Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

Accessibilité et participation sociale

Manon Masse, Geneviève Piérart, Francine Julien-Gauthier, Danièle Wolf

> Plus sur cet ouvrage

Actualités HETS

Evénement Table Ronde "Les artistes en situation de handicap : quelle professionnalisation ?"

Table ronde

8 Décembre 2015 - 17h15 - 18h45

Avec Laurence Cotting (CREAHM, Fribourg), Olga Kamienik (Clair-Bois, Genève), Diego Roveroni (ROHLING, Berne)

Modératrice : Teresa Maranzano (Mir'arts, Association ASA-Handicap mental, Genève)

Aujourd’hui les frontières qui séparaient jadis les formes culturelles légitimes des illégitimes s’effondrent. L’offre culturelle et les choix du public témoignent d’une propension à brasser les genres et les catégories, reflet de l’évolution du goût d’une société hyper connectée oscillant sans cesse entre culture d’élite, culture populaire et culture alternative. Cette ouverture, qui concerne aussi les arts plastiques, est spécialement profitable aux artistes travaillant en marge des circuits institutionnels. Par exemple, l’art brut et l’art outsider connaissent depuis quelques années une légitimité croissante dans le milieu de l’art contemporain.

Malgré ce changement de paradigme, les chances qu’un artiste en marge de la société participe de manière active à la vie culturelle demeurent rares. C’est le cas des artistes avec un handicap mental, lesquels, en raison de leur déficience intellectuelle, sont écartés du parcours formatif traditionnel des HES et par conséquent, du soutien à la carrière fourni par ces écoles. Quel que soit son talent et sa vocation, un artiste en situation de handicap ne peut pas arriver de ses seules forces à se frayer un chemin de reconnaissance. Ceci va à l’encontre de notre législation, qui prévoit l’accessibilité et la participation active à l’art et à la culture « pour tous ». Une réponse politique visant l’égalité des chances consiste à aménager pour ces artistes des lieux de travail, de formation et de promotion adaptés à leur condition, susceptibles de professionnaliser leur pratique artistique.

Dans le cadre de cette table ronde, trois expériences suisses seront illustrées : celle du CREAHM à Fribourg présentée par Laurence Cotting, l’atelier d’arts plastique animé par Olga Kamienik au Foyer Clair Bois – Pinchat à Genève, et l’association ROHLING à Berne fondée par Sophie Brunner et Diego Roveroni.

Autant de réponses possibles à la question de la professionnalisation des artistes en situation de handicap.

 

Contact: 

Sonia Perego
CERES
Adjointe scientifique
sonia.perego@hesge.ch
0223889543

Lieu: 

HETS

28, rue Prévost-Martin
Salle A006
case postale 80 1211 Genève 4
Suisse