Contact CERES

Centre de recherche sociale (CERES)

Haute Ă©cole de travail social
28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

TĂ©l. 022 388 94 73

ceres.hets@hesge.ch

Newsletter HETS

Trois fois dans l'année, toute l'actualité de la HETS ! Consultez les anciens numéros et inscrivez-vous ici.

Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

UNE ÉCOLE DE SON TEMPS

Un siècle de formation sociale à Genève (1918-2018)

> Plus sur cet ouvrage

Docdactu

L'AMOUR

Le dernier DOCDACTU avant les vacances est consacré à un sujet fertile comme un lapin de Pâques : l’Amour. Pour consulter le sélection du mois cliquez ici.

> Blog de l'Infothèque

Les pratiques significatives en animation socioculturelle en Suisse et au Liban

(2007 - TerminĂ©)
Claudia Della Croce (EESP, Lausanne), Joëlle Libois (HETS, Genève), Rima Mawad (Ecole libanaise de formation sociale, Université Saint-Joseph de Beyrouth), Maelle Dubath (HETS, Genève)

RĂ©sumĂ©: 

Les pratiques en animation socioculturelle ont peu été décrites et analysées jusqu’à aujourd’hui. En ce sens, cette recherche comble une lacune préjudiciable quant à la connaissance et au développement de celles-ci. A partir de deux territoires culturels différents - la Suisse romande et le Liban - cette recherche s’attache à montrer la complexité de pratiques multiples dans des domaines variés, pratiques qui constituent un métier parfois mal compris et encore peu reconnu.

Depuis le début des années quatre vingt-dix, les animateurs s’imposent comme corps professionnel constitué, et, de la vision de l’animation en tant que fonction professionnelle, la définition d’un métier s’impose. S’il demande à être mieux défini et mieux visible, il ne saurait s’enfermer dans des frontières trop étroites, son sens même étant constitué par l’ouverture et l’adaptation aux changements et aux demandes du projet socioculturel global, incluant toutes les dimensions de la vie en société.

L’originalité de ce projet tient à la méthodologie utilisée, issue de l’analyse du travail. Elle consiste à filmer des séquences d’activités et à les faire analyser par les professionnels, ce qui permet de repérer ce qui fonde ce métier et de quelle manière la construction de l’identité professionnelle s’élabore en situation. Les professionnels de l’animation socioculturelle mettent en œuvre des savoirs d’action dans des pratiques multiples et variées dont l’utilité sociale s’inscrit dans une promotion de valeurs participatives et collectives, basées sur la prise en compte des ressources et potentialités de chacun.

Financement: 

Fonds stratégique HES-SO / CEDIC

Champs de recherche: 

Analyse de l’activité en travail social

Collaborations(s) scientifique(s): 

Ecole libanaise de formation sociale, Université Saint-Joseph de Beyrouth
Huit terrains de l'animation socioculturelle de Suisse romande