Contact CERES

Centre de recherches sociales (CERES)

Haute école de travail social
28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 73

ceres.hets@hesge.ch

Nouvelle parution aux Editions IES

En transition

Claudio Bolzman, Alexandra Felder & Antonio Fernández

> Plus sur cet ouvrage

Soutien à la parentalité dans des activités éducatives de l’ordre du quotidien

(2019 - en cours)
Kim Stroumza Boesch , Marc Pittet , Anne-Françoise Pont (EESP) , Laetitia Krummenacher , Flavio Fersini

Résumé: 

En tant que chercheurs et formateurs nous sommes intéressés par les moments éducatifs de coprésence entre enfants, parents et professionnels dans des activités d’aide-contrainte de l’ordre du quotidien dans le champ de la protection de l’enfance. Ces activités nous intéressent pour plusieurs raisons :

  • Elles sont peu décrites dans la littérature scientifique. Celle-ci décrit surtout les dispositifs par entretiens, et la position de tiers délibératif ou réflexif tenue par les professionnels. Or les activités de l’ordre du quotidien requièrent selon nous une autre forme d’implication.
  • Au niveau du champ professionnel également, ces activités sont moins faciles à décrire, visibiliser, faire reconnaître, … Le travail de soutien à la parentalité notamment est plus diffus, par moments implicite, plus difficile à saisir et modéliser que dans des moments formalisés, dans lesquels la parentalité (ou des problèmes pratiques en lien avec la parentalité) est objet de la discussion.

Cette recherche vise à accompagner une équipe dans le développement de ces pratiques en lien avec le soutien à la parentalité, à modéliser avec elle sa manière de s’y prendre : ce qu’elle fait déjà, ce qu’elle expérimente, ce qu’elle souhaite développer, …  Cette recherche va ainsi s’atteler à répondre aux questions suivantes :

  • Comment se concrétisent les intentions éducatives de renforcer le soutien à la parentalité ?
  • Dans quel champ de tensions sont prises ces pratiques, quels appuis et quels freins pour soutenir davantage la parentalité ?
  • Comment comprendre cette notion de soutien à la parentalité dans des activités de l’ordre du quotidien ?
  • Comment s’articule ce qui se joue dans ces moments de l’ordre du quotidien et de l’ordinaire avec d’autres moments plus formalisés (admission, entretien avec les familles, interventions de l’intervenante familiale, …) ?

Financement: 

Service de protection de la jeunesse (SPJ), État de Vaud
HETS Genève

Thématique(s): 

Analyse de l’activité en travail social
Jeunesse