Contact CERES

Centre de recherche sociale (CERES)

Haute école de travail social
28, rue Prévost-Martin
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 73

ceres.hets@hesge.ch

Newsletter HETS

Trois fois dans l'année, toute l'actualité de la HETS ! Consultez les anciens numéros et inscrivez-vous ici.

Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

UNE ÉCOLE DE SON TEMPS

Un siècle de formation sociale à Genève (1918-2018)

> Plus sur cet ouvrage

Docdactu

LA LIBERTE

La liberté n’est ni une évidence ni une fin en soi, elle demeure pourtant le meilleur des alliés. Consultez la nouvelle sélection de DOCDACTU consacrée à la Liberté en cliquant ici

> Blog de l'Infothèque

Migrants âgés : trajectoires, conditions de vie et bien-être

(2011 - en cours)
Claudio Bolzman , Etienne Christe , Laure Kaeser

Résumé: 

Cette recherche a pour but d'évaluer les conditions de vie et de santé de la population âgée immigrée  de plus de 65 ans en Suisse comparée à la population suisse des mêmes classes d’âge.

Elle fait partie d’un projet plus vaste intitulé « Vivre / Leben / Vivere – Démocratisation de la vieillesse ? Progrès et inégalités en Suisse », et bénéficie du soutien du Fond national suisse de la recherche scientifique (FNS), du Pôle de recherche national « LIVES » ainsi que de Pro Senectute Suisse.

En effet, nous développons un axe spécifique d’étude intégré au projet global VLV et portant sur  les personnes âgées immigrées âgées de 65 à 79 ans. Intitulé, « Migrants âgés : trajectoires, conditions de vie et bien-être », cet axe de recherche se donne pour objectif principal d’étudier l’influence des conditions de vie et des trajectoires passées de ces migrants sur leurs ressources, pratiques et bien-être à l’heure actuelle. Peu étudiées et souvent méconnues, les populations vieillissantes d’origine immigrée connaissent pourtant des conditions de vie généralement plus précaires en comparaison avec les populations âgées nationales. Cet axe d’étude a pour intérêt de mettre en lumière les besoins, mais également les ressources originales de ces populations.

Pour réaliser cette étude, une collecte de données supplémentaire a été réalisée dans les cantons de Genève et Bâle à l’aide d’un sur-échantillonnage de la population d’origine étrangère résidant dans lesdits cantons. Dans le canton de Genève, le sur-échantillonnage concerne les populations d’origine portugaise, espagnole et italienne. Dans les cantons de Bâle-Ville et Bâle campagne il concerne la population italienne. En outre, des entretiens qualitatifs complètent l’enquête par questionnaire.

Financement: 

FNS via NCCR LIVES et SInergia (requérant principal Michel Oris)

Champs de recherche: 

Migration
Vieillesse

Collaborations(s) scientifique(s): 

CIGV - Université de Genève