Contact CERES

Centre de recherche sociale (CERES)

Haute école de travail social
28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 73

ceres.hets@hesge.ch

Newsletter HETS

Trois fois dans l'année, toute l'actualité de la HETS ! Consultez les anciens numéros et inscrivez-vous ici.

Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

UNE ÉCOLE DE SON TEMPS

Un siècle de formation sociale à Genève (1918-2018)

> Plus sur cet ouvrage

Docdactu

LA LIBERTE

La liberté n’est ni une évidence ni une fin en soi, elle demeure pourtant le meilleur des alliés. Consultez la nouvelle sélection de DOCDACTU consacrée à la Liberté en cliquant ici

> Blog de l'Infothèque

Sur la situation des travailleurs frontaliers en Suisse : caractéristiques, types, discours

(2016 - Terminé)
Claudio Bolzman (co-requérant, HETS), Cédric Duchêne-Lacroix (requérant principal, Université de Bâle), Christian Wille (co-requérant, Université de Luxembourg), Nasser Tafferant (HETS), Paola Solca (SUPSI), Isabel Pigeron (Université de Luxembourg), Nadja Lützel (Université de Bâle)

Résumé: 

Les connaissances sur la population frontalière au niveau Suisse sont encore peu développées. Cette étude a pour objectif de définir les principales caractéristiques de cette population, mais aussi de mieux connaître ses pratiques et son quotidien, ainsi que les discours qui circulent à son propos. Il s’agit d’une tâche complexe, car la réalité des travailleurs frontaliers est protéiforme : elle est pratique, juridique, statistique et discursive.

Afin de tenir compte de cette complexité, la recherche est organisée en quatre grandes parties : une étude des caractéristiques sociodémographiques des travailleurs frontaliers étrangers pour l’ensemble de la Suisse et pour 11 cantons ; une analyse de la place des travailleurs frontaliers dans l’ écosystème frontalier plus large dans lequel ils s’insèrent; une description des trajectoires, mobilités et modes de participation des travailleurs frontaliers à leur société d’emploi ; une analyse des discours qui circulent dans l’espace public à propos des frontaliers.

Pour traiter ces différentes thématiques, le projet a recours à des méthodes complémentaires de recherche : principalement analyse secondaire des données statistiques harmonisées et entretiens individuels avec différents types d’acteurs (frontaliers et experts des questions transfrontalières).

Financement: 

Institution publique

Champs de recherche: 

Diversité et citoyenneté
Migration

Collaborations(s) scientifique(s): 

Office fédéral de la statistique