Contact CERES

Centre de recherches sociales (CERES)

Haute école de travail social
28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 73

ceres.hets@hesge.ch

Nouvelle parution aux Editions IES

En transition

Claudio Bolzman, Alexandra Felder & Antonio Fernández

> Plus sur cet ouvrage

Lebensbedingungen und Handlungsansätze von Bauernhaushalten in schwierigen Situationen

Conditions de vie et stratégie d’adaptation des ménages agricoles en situation difficile

(2013 - Terminé)
Sandra Contzen (Dr., Berner Fachhochschule, Hochschule für Agrar-, Forst- und Lebensmittelwissenschaften), Eric Crettaz , Jérémie Forney (Dr., Berner Fachhochschule, Hochschule für Agrar-, Forst- und Lebensmittelwissenschaften), Florence Matthey-de-l‘Endroit (Berner Fachhochschule, Hochschule für Agrar-, Forst- und Lebensmittelwissenschaften), Laura Ravazzini (HETS)

Résumé: 

La durabilité de l’agriculture suisse est un des objectifs de la politique agricole suisse et est ancrée dans la Constitution (Art. 104). Alors que de nombreux indicateurs sont disponibles pour les domaines de l’écologie et de l’économie, la question de la durabilité sociale est bien moins connue, en particulier en ce qui concerne les conditions de vie et le bien-être subjectif des ménages agricoles en Suisse en situation difficile, et en particulier la question du comment ces ménages gèrent leur situation et pourquoi ils ne quittent pas l’agriculture alors même qu’un certain nombre d’entre eux se trouvent dans des situations sociales et économiques très précaires. Ce déficit d’information est étonnant compte tenu du fait que les ménages agricoles représentent une part non négligeable de la population dans les cantons ruraux et que la politique agricole représente une part importante des dépenses publiques en Suisse.

Ce projet de recherche vise à produire des connaissances solides sur les conditions de vie et les stratégies d’adaptation des ménages agricoles en Suisse. Sur cette base, des instruments de conseils et de soutien seront ébauchés, qui pourront être développés et mis en œuvre à différents niveaux : politique agricole, organes de conseils, offices cantonaux, organisations agricoles, etc. Une caractéristique importante de ce projet est la complémentarité et la triangulation : en effet, des indicateurs monétaires et non-monétaires seront utilisés, ainsi que des méthodes de recherche qualitatives et quantitatives, avec une mise en relation systématique des diverses approches. Les résultats de la partie quantitative, qui traitent la problématique parfois de façon insuffisamment détaillée et approfondie, notamment en ce qui concerne les indicateurs subjectifs, seront repris dans l’analyse de cas qualitative afin d’y être approfondis. Réciproquement, la généralisabilité des résultats de la partie qualitative sera évaluée aux moyens d’analyses quantitatives de diverses bases de données.

 

Financement: 

Office fédéral de l’agriculture
Union suisse des paysans
G+B Schwyzer Stiftung
Kleinbauern-Vereinigung
Fondation Sur-la-Croix.

Thématique(s): 

Insertion et exclusion
Précarisation