Pages

Fantaisie - Le Pouvoir de la musique

Le Pouvoir de la musique

Responsable(s)

Partners & Team

Bor Zuljan (assistant du projet), HEM - Genève

César Arias, luthier

Centre Interfacultaire en Sciences Affectives et Neuroscience of Emotion and Affective Dynamics laboratory, UNIGE / Deutsches Institut für Improvisation, Musiques & Interprètes / The Lute Society / Schola Cantorum Basiliensis / CNSMD de Lyon / Kulturni Dom Nova Gorica

Date de début: 2017

Résumé du projet

Quel est l’effet de la musique improvisée sur le public? En se positionnant dans le champ de la musique de la Renaissance où la thématique du «pouvoir de la musique» a été importante, ce projet se propose de trouver les réponses à cette question à la fois dans les anciens écrits des humanistes et dans une approche plus moderne dans le domaine des sciences affectives. Nous allons travailler l’improvisation de la fantaisie instrumentale polyphonique pour luth, claviers et harpe. L’étude des sources permettra de mieux connaître le cadre esthétique, philosophique et technique de la fantaisie de la Renaissance et débouchera sur la constitution d’une méthode d’improvisation.

Une recherche expérimentale multidisciplinaire sera aussi nécessaire pour

  • tester nos hypothèses sur l’enseignement de l’improvisation auprès d’étudiants, et les discuter avec des spécialistes (enseignants et chercheurs en psychologie),
  • tester la qualité de nos improvisations,
  • tester en particulier de nouvelles sonorités du luth plus conformes aux descriptions anciennes,
  • tester la réception que le public a de l’improvisation en termes d’expressivité et d’émotionalité.

Une seconde partie du projet sera consacrée à la diffusion des résultats sous la forme d’un colloque et d’une publication, et fera l’objet d’une nouvelle demande en 2018.