Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

Accessibilité et participation sociale

Manon Masse, Geneviève Piérart, Francine Julien-Gauthier, Danièle Wolf

> Plus sur cet ouvrage

Actualités HETS

L'empathie comme condition à l'anthropologie filmée des interactions sociales

Conférence

26 Avril 2013 - 12h15 - 14h00

Conférence de Christian Lallier, anthropologue et cinéaste, suivie à 18h30 d'une projection/discussion autour du film Chambre d'hôtes dans le Sahel.

Que signifie l'état d'empathie? Peut-on se mettre à la place de l'autre, selon la définition de ce terme? D'ailleurs, l'autre existe-t-il vraiment puisque l'altérité se manifeste par la représentation d'un semblable qui nous fait face? Il suffirait d'être à la place de l'autre - donc, d'être lui-même - pour que cet autre disparaisse, s'évanouisse, immédiatement. L'état d'empathie ne désigne donc pas tant la possibilité d'être à la place de l'autre que d'éprouver notre rapport d'altérité: notre conscience d'être un autre pour celui qui nous fait face.

Cette disposition est au fondement même de l'anthropologie filmée: en tant qu'elle permet de s'impliquer dans la circonstance d'engagement d'une interaction sociale afin d'en rendre compte par l'observation filmée des échanges entre les acteurs. Cet état d'empathie se retrouve dans toute forme d'altérité qui vise à développer une rencontre: tel est le cas du voyage touristique, des activités de solidarité ou des pratiques altruistes.

Chambre d'hôtes dans le Sahel peut s'interpréter comme une ethnographie sur la fabrication de ce rapport d'altérité: "villageois" et touristes travaillant à la réussite de cette rencontre fondée sur l'état d'empathie. Ce documentaire renvoie sans doute, en miroir, à la complexité du "terrain" de l'anthropologie filmée.

Contact: 

Dominique Schoeni

Lieu: 

Haute école de travail social

Rue Prévost-Martin 28
Salle C001
1205 Genève
Suisse