Midis de la recherche

Cycle de conférences 2019-2020:
Les Urbanités

Programme complet

Nouvelle parution aux Editions IES

 

ANTHROPOLOGIE DES FAITS RELIGIEUX DANS L'INTERVENTION SOCIALE

> Plus sur cet ouvrage

Docdactu

Vie estudiantine

A l’occasion de la rentrée académique 2019-2020, l’Infothèque propose une sélection de documents présentant les divers aspects de la vie des étudiant-e-s d’aujourd’hui.

Actualités HETS

« Précarité et Prekarität. La notion de précarité en France et en Allemagne »

Midis de la recherche

1 Novembre 2016 - 12h15 - 13h30

Le Centre de recherche sociale (CERES) de la HETS
a le plaisir de vous inviter à une conférence de

Franz Schultheis 
« Précarité et Prekarität. La notion de précarité en France et en Allemagne »

Franz Schultheis est professeur de sociologie à l’Université de Saint-Gall. Chercheur spécialisé de la question sociale contemporaine et des inégalités sociales, il a coordonnée de nombreuses enquêtes sur des phénomènes aussi divers que la maltraitance, l’art contemporain, les familles, la jeunesse, la pauvreté et ceci  dans des contextes nationaux variés.  Il a, notamment,  dirigé une grande enquête inspiré de La Misère du monde, Pierre Bourdieu, pour saisir les transformations de la « sociale démocratie allemande » et ses effets sur différentes franges de la société (Société à responsabilité limitée: enquête sur la crise du modèle allemand, éd Raisons d’agir, 2015). A travers ses différents travaux, il défend une sociologie critique et compréhensive de la société pour en dresser « une radiographie par le bas ». Auteur de nombreuses publications en allemand, anglais et français, il a récemment publié la notice « Précarité-Prekarität » dans le Dictionnaire des concepts nomades, tome 2 (sous la dir. Christin, O., 2016).

 

Cette conférence vise à reconstruire la carrière du concept sociologique de « précarité ». Concept devenu flexible et nomade au travers d’un parcours d’une vingtaine d’années que Franz Schultheis a pu activement suivre dans ses propres divers itinéraires. La démarche volontairement „personnelle“ choisie pour ce type d’objectivation réflexive d’un concept quelque peu passe-partout vise à illustrer la polysémie d’une notion-clé des débats contemporains autour de la question sociale du capitalisme néo-libéral et de son „esprit“. En tant que concept passe-frontière dans les processus d’import-export de biens scientifiques et intellectuels,  la conférence  mettra en lumière les métamorphoses subies par ce concept, qui hors de son contexte d’émergence prend des allures et des couleurs différentes, imprégnées par le „pays d’accueil“ et devient, à travers une double dynamique d’assimilation-accommodation objet d’usages sociaux spécifiques. Etant donné que les concepts utilisés pour nourrir des narrations sur le monde social et ses représentations collectives ne sont jamais „neutres“, mais transportent et traduisent des visions du monde social historiquement établies et variables selon les contextes culturels, il s’ agira d’ entamer aussi un débat sur les problèmes posés par un monde scientifique de plus en plus globalisé face à des habitus académiques toujours fortement enracinés dans les cultures académiques „nationales“.

La conférence se tiendra le

Mardi 1er novembre 2016

de 12h15 à 13h30

à la Haute école de travail social

28, rue Prévost-Martin

Salle A006

Contact: 

Lieu: 

Haute école de travail social

rue Prévost-Martin 28
Bâtiment A salle A006
1211 Genève 11 GE
Suisse