Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

Accessibilité et participation sociale

Manon Masse, Geneviève Piérart, Francine Julien-Gauthier, Danièle Wolf

> Plus sur cet ouvrage

Actualités HETS

Dépendance alcoolique et recours aux soins: entre expériences intimes et régulations institutionnelles

Les Midis de la Recherche

14 Mai 2013 - 12h15 - 13h30

En lieu et place de la conférence initialement prévue le 19 mars 2013, le CERES a le plaisir de vous inviter à la conférence de Jean-Vincent Pfirsch sur le thème : Dépendance alcoolique et recours aux soins: entre expériences intimes et régulations institutionnelles.

Chargé de recherche au CNRS et membre de l’équipe de recherche sur les inégalités sociales du Centre Maurice Halbwachs à l’ENS de Paris, Jean-Vincent Pfirsch s’intéresse aux logiques d’inégalités sociales à partir de la dépendance alcoolique. Thématique de recherche classique,le questionnement du sociologue amène à renouveler notre regard sur la dépendance alcoolique en s’interrogeant sur les identités, le traitement institutionnel et l’accès au soin. Il a notamment publié La saveur des sociétés. Sociologie des goûts alimentaires en France et en Allemagne (PUR, 1997).

L’analyse de la dépendance alcoolique et du recours à des soins ou à des accompagnements alcoologiques pose de façon originale et complexe la question des relations entre expériences individuelles et régulations institutionnelles, entre parcours personnels et contraintes sociales, entre dimensions biologiques, psychiques et sociales de l’être et réalités sociales, économiques, politiques ou médicales. Elle pose la question des médiations entre ce qui est ressenti comme intime et ce qui apparaît comme institutionnalisé, jetant un éclairage particulier sur les configurations entre «patients» ou personnes «accompagnées», médecins, psychologues ou travailleurs sociaux. Cette présentation s’appuie sur les premiers résultats d’une recherche menée à Paris. Elle s’intéresse, d’une part, aux vécus de la cure de sevrage en milieux hospitaliers et aux parcours de vie et de soins dans lesquels s’inscrit l’expérience de la dépendance alcoolique et du sevrage, aux configurations dans lesquelles elle prend forme. La recherche s’intéresse, d’autre part, à l’accompagnement et aux parcours de personnes sans domicile ou hébergées par des institutions, à travers le prisme d’un rapport aux boissons alcoolisées perçu comme problématique et nécessitant des accompagnements ou la fréquentation de centres de soins. On s’interroge ainsi sur la façon dont s’articulent alcoolisation, précarité, interventions médicales et sanitaires, action sociale.

Contact: 

Eva Nada

Lieu: 

Haute école de travail social, salle A006

rue Prévost-Martin 28
1211 Genève 4
Suisse