« La crise nous oblige à travailler ensemble »