Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

Accessibilité et participation sociale

Manon Masse, Geneviève Piérart, Francine Julien-Gauthier, Danièle Wolf

> Plus sur cet ouvrage

Actualités HETS

Désordre institutionnel et épreuves de professionnalité

Les Midis de la Recherche

24 Mars 2015 - 12h15 - 13h30

Une conférence de Bertrand Ravon, professeur de sociologie à l’Université Lumière Lyon 2.

L’extension des situations de pauvreté et de vulnérabilité ainsi que la réorganisation institutionnelle et gestionnaire des politiques sociales ont considérablement modifié les conditions d’exercice du travail social. Le sens, le contenu et la portée du travail social échappent de plus en plus aux « professionnels de la profession ». Amenés à « agir dans un monde incertain » (imprécision des risques liés aux situations de vulnérabilité, fragilité des normes souvent contradictoires entre elles, aléas de la relation d’aide, quantification impossible d’actions « sur mesure », etc.), les travailleurs sociaux sont confrontés à de multiples embarras de la pratique. Du travail empêché et affecté aux tentatives qui consistent à faire face aux situations impossibles, la professionnalité peut alors être analysée comme un chemin d’épreuves (cognitives, relationnelles et éthiques). Sur un plan transversal, les épreuves de professionnalité sont à la fois des épreuves de reconnaissance et des épreuves de temporalité en très forte tension avec les exigences de rationalisation requises par le new public management. Mais si les marges de manoeuvre sont réduites, il convient d’envisager les conditions par lesquelles les professionnels peuvent néanmoins continuer d’agir. En ce sens et en guise de conclusion, l’attention sera portée aux collectifs « réflexifs » dont l’objet est de délibérer collectivement et après coup à propos des situations rencontrées les plus problématiques.

Contact: 

Sonia Perego
CERES
Adjointe scientifique

Lieu: 

HETS

28, rue Prévost-Martin
Salle A006
1205 Genève GE
Suisse