Noémie Bialobroda

Professeure de musique de chambre avec piano

Département des instruments de l'orchestre - Genève

noemie.bialobroda@hesge.ch

Lien(s) associé(s)

Portrait

Née à Paris, l’altiste Noémie Bialobroda s’est formée auprès de Nobuko Imai et Miguel Da Silva à la Haute Ecole de Musique de Genève, avant d’étudier dans la classe de Jean Sulem au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Elle se produit dans le monde entier sur des scènes telles que le Wigmore Hall à Londres, le Victoria Hall à Genève, le Musée de Tel Aviv, le Concertgebow de Rotterdam, la Salle Gaveau, la Philharmonie de Paris, le Théâtre d’Aix en Provence et le Alte Oper Francfort.
En 2014, elle rejoint le Quatuor Aviv avec lequel elle mène une carrière internationale. Leur saison 2019-2020 a été marquée par une série de concerts au Studio Ernest Ansermet à Genève, retransmise par la Radio Télévision Suisse, où ils interprètent l’intégrale des quatuors de Ludwig van Beethoven.
En 2020 paraît chez le label Naxos un disque consacré à Franz Schubert. On peut y entendre le deuxième trio à cordes ainsi que - rejoints par Amit Peled- le quintette à deux violoncelles.
Impliquée dans la création et l'interprétation de la musique contemporaine, Noémie a tissé des liens privilégiés avec les acteurs de ce répertorie. Elle collabore ainsi régulièrement avec l'Ensemble Modern de Francfort, l’Ensemble Contrechamps à Genève et l'IRCAM à Paris. Elle crée deux pièces pour alto et électronique qui lui sont dédiés : « Caprice » du compositeur Keïta Matsumiya et « Drifting [mirages...] » de Pierre Stordeur.
Avec la compagnie de danse Zoo Thomas Hauert, elle prend part au spectacle Mono pour une altiste et huit danseurs, créé en 2013 au Centre Pompidou et qui tournera pendant plusieurs années dans toute l’Europe.
Elle a enregistré pour la fondation Meyer, dans la collection jeunes solistes, un disque intitulé « L’alto après 1920 », où elle interprète des oeuvres de Berio, Zimmermann, Hindemith, Grisey, et Sciarrino.
Pédagogue engagée, elle est professeur de Musique de chambre à la Haute Ecole de Musique de Genève depuis 2020.
Elle enseigne également l’alto au Conservatoire de Musique de Genève et au Conservatoire de Lausanne.
Plusieurs de ses élèves sont lauréats de concours internationaux (Concours Johannes Brahms, Concours Anton Rubinstein, Académie du Festival de Verbier, Académie de Seiji Osawa...) et ont rejoint les plus prestigieuses classes d’alto européennes parmi lesquelles la classe de Tabea Zimmermann à Berlin et celles de Jean Sulem au CNSM de Paris.
En 2020, aux côtés de Sergey Ostrovsky, elle fonde et assure la direction artistique de la Geneva International String Academy, offrant à de jeunes musiciens prometteurs l’opportunité d’étudier et de jouer, le temps d’un été, avec des musiciens accomplis. La première édition aura lieu en juillet 2021.