus sur cet ouvrage

Changer une vie : développer et mettre en oeuvre un modèle durable d'alternative à l'institutionnalisation pour les enfants en situation de handicap mental profond

(2016 - Terminé)
Manon Masse

Résumé: 

Les pays concernés par le projet (la Russie, la Géorgie et le Kazakhstan) se sont engagés dans le processus de désinstitutionalisation des enfants, mais peinent encore à trouver des méthodes de prise en charge alternative pour les enfants en situation de handicap mental profond. Ces derniers restent surreprésentés dans les orphelinats où ils sont privés de leurs droits fondamentaux, tels que la vie dans la communauté et le développement intégral.

Afin de permettre à ces enfants d'accéder à leurs droits, le BICE et ses partenaires locaux ont décidé de mettre en 'uvre un projet qui permettra l'élaboration d'un modèle durable de prise en charge alternative et sa promotion au niveau national. Pour cela, 3 projets-pilotes proposant des méthodes complémentaires d'accompagnement visant la désinstitutionalisation des enfants en situation de handicap mental profond seront élaborés et mis en 'uvre dans les pays ci-dessous :

'    Le Kazakhstan travaillera sur le développement de l'intervention précoce auprès des enfants en situation de handicap mental profond âgés de 0 à 3 ans, récemment institutionnalisés ou à risque d'institutionnalisation et contribuera ainsi à la prévention de ce phénomène.
'    La Russie travaillera sur le développement d'un lieu de vie de type familial pour les enfants qui ont précédemment vécu dans un orphelinat médicalisé. Ce sera un premier lieu de ce type dans le pays.
'    La Géorgie travaillera sur l'intégration sociale des enfants qui ont fait partie de la « première vague de désinstitutionalisation » et qui ont réintégré leurs familles, les familles d'accueil ou les lieux de vie communautaires afin de prévenir leur ré-institutionnalisation à l'âge adulte.

Les résultats de ces 3 projets-pilotes seront ensuite évalués et rassemblés dans une publication. Ils serviront ensuite de base pour les activités de plaidoyer, de sensibilisation et de renforcement des capacités auprès des professionnels, des familles et des autorités concernées.
La complémentarité des 3 projets-pilotes permettra l'élaboration d'un modèle durable prenant en compte tous les aspects du processus de désinstitutionalisation qui sont la prévention en bas âge, la création de lieux de vie de type familial et l'intégration réussie des enfants désinstitutionnalisés dans la communauté. 

Financement: 

Bureau International Catholique de l'Enfance (BICE)

Thématique(s): 

Handicap
Jeunesse