Rémy Campos

Responsable de la recherche Séminaire de recherche master

Département de composition et théorie - Genève

remy.campos@hesge.ch

Portrait

Rémy Campos est coordinateur de la recheche à la Haute école de musique de Genève depuis 2003. Ses recherches ont porté sur la redécouverte des musiques anciennes (La Renaissance introuvable ? Entre curiosité et militantisme : la Société des concerts de musique vocale, religieuse et classique du prince de la Moskowa (1843-1847), 2000), sur les conservatoires (Instituer la musique. Les débuts du Conservatoire de Genève (1835-1859), 2003); Le Conservatoire de paris et son histoire. Une institution en questions. Un essai suivi de seize entretiens, 2016, et sur les questions d’historiographie (avec Nicolas Donin, dir., L’Analyse musicale, une pratique et son histoire, 2009 ; François-Joseph Fétis musicographe, 2013). Il travaille actuellement sur l’histoire des pratiques musicales aux XIXe et XXe siècles (avec Aurélien Poidevin, La Scène lyrique autour de 1900, 2012 ; avec Xavier Bisaro, dir., La Musique ancienne entre historiens et musiciens, 2014 ; Le Piano français et la technique du jeu perlé (1840-1960), à paraître). Dernière publication : Debussy à la plage, 2018.

Publications

Rémy CAMPOS, « La fin du jeu perlé : le piano français à l’épreuve de l’internationalisation (1945-1970) », Emmanuel DUCREUX et Alain POIRIER, dir., actes du colloque: Une musique française après 1945 ?, Lyon, Symétrie, à paraître.

Rémy CAMPOS, « Improviser ou pas ? Entre modernisation et pastiche, les cadences pour les concertos pour piano de Mozart et Beethoven (1828-1914) », Alexandre DRATWICKI, dir., actes du colloque Le Concerto pour piano français à l’épreuve des modernités (1860-1920), Venise, 6 et 7 mai 2010, Lyon, Symétrie, à paraître.

Rémy CAMPOS, « De la prise de note à l’analyse des musiques populaires sous la Troisième République », Esteban BUCH, Nicolas DONIN et Laurent FENEYROU, dir., Du Politique en analyse musicale, Paris, Vrin, 2013, pp. 87-102.

Rémy CAMPOS, « Le jeu perlé entre sociabilité et technique pianistique (1840-1920) », Danièle PISTONE, dir., Le Piano dans la France du Second Empire, Paris, Observatoire Musical Français, 2013, pp. 101-122. 

Rémy CAMPOS, « Le Cours de composition de Vincent d’Indy » , Nicolas DONIN et Laurent FENEYROU, dir., Théorie de la composition musicale au xxe siècle , Lyon, Symétrie, 2013, vol. 1, pp. 67-92.

Rémy CAMPOS et Aurélien POIDEVIN, « La scène », Mathias AUCLAIR, Christophe GHRISTI et Pierre VIDAL, dir., Verdi, Wagner et l’Opéra de Paris, Paris, BnF, 2013, pp. 45-57.

Rémy CAMPOS, « Jouer ensemble : une mutation des pratiques orchestrales dans la première moitié du XIXe siècle », Intermédialités. Histoire et théorie des lettres, des arts et des techniques, no 19, 2012, pp 25-44.

Rémy CAMPOS, « Paul Scudo contre Richard Wagner : autopsie d’une oreille réactionnaire », Luca SALA, dir., The Legacy of Richard Wagner. Convergences and Dissonances in Aesthetics and Reception, Turnhout, Brepols, 2012, pp 53-75.

Rémy CAMPOS, « The Founding of French musicology. Looking around Pierre Aubry’s workshop (1896-1910) », Zdravko BLAZEKOVIC et Barbara DOBBS MACKENZIE, dir., Music’s Intellectual History, New York, Répertoire International de Littérature Musicale, 2009, pp 291-301.

Rémy CAMPOS et Nicolas DONIN, « La musicographie à l’œuvre : écriture du guide d’écoute et autorité de l’analyste à la fin du xixe siècle », Acta musicologica, 2005, vol. 77(2), pp. 151-204.

Rémy CAMPOS et Nicolas DONIN, « La maîtrise artistique de Vincent d’Indy : de quelques relations nouvelles entre composition et analyse au début du xxe siècle », Schweizer Jahrbuch für Musikwissenschaft. Annales Suisses de Musicologie. Annuario Svizzero di Musicologia, 2005, t. XXV, pp. 155-216.