Le jeu perlé : Aux origines du piano français

- © Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris–Centre de Recherche et d’Édition du Conservatoire

Le jeu perlé a longtemps caractérisé l’école française de piano. Pratiqué par des figures aussi illustres que Camille Saint-Saëns ou Marguerite Long, il consistait en une technique qui donnait une grande importance au  jeu par le doigt seul et à un phrasé basé sur une articulation claires et une grande économie de l’usage de la pédale.

Le projet de recherche « Aux origines du piano français » a réuni un groupe de pianistes issus du Conservatoire de Paris, de la Haute école de musique de Genève et de l’Université de Montréal. À partir de méthodes et de documents écrits, d’archives sonores et de films d’époque, étudiants et enseignants se sont lancés pendant plusieurs mois à la redécouverte de la manière ancienne de jouer la musique Saint-Saëns, Fauré, Debussy ou Ravel.

Ce film raconte l’histoire de cette aventure collective.