Contact CERES

Centre de recherches sociales (CERES)

Haute école de travail social
28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 73

ceres.hets@hesge.ch

Nouvelle parution aux Editions IES

En transition

Claudio Bolzman, Alexandra Felder & Antonio Fernández

> Plus sur cet ouvrage

Faire d'Internet un espace commun. Projet de recherche-­action sur les pratiques d'intervention sociale mobilisant les médias sociaux

(2019 - Terminé)
Claire Balleys

Résumé: 

La politique sociale de proximité mise en place par le Service Jeunesse de la Ville de Genève appelle à considérer les jeunes comme des partenaires dans l’élaboration d’une activité citoyenne vivante et inclusive. Pour atteindre cet objectif, il est essentiel que les politiques publiques soient en phase avec la réalité sociale et quotidienne des jeunes qu’elle entend accompagner : qu’est-ce qui motive les jeunes à se réunir, à participer à la vie de leur quartier, à s’impliquer dans des activités sociales et culturelles ? Qu’est-ce qui les met en confiance ? Se sentent-elles et se sentent-ils à leur place dans l’espace public ? Comment le lien social entre jeunes est-il créé puis entretenu ?

Ce mandat de recherche a été pensé à partir de deux constats. Premièrement, les TSHM de la Ville de Genève ont exprimé le besoin de pouvoir atteindre une population élargie et plurielle, en dehors des réseaux d’interconnaissances des quartiers. Deuxièmement, le besoin de trouver de nouvelles ressources face au sentiment d’être simultanément envahi.e par les usages des téléphones portables et peu compétent.e dans leur mobilisation au quotidien de la pratique professionnelle.

À partir de ces constats, l’objectif du projet pilote que nous avons mené au cours de l’année 2018 a été double. Premièrement, apporter des réponses aux difficultés et besoins exprimés par les TSHM. Deuxièmement, développer un outil qui permette aux jeunes de se sentir partie prenante de ce qui se passe dans leur ville et dans leur quartier, c’est-à-dire reconnu.e.s  en tant que membre active et actif de leur environnement.

Pour ce faire, nous avons expérimenté pendant 4 mois un nouvel outil collectif : un compte Instagram partagé entre TSHM et population juvénile genevoise. L’équipe qui a participé au projet était composée de trois TSHM et de quinze jeunes âgé.e.s de 16 à 27 ans.

Partager un compte Instagram a permis de créer un nouvel espace de communication, favorisant une dynamique d’échanges d’informations et de compétences entre TSHM et jeunes, mais aussi entre jeunes et entre TSHM. Le principe étant que sortir des usages uniquement individuels des médias sociaux ouvre la porte à un mode innovant d’intervention sociale.

Financement: 

Ville de Genève

Thématique(s): 

Jeunesse

Document(s) attaché(s):