Contact CERES

Centre de recherche sociale (CERES)

Haute école de travail social
28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 73

ceres.hets@hesge.ch

Newsletter HETS

Trois fois dans l'année, toute l'actualité de la HETS ! Consultez les anciens numéros et inscrivez-vous ici.

Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

UNE ÉCOLE DE SON TEMPS

Un siècle de formation sociale à Genève (1918-2018)

> Plus sur cet ouvrage

Docdactu

L'AMOUR

Le dernier DOCDACTU avant les vacances est consacré à un sujet fertile comme un lapin de Pâques : l’Amour. Pour consulter le sélection du mois cliquez ici.

> Blog de l'Infothèque

Un outil pédagogique pour l’analyse des représentations de la maltraitance et sa prévention : recherche action en institutions pour personnes handicapées

(2005 - Terminé)
Manon Masse , Geneviève Petitpierre-Jost (Professeure, Université de Genève), Britt-Marie Martini-Willemin (Collaboratrice scientifique, Université de Genève)

Résumé: 

Recherche-action sur la prévention de la maltraitance en milieu institutionnel

Cette recherche-action, réalisée en Suisse romande, traite de la prévention de la maltraitance commise envers les adultes ayant une déficience intellectuelle (DI) et vivant en institution. Elle a réuni 58 participants de deux institutions romandes spécialisées dans l’accueil en résidence et en atelier de travail. Six groupes non appariés de participants volontaires ont été impliqués, dont deux groupes de personnes avec une DI, deux de professionnels et deux de parents ou responsables légaux.

Cette démarche s’est intéressée à connaître les représentations des participants relatives à la maltraitance en milieu institutionnel et à l’identification de ses facteurs de risque et de protection. Afin de faciliter l’évocation des représentations, de courtes vignettes fictives proposaient, sous la forme de clips vidéo, deux situations ambiguës à analyser pour susciter la réflexion sur les actions ou attitudes sans menacer directement l’identité professionnelle.

Les résultats montrent que les participants donnent une définition élargie de la maltraitance qui tient entre autres compte du contexte, des intentions supposées des acteurs, de la fréquence et de l’intensité de l’acte et de ses conséquences pour la victime. Ils considèrent la maltraitance tout autant dans ses dimensions physique que psychologique ou comme pouvant aussi provenir d’une absence d’acte (par exemple, négliger de…). Les facteurs de risque et de protection mentionnés se réfèrent tout autant aux conditions de l’environnement institutionnel qu’à des dimensions personnelles ou interrelationnelles. Finalement, la démarche de recherche a abouti à la formulation d’un répertoire d’actions préventives, élaboré par les participants.

Financement: 

FNS-DORE
Fondation Leenaards
Fonds stratégiques HES-SO /CEDIC

Champs de recherche: 

Handicap
Racisme, discrimination et droits humains

Collaborations(s) scientifique(s): 

EPI, Genève
L'Espérance, Vaud
Fondation Ensemble, Genève