Nouvelle parution aux Editions IES

Droits humains et éducation sexuelle

Maryvonne Charmillot, Àgnes Földhazi, Caroline Jacot-Descombes

> Plus sur cet ouvrage

Actualités HETS

Bilan électoral très réussi pour la HES-SO

Avec plus de 180 candidates et candidats pour les différents conseils, la bataille s’annonçait vive. Au final, près de 3’500 personnes ont voté lors de ces élections. La participation du personnel était très bonne alors que les étudiants ont présenté le plus grand nombre de candidats. Les organes élus commenceront à siéger dès la rentrée académique.

Pour ces premières élections de la HES-SO, il s’agissait de mettre en place des organes pour chaque domaine (conseils participatifs de domaine), pour la HES-SO dans son ensemble (conseil de concertation) ainsi que pour la HES-SO Valais-Wallis (conseil représentatif). La participation globale s’élève à 14.4 %, soit 37.6 % pour le personnel et 8.4 % pour les étudiantes et étudiants. Ce résultat constitue un excellent score pour une première expérience à l’échelle de toute la HES-SO et dans le monde académique en général. La participation a été particulièrement élevée en Valais avec 62 % pour le personnel et 14.8 % pour les étudiants.

Les élections constituent une réelle opportunité pour chacune et chacun de dessiner la HES-SO d’aujourd’hui et de demain. Elles permettront à l'ensemble des personnes élues de dialoguer et d’échanger sur des préoccupations communes, d'influencer les décisions et de participer à la vie de la HES-SO.

Les associations faitières de personnel se sont beaucoup impliquées dans ces élections et ont ainsi contribué à leur réussite. Du côté des étudiantes et étudiants, l’important engagement de REH-SO, l’association faîtière des étudiants de la HES-SO, est à saluer tout particulièrement. Leur travail de sensibilisation a porté ses fruits.

La plateforme de vote électronique a été gérée par un institut indépendant et le déroulement des élections a été surveillé par la commission électorale. Sur le plan des résultats de vote pour le conseil de concertation, la représentativité des domaines a été privilégiée tout en assurant une présence équitable des cantons et régions. En revanche, pour les conseils participatifs des domaines et le conseil de représentation de la HES-SO Valais-Wallis, la priorité a été donnée à une représentation des hautes écoles. Cette précision explique que les résultats ne reflètent pas uniquement un résultat mathématique mais que les éléments de pondération sont également déterminants.