HES-SO Genève

Evènement violent

Votre école a la responsabilité d'offrir un climat d'études sain et protecteur. En cas d’événement violent, si vous soupçonnez quelqu’un d’avoir des idées suicidaires ou que vous êtes vous-même en détresse psychologique, il est crucial que vous ne vous enfermiez pas dans le silence et que vous demandiez de l’aide sans délai.

TENTATIVE DE SUICIDE / SUICIDE

Par tentative de suicide, on entend un acte intentionnel posé par une personne dans le but de se suicider mais qui n'aboutit pas à la mort. Quelle qu'en soit la cause, la tentative de suicide est une conduite qui doit être prise au sérieux. Elle doit être analysée avec beaucoup d'attention et faire impérativement l'objet d'un examen psychologique.Par suicide, on entend habituellement une mort intentionnelle causée par soi-même.

Qui peut vous soutenir ?

Votre école : responsable de filière, responsable de la coordination de l’enseignement, conseiller-ère aux études ou direction

Le-la responsable de votre filière, votre conseiller-ère aux études, le-la responsable de la coordination à l’enseignement (RCE) ou la direction de votre école sont est en principe les premières personnes à solliciter dans ce contexte. Elles auront à cœur d’appliquer les mesures qui s’imposent et de vous apporter des conseils ainsi qu’un soutien dans la résolution du problème.

La responsable des affaires étudiantes de la HES-SO Genève

La responsable des affaires étudiantes de la HES-SO Genève est à disposition des étudiant-e-s afin de les orienter vers une aide adéquate :

Rachel Desbiolles
Adjointe à la Direction
Campus Battelle - Bâtiment F
Rue de la Tambourine 2
CH-1227 Carouge
rachel.desbiolles@hesge.ch

Luce Schneider Varin
Chargée des affaires étudiantes
Campus Battelle - Bâtiment F
Rue de la Tambourine 2
CH-1227 Carouge
luce.schneider-varin@hesge.ch

Service social du Pôle santé-social (PSS) - Université de Genève

Les psychologues du PSS apportent une écoute et un soutien en toute confidentialité, notamment en matière de harcèlement et de violence.

Il est possible de prendre un premier rendez-vous à travers le service en ligne du PSS (https://www.clicrdv.com/pss-unige) ou par email (psychologique@unige.ch).

En cas d’urgence, il est conseillé d’appeler la réception ou de passer directement à la permanence d’accueil du PSS afin d’obtenir un soutien rapidement:

Pôle Santé Social
4 rue De-Candolle, 3ème étage
1204 Genève 4
Tel : +41 22 379 77 79
Secrétariat ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 16h.
https://www.unige.ch/dife/sante-social/

Autres interlocuteurs externes

Association viol-secours (Genève) : www.viol-secours.ch

La Main Tendue: 143 (propose une écoute confidentielle, anonyme, 24h/24)

L'UIMPV (Unité interdisciplinaire de médecine et prévention de la violence) des HUG peut également vous recevoir et vous orienter :

UIMPV
Boulevard de la Cluse 75
1205 Genève
2ème étage
Tél : +41 22 372 96 41

VIOL

Par viol, on entend un acte par lequel une personne en force une autre à avoir des relations sexuelles avec elle.

En cas d'actes de violence physique ou sexuelle, consultez immédiatement un médecin ou un service d'urgence pour recevoir les soins appropriés et faire établir un constat médical. Le constat est utile pour la procédure pénale et le remboursement des soins.

Pour déposer une plainte pénale, vous pouvez vous adresser au Procureur général du Minis­tère public. Vous avez trois mois après les derniers faits pour entreprendre cette démarche. Il s’agit cepen­dant d’une procédure lourde. Vous pouvez vous faire aider par le Centre Loi fédérale sur l’aide aux victimes d’infractions (LAVI), l’association Viol-Secours ou par un-e avocat-e spécialisé-e.

Qui peut vous soutenir ?

Votre école : responsable de filière, responsable de la coordination de l’enseignement, conseiller-ère aux études ou direction

Le-la responsable de votre filière, votre conseiller-ère aux études, le-la responsable de la coordination à l’enseignement (RCE) ou la direction de votre école sont est en principe les premières personnes à solliciter dans ce contexte. Elles auront à cœur d’appliquer les mesures qui s’imposent et de vous apporter des conseils ainsi qu’un soutien dans la résolution du problème.

La responsable des affaires étudiantes de la HES-SO Genève

La responsable des affaires étudiantes de la HES-SO Genève est à disposition des étudiant-e-s afin de les orienter vers une aide adéquate :

Rachel Desbiolles
Adjointe à la Direction
Campus Battelle - Bâtiment F
Rue de la Tambourine 2
CH-1227 Carouge
rachel.desbiolles@hesge.ch

Luce Schneider Varin
Chargée des affaires étudiantes
Campus Battelle - Bâtiment F
Rue de la Tambourine 2
CH-1227 Carouge
luce.schneider-varin@hesge.ch

Service social du Pôle santé-social (PSS) - Université de Genève

Les psychologues du PSS apportent une écoute et un soutien en toute confidentialité, notamment en matière de harcèlement et de violence.

Il est possible de prendre un premier rendez-vous à travers le service en ligne du PSS (https://www.clicrdv.com/pss-unige) ou par email (psychologique@unige.ch).

En cas d’urgence, il est conseillé d’appeler la réception ou de passer directement à la permanence d’accueil du PSS afin d’obtenir un soutien rapidement:

Pôle Santé Social
4 rue De-Candolle, 3ème étage
1204 Genève 4
Tel : +41 22 379 77 79
Secrétariat ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 16h.
https://www.unige.ch/dife/sante-social/

 

Autres interlocuteurs externes

Association viol-secours (Genève) : www.viol-secours.ch

La Main Tendue: 143 (propose une écoute confidentielle, anonyme, 24h/24)

L'UIMPV (Unité interdisciplinaire de médecine et prévention de la violence) des HUG peut également vous recevoir et vous orienter :

UIMPV
Boulevard de la Cluse 75
1205 Genève
2ème étage
Tél : +41 22 372 96 41

Pour déposer une plainte pénale, vous pouvez vous adresser au Procureur général du Minis­tère public. Vous avez trois mois après les derniers faits pour entreprendre cette démarche. Il s’agit cepen­dant d’une procédure lourde. Vous pouvez vous faire aider par le Centre Loi fédérale sur l’aide aux victimes d’infractions (LAVI), l’association Viol-Secours ou par un-e avocat-e spécialisé-e.

AGRESSION PHYSIQUE

Par agression physique, on entend un acte violent à l'égard d'une ou plusieurs personnes, destiné à blesser la personne, ou ce qu'elle représente.En cas d'actes de violence physique ou sexuelle, consultez immédiatement un médecin ou un service d'urgence pour recevoir les soins appropriés et faire établir un constat médical. Le constat est utile pour la procédure pénale et le remboursement des soins.

Pour déposer une plainte pénale, vous pouvez vous adresser au Procureur général du Minis­tère public. Vous avez trois mois après les derniers faits pour entreprendre cette démarche. Il s’agit cepen­dant d’une procédure lourde. Vous pouvez vous faire aider par le Centre Loi fédérale sur l’aide aux victimes d’infractions (LAVI), l’association Viol-Secours ou par un-e avocat-e spécialisé-e.

Qui peut vous soutenir ?

Votre école: responsable de filière, responsable de la coordination de l’enseignement, conseiller-ère aux études ou direction

Le-la responsable de votre filière, votre conseiller-ère aux études, le-la responsable de la coordination à l’enseignement (RCE) ou la direction de votre école sont est en principe les premières personnes à solliciter dans ce contexte. Elles auront à cœur d’appliquer les mesures qui s’imposent et de vous apporter des conseils ainsi qu’un soutien dans la résolution du problème.

La responsable des affaires étudiantes de la HES-SO Genève

La responsable des affaires étudiantes de la HES-SO Genève est à disposition des étudiant-e-s afin de les orienter vers une aide adéquate :

Rachel Desbiolles
Adjointe à la Direction
Campus Battelle - Bâtiment F
Rue de la Tambourine 2
CH-1227 Carouge
rachel.desbiolles@hesge.ch

Luce Schneider Varin
Chargée des affaires étudiantes
Campus Battelle - Bâtiment F
Rue de la Tambourine 2
CH-1227 Carouge
luce.schneider-varin@hesge.ch

Service social du Pôle santé-social (PSS) - Université de Genève

Les psychologues du PSS apportent une écoute et un soutien en toute confidentialité, notamment en matière de harcèlement et de violence.

Il est possible de prendre un premier rendez-vous à travers le service en ligne du PSS (https://www.clicrdv.com/pss-unige) ou par email (psychologique@unige.ch. psychologique@unige.ch. psychologique@unige.ch).

En cas d’urgence, il est conseillé d’appeler la réception ou de passer directement à la permanence d’accueil du PSS afin d’obtenir un soutien rapidement:

Pôle Santé Social
4 rue De-Candolle, 3ème étage
1204 Genève 4
Tel : +41 22 379 77 79
Secrétariat ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 16h.
https://www.unige.ch/dife/sante-social/

 

Autres interlocuteurs externes

Association viol-secours (Genève) : www.viol-secours.ch

La Main Tendue: 143 (propose une écoute confidentielle, anonyme, 24h/24)

L'UIMPV (Unité interdisciplinaire de médecine et prévention de la violence) des HUG peut également vous recevoir et vous orienter :

UIMPV
Boulevard de la Cluse 75
1205 Genève
2ème étage
Tél : +41 22 372 96 41

Pour déposer une plainte pénale, vous pouvez vous adresser au Procureur général du Minis­tère public. Vous avez trois mois après les derniers faits pour entreprendre cette démarche. Il s’agit cepen­dant d’une procédure lourde. Vous pouvez vous faire aider par le Centre Loi fédérale sur l’aide aux victimes d’infractions (LAVI), l’association Viol-Secours ou par un-e avocat-e spécialisé-e.