Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

Accessibilité et participation sociale

Manon Masse, Geneviève Piérart, Francine Julien-Gauthier, Danièle Wolf

> Plus sur cet ouvrage

Actualités HETS

Mouvements sociaux et précarité: le cas des travailleuses du sexe

Midi de la recherche

21 Février 2017 - 12h15 - 13h30

Une conférence de Milena Chimienti (HETS).

Il est courant de dépeindre les travailleuses du sexe comme des personnes sans pouvoir ou sans voix. Pourtant ces personnes se mobilisent depuis les années 1970 tant au niveau local que transnational pour la défense de leurs droits : « Les travailleuses du sexe parlent, mais qui les écoute ? ».

Cette conférence vise à explorer, à partir du cas des travailleuses du sexe, quelques-unes des questions suivantes : pourquoi des personnes exerçant une activité stigmatisante prennent-elles le risque d’être identifiées publiquement en se mobilisant collectivement ? Pourquoi leur mobilisation s’étend-elle au-delà des frontières nationales pour devenir un mouvement transnational? Comment des personnes avec peu de ressources parviennent-elles à se mobiliser? Et enfin dans quelle mesure et sous quelles conditions ces mobilisations ont-elles un pouvoir « transformateur » ? Sont-elles capables de créer une rupture de l’ordre social ou sont-elles seulement « instrumentales », reproduisant l’ordre existant?

Entrée libre.

Milena Chimienti est professeure à la HETS-Genève. Ses domaines de recherche incluent l’étude des migrations, du travail du sexe et des mouvements sociaux. Elle représente la Suisse dans l’Action européenne COST - Comparing European Prostitution Policies. Ses dernières publications sont:

Contact: 

Eva Nada

Lieu: 

Haute école de travail social (HETS) - Salle A006

Rue Prévost-Martin 28
1205 Genève
Suisse