Pages

Pygmalion : scène lyrique

Couverture de l'ouvrage J. - J. ROUSSEAU, H. COIGNET, Pygmalion : scène lyrique  © HEM - Genève.

Auteur(s)

  • Jacqueline Waeber
  • Jean-Jacques Rousseau
  • Horace Coignet

Jean-Jacques ROUSSEAU, Horace COIGNET, Pygmalion : scène lyrique, éd. crit. par Jacqueline WAEBER, 1997.

ISBN: 2-88433-010-0

Résumé

La scène lyrique de Pygmalion, conçue par Jean-Jacques Rousseau, est le premier essai d'un genre scénique conciliant musique et texte parlé, la première intention de Rousseau étant de donner une alternative au chant français tant décrié. Tant en France que dans les autres pays européens, Pygmalion obtint d'impressionnants succès jusqu'à la première décennie du XIXe siècle.
Abusivement présentée du vivant de Rousseau comme une oeuvre entièrement de sa plume, Pygmalion est en réalité le fruit d'une collaboration entre Rousseau, auteur du texte, et Horace Coignet, qui composa la musique.
Jusqu'à aujourd'hui, les chercheurs étaient unanimes pour déclarer l'édition originale de la musique (vers 1770-1771) définitivement perdue. C'est en 1995 que la musicologue Jacqueline Waeber découvrit un exemplaire de cette partition à la Bibliothèque Municipale Livrée Ceccano d'Avignon. Cette nouvelle source, associée aux manuscrits déjà connus (Bibliothèque Nationale de France, collection du Marquis de Girardin, Comédie-française) a permis la réalisation de la première édition critique de la musique. Le texte de Rousseau fait également l'objet d'une édition critique basée sur les nombreuses sources imprimées entre 1770 et 1775, ainsi que sur l'autographe de Rousseau, dont les particularités (par exemple les croix signalant l'emplacement des parties musicales) ont été soigneusement reportées.
Cette nouvelle édition tente de recréer l'idée de Rousseau: texte et musique sont représentés de manière à saisir immédiatement leur relation organique.