Tedi Papavrami

Professeur de Violon

Département des instruments de l'orchestre - Genève

tedi.papavrami@hesge.ch

Lien(s) associé(s)

Portrait

Né en 1971 à Tirana en Albanie, Tedi Papavrami commence l’étude du violon à quatre ans avec son père, Robert Papavrami, professeur réputé. A l’âge de huit ans, il interprète en public les Airs Bohémiens de Sarasate avec l’Orchestre Philharmonique de Tirana, puis, à onze ans, le premier Concerto de Paganini. En septembre 1982, à l’initiative du flûtiste Alain Marion, il est invité en France en qualité de boursier du gouvernement français. Il y suit l’enseignement de Pierre Amoyal au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. En 1986, il reçoit un premier prix, premier nommé, à l’unanimité du jury. A partir de ce moment, il poursuit seul son développement musical que jalonnent des rencontres avec des personnalités telles que Zino Francescatti, Viktoria Mullova, Victor Tretiakov, David Takeno ou Marco Postinghel.

En 1985, il est lauréat du Concours International Rodolfo Lipitzer. En 1992, la SACEM lui décerne le Prix Georges Enesco. Enfin, en 1993, Tedi Papavrami remporte le Premier Prix du Concours International Sarasate à Pampelune et le Prix Spécial du Public.

Le musicien a donné de nombreux concerts, en récital et en soliste dans le monde entier. Entre autres, il a joué avec l’orchestre de la Bayerischen Rundfunks de Münich, l’Orchestre philharmonique de Radio France ou celui de Monte Carlo, et avec des chefs tels que Kurt Sanderling, Armin Jordan, Christopher Hogwood ou Jean Claude Casadesus. Il se produit régulièrement en tant que chambriste et est depuis 2002, membre du Quatuor Schumann (quatuor avec piano) basé à Genève. De nombreux enregistrements documentent son travail.

Parallèlement à ses activités de musicien, Tedi Papavrami est depuis 2000 le traducteur officiel de l’écrivain Albanais Ismail Kadaré pour les éditions Fayard. Il a également interprété un Danceny violoniste aux côtés de Catherine Deneuve, pour une adaptation des Liaisons Dangereuses de Laclos réalisée par Josée Dayan. Il enseigne le violon à la Haute école de musique de Genève.