Contact CERES

Centre de recherche sociale (CERES)

Haute école de travail social
28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 73

ceres.hets@hesge.ch

Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

CONSTRUIRE LE RAPPORT THEORIE-PRATIQUE

Exprériences de formatrices et formateurs dans une haute école de travail social

> Plus sur cet ouvrage

Docdactu

LA LIBERTE

La liberté n’est ni une évidence ni une fin en soi, elle demeure pourtant le meilleur des alliés. Consultez la nouvelle sélection de DOCDACTU consacrée à la Liberté en cliquant ici

> Blog de l'Infothèque

Mixité, genre et formation. La pertinence de la non mixité des offres de préformation destinées aux femmes faiblement qualifiées à Genève

(2005 - Terminé)
Sophie Rodari , Marie Anderfuhren , Myrian Carbajal Mendoza , Johanne Haari

Résumé: 

La recherche appliquée entreprise par la Haute école de travail (HETS) de Genève est une recherche exploratoire des offres de préformation destinées aux adultes faiblement qualifiés dans le canton de Genève. Cette étude met en évidence que ce sont les femmes et, en particulier les femmes suisses ou étrangères, qui forment la majorité des adultes dits « faiblement qualifiés ». Notre réflexion s’articule autour de la question suivante : quelle est la pertinence de la non-mixité dans l’offre de préformation faite aux femmes faiblement qualifiées à Genève ? Nous entendons par pertinence l’ensemble des justifications construites par les acteurs, actrices, du champ de la formation continue des adultes et les pratiques en découlant. La pertinence de la non-mixité des offres de préformation se pose dans notre travail en fonction des deux objectifs visés par la préformation : l’insertion sociale et l’insertion professionnelle. Sur le plan scientifique, le développement de cette recherche permet de documenter les enjeux de la préformation pour ces publics à Genève dans un contexte social et politique où les moyens à consentir pour faciliter l'intégration des migrant.e.s et lutter contre l'exclusion durable des plus faibles, font l'objet de nombreuses controverses. Si Genève demeure le canton qui a le plus développé d’offres de préformation destinées aux femmes faiblement qualifiées, il le doit en grande partie à la vigueur du monde associatif qui les dispense. Elles sont notamment développées au sein des associations membres de la CIFEF (Communauté d’intérêt pour la formation élémentaire des femmes), partenaire principal et aussi terrain principal de notre recherche. Cette recherche, menée dans une perspective de genre, trop souvent absente dans les réflexions sur les politiques de formation et d'insertion, offre une opportunité non négligeable de comprendre de manière originale les effets des politiques sociales mises en place pour ces publics d'une part, et les stratégies d’intervention possibles pour les professionnel.le.s engagé.e.s dans ce secteur, d'autre part.

Financement: 

Fonds fédéral OFFT

Champs de recherche: 

Migration
Politiques publiques et sociales
Précarisation
Racisme, discrimination et droits humains

Collaborations(s) scientifique(s): 

Partenaire principal : CIFEF, communauté d'intérêt pour la formation élémentaire des femmes (F information, CAMARADA, SOS femmes et Voie F). Partenaires secondaires : OSEO Genève (Oeuvre suisse d'entraide ouvrière) et UOG (Université ouvrière de genève)