Contact CERES

Centre de recherche sociale (CERES)

Haute école de travail social
28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 73

ceres.hets@hesge.ch

Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

 

ANTHROPOLOGIE DES FAITS RELIGIEUX DANS L'INTERVENTION SOCIALE

> Plus sur cet ouvrage

Docdactu

Vie estudiantine

A l’occasion de la rentrée académique 2019-2020, l’Infothèque propose une sélection de documents présentant les divers aspects de la vie des étudiant-e-s d’aujourd’hui.

Analyse pluridimensionnelle des conséquences d'un accident de travail

(2008 - Terminé)
Claudio Bolzman (Professeur HES, HETS), Dolores Castelli Dransart (HEF-TS, Fribourg), Geneviève Pasche (Haute école santé-social Valais), Jean-Pierre Tabin (EESP, Lausanne)

Résumé: 

Ce projet de recherche porte sur la construction sociale de la catégorie d’invalide, en prenant pour point de départ des situations d’accident du travail. Pour autant que l’accident du travail ait une certaine gravité, il va concerner simultanément le champ privé, le champ professionnel (rapports employeurs/employés, et responsabilité de chacune des parties), le champ public (sécurité sociale) et le champ sanitaire. La vie de la victime va se trouver modifiée sur au moins quatre plans : personnel (privé), administratif, institutionnel et social. L’accident du travail est donc un phénomène social total, selon le sens que donne à ce terme Marcel Mauss. Cette recherche a pour but de réconstituer des trajectoires-type de personnes accidentées. Elle part de l’hypothèse selon laquelle le processus d’attribution de la catégorie d’invalide (et de l’identité d’invalide) est au carrefour des logiques privée, administrative, institutionnelle et sociale, et que ce processus est influencé par les variables du statut juridique et de la catégorie socioprofessionnelle, du genre et de l’âge.

Financement: 

FNS-DORE
Fond Stratégique HES-SO

Champs de recherche: 

Insertion et exclusion
Politiques publiques et sociales