Contact Psychomotricité

Haute école de travail social
Filière Psychomotricité

16, rue du Pré-Jérome
Case postale 80
CH-1211 Genève 4

Tél. 022 388 94 15

mscpm.hets@hesge.ch

Séances d'information Master Psychomotricité

  • 24 septembre 2018, 19h-21h

  • 5 novembre 2018, 19h-21h

  • 10 décembre 2018, 19h-21h

  • 14 janvier 2019, 19h-21h

  • 25 janvier 2019 17h30-21 à Lausanne

  • 4 février 2019, 19h-21h

 

Plus d'infos sur les séances d'information

Newsletter HETS

Trois fois dans l'année, toute l'actualité de la HETS ! Consultez les anciens numéros et inscrivez-vous ici.

Formation continue

Nouvelle parution aux Editions IES

La prévention en psycho-motricité. Exemples de dispositifs inédits.

> Plus sur cet ouvrage

Docdactu

Création et créativité

Pourquoi créer ? Au fond, quelle est la place de celui qui crée ? Au-delà de l’art comme recherche transcendantale ou comme quête esthétique – ce qui revient sans doute au même –, toute forme de créativité renferme des vertus sociales ou thérapeutiques. « Sortir de soi », « prendre de la hauteur », « prendre du recul », projeter, réfléchir aux proportions des événements qui rythment nos vies ou à celles d’une feuille de papier…

La sélection actuelle des documentalistes de l'Infothèque offre des pistes de réflexions intéressantes sur le thème "Création et créativité".

Pour la consulter cliquez ici

> Blog de l'Infothèque

La Psychomotricité

La psychomotricité traite des troubles psychomoteurs et favorise le développement des ressources affectives, cognitives, motrices et sociales de personnes de tous âges. Elle place au centre de la thérapie l’expérience du corps et de la motricité en relation, afin d’amener le patient à mieux appréhender son corps, les autres et son environnement. La psychomotricité fait ainsi partie des professions qui contribuent au renforcement de la personnalité, des stratégies d’apprentissage, des capacités d’expression et d’ajustement à l’environnement.

Comme discipline scientifique, elle a pour objet l’étude de la place du corps et son rôle dans le fonctionnement des personnes, leur développement et leurs interactions. Elle se situe à l’interface de différents paradigmes et connaissances scientifiques (neurosciences, psychologie, psychopathologie, pédagogie, psychanalyse, physiologie, anatomie notamment), et lie approches génétique et environnementale, instrumentation du corps et processus de subjectivation. 

Les thérapeutes en psychomotricité exercent leur métier dans une perspective d’interprofessionnalité, en collaboration avec d’autres professionnel-le-s (p.ex. logopédistes, psychologues, personnel éducatif, enseignants et soignants). Ils et elles sont engagé-e-s dans différents champs d’application: la prévention, la consultation, les domaines pédago-thérapeutiques et médico-thérapeutiques et le conseil, auprès de personnes de tous âges et leur entourage.

Schéma - la psychomotricité: vision, mission, modalités et axes d'intervention
 

Perspectives professionnelles

La majorité des thérapeutes en psychomotricité sont employé-e-s dans des structures publiques et parapubliques, comme :

  • les crèches et garderies
  • les services médico- et psychopédagogiques, médico-scolaires ou de la santé pour la jeunesse
  • les écoles et institutions de l’enseignement spécialisé pour handicapés physiques ou psychiques
  • les institutions destinées aux personnes souffrant de troubles de la personnalité ou du comportement
  • les établissements médico-sociaux
  • les institutions de soin (hôpitaux, service de psychiatrie)
  • les maisons de quartiers, lieux d’animation socioculturelle et socio-éducative

Ils et elles peuvent également exercer en pratique libérale.