Pages

Modalités de l'emprunt culturel : investigation dans la pratique de compositeurs chinois

Opéra de Pekin © HEM - Genève.

Responsable(s)

Partners & Team

Shirui ZHU, Conservatoire de Musique de Shanghai

Wenjing GUO, Conservatoire Central de Beijing

Li HUAQUI (assistante du projet), HEM - Genève

Date de début: 2013

Résumé du projet

L’emprunt culturel est une stratégie courante de la création artistique : elle s’applique similairement dans les arts littéraires, les arts plastiques ou les arts de la performance. Dans le domaine de la composition musicale, ce sont des objets sonores, des structures formelles, des idées esthétiques qui sont puisés par le compositeur dans un espace culturel qui n’est pas le sien. Cet espace exogène peut se situer, selon les cas, dans un ailleurs temporel, géographique, culturel ou social. L’élément emprunté fait l’objet de multiples traitements : il est cité, mis en lumière ou dissimulé, détourné, transformé, ou encore mêlé à des éléments culturels endogènes.

Ce projet tente d’explorer les modalités de cette activité d’emprunt en s’appuyant sur le cas particulier et emblématique de la composition contemporaine en Chine. Situés aux frontières de deux espaces exogènes, les compositeurs chinois sont immergés dans la culture et la technique musicale contemporaine issue des développements occidentaux, mais nombre d’entre eux sont en recherche de racines dans la tradition millénaire de leur propre culture. Notre projet est d’explorer les stratégies d’emprunt qui découlent de cette situation à la frontière entre deux cultures. Le dispositif de recherche comprend des interviews, l’observation des processus en œuvre dans l’atelier du compositeur, et des analyses d’œuvres de compositeurs de deux générations. Le projet se propose, pour les œuvres et les compositeurs choisis 1) d’établir une taxonomie des éléments empruntés 2) de constituer un inventaire des modes de traitement de ce matériau emprunté.