Contact Admissions

Haute école de travail social
Secrétariat des Admissions

28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 41
Fax 022 388 95 01
admissions.hets@hesge.ch

Newsletter HETS

Trois fois dans l'année, toute l'actualité de la HETS ! Consultez les anciens numéros et inscrivez-vous ici.

Un partenariat précieux avec les terrains

Près de 200 institutions sociales participent à la formation de nos étudiant-e-s en les accueillant durant leurs périodes de formation pratique. Quelques centaines de professionnel-le-s de terrain s’engagent en tant que praticiens formateurs ou praticiennes formatrices pour les encadrer. Pourquoi pas vous ?

> En savoir plus

Docdactu

Apprendre...

D'où vient le désir d'apprendre ? Pourquoi s'éteint-il parfois ? Du petit enfant au mille "pourquoi" à l'élève écrasé d'ennui, qu'est devenue la soif d'apprendre, qui, à trois ans, semblait inextinguible ? Psychologues, pédagogues et chercheurs en neurosciences tentent  de mieux comprendre l'acte d'apprentissage. Une nécessité dans une société qui fait de la formation une exigence forte.

> Blog de l'Infothèque

Midis de la recherche

Cycle de conférences 2016-2017:
PrécaritéS

Programme complet

Conditions d'admission

Les conditions d'admission sont identiques pour les quatre Ecoles de Travail Social de la HES-SO (Fribourg, Genève, Lausanne, Sierre). Attention : un candidat ne peut pas s'inscrire simultanément dans plusieurs Ecoles pour la même filière.

L'admission en Bachelor Travail Social n'est possible qu'après l'obtention d'un certificat d'admission attestant que le candidat justifie, d'une manière ou d'une autre:

  • d'un titre requis, ou équivalent;
  • d'une pratique professionnelle spécifique au domaine d'études, attestée et validée.

Il existe deux voies d'accès différenciées au Bachelor Travail social:

Ces deux voies d’accès donnent lieu à deux procédures d’admission différenciées.

Face à l'augmentation du nombre de candidatures, les instances de la HES-SO ont demandé au Domaine Travail Social de mettre en place une procédure de régulation des candidats dès l'année académique 2012-2013. Tous les candidats admissibles de la voie spécifique et de la voie non spécifique sont soumis aux épreuves de régulation.

Voie spécifique

La voie spécifique concerne les candidats titulaires d'un titre de fin d'études secondaires II spécifique au domaine d'études :

  • maturité spécialisée Travail Social, obtenue après le certificat de culture générale option socio-éducative
  • maturité professionnelle Santé-Social, obtenue sur la base du CFC d'assistant socio-éducatif.

Procédure d’admission pour les candidats « voie spécifique »

Voie non spécifique

Titres concernés

La voie non spécifique concerne les candidats titulaires d'un  titre de fin d'études secondaires II, autre qu'un titre spécifique :

  • maturité gymnasiale
  • maturité professionnelle Santé-Social, obtenue sur la base d'un autre CFC que le CFC d'assistant socio-éducatif
  • autre maturité professionnelle
  • maturité spécialisée autre que la maturité Travail Social
  • baccalauréat général français
  • autre titre étranger jugé équivalent.

La voie non spécifique concerne aussi les candidats sans titre bénéficiant d'une admission sur dossier: les candidats âgés d'au moins 25 ans et ne disposant pas d'un titre requis, mais pouvant attester d'un niveau de culture générale équivalent à celui acquis au terme d'une maturité professionnelle, peuvent être admis selon une procédure mise en place avec un organisme externe. Pour plus de renseignements, consulter le site Atelier ASD.

Dans tous les cas, à réception du dossier de candidature, un accusé de réception est adressé au candidat lui indiquant la marche à suivre pour la validation de l'expérience professionnelle spécifique.

Expérience professionnelle de qualité

Les candidats de la voie non spécifique doivent justifier d'une expérience professionnelle de qualité d'une durée de 40 semaines en équivalent plein temps. Elle peut se scinder en deux fois 20 semaines: 20 semaines de pratique professionnelle non spécifique dans n'importe quel domaine, et 20 semaines d'expérience professionnelle spécifique au domaine santé-social au sens large. Afin de pouvoir déposer le dossier de candidature, les candidats doivent justifier d'au moins 12 semaines d'expérience professionnelle en équivalent plein temps (480 h).

La pratique professionnelle non spécifique peut s'effectuer dans n'importe quel domaine et peut revêtir toute forme et toute nature. En tout, le candidat doit justifier d'au moins 800h attestées.

La pratique professionnelle spécifique doit obligatoirement se dérouler dans le domaine santé-social au sens large : domaine social, socio-éducatif, socio-sanitaire, paramédical ou santé. Le candidat doit exercer une activité d'accompagnement, de prise en charge et de suivi de personnes. La durée de la partie spécifique de la pratique professionnelle est de 800h attestées; pour sa validation, le candidat doit rédiger un rapport personnel, accompagné d'une évaluation établie par l'employeur.

Des activités antérieures dans le domaine santé-social peuvent être prises en compte à certaines conditions. Dans tous les cas, l'Ecole doit donner son accord pour l'entrée en matière sur la validation de la partie spécifique de l'expérience professionnelle.

Procédure d’admission pour les candidats « voie non spécifique »

Epreuves de régulation

Tous les candidats réputés admissibles de la voie spécifique et de la voie non spécifique sont soumis aux épreuves de régulation. Ces dernières ont pour fonction de déterminer un classement romand de tous les candidats en vue d'attribuer les places de formation disponibles au sein des quatre Ecoles de Travail Social.

Les épreuves retenues consistent en des tests psychotechniques sur ordinateur, dont l'élaboration et la passation sont confiées à une entreprise externe.

Les candidats sont convoqués en temps utile et reçoivent une documentation les renseignant sur les épreuves de régulation. Les candidats sont alors amenés à s'inscrire aux épreuves en indiquant par ordre de priorité le choix de l'Ecole dans laquelle ils souhaitent effectuer leur formation, dans le cas où ils sont retenus dans le classement. Les candidats non retenus peuvent se représenter encore 2 fois, soit trois passations en tout.

Les épreuves de régulation 2016 se dérouleront les 23 et 30 avril 2016.

Documents de référence