Nicolas Farine

Direction du Grand Chœur

Département vocal - Genève

nicolas.farine@hesge.ch

Portrait

Le chef d’orchestre et pianiste Nicolas Farine est fondateur et directeur artistique, avec le compositeur suisse François Cattin, de Jeune Opéra Compagnie. Il vient d’être nommé assistant de direction à l’Ensemble vocal de Lausanne, aux côtés de Michel Corboz.

D’abord pianiste et trompettiste, formé dans le canton de Neuchâtel puis à l’Université de Montréal où il a obtenu un doctorat, Nicolas Farine s’est perfectionné en direction d’orchestre aux États-Unis, au Canada et en Autriche auprès de maîtres tels Otto-Werner Müller (Juilliard School), Salvador Mas Conde (Musikakademie de Vienne) et Charles Bruck (Pierre Monteux School).

Nicolas Farine s’est produit en Europe, en Russie ainsi qu’en Amérique du Nord et du Sud, dirigeant de nombreux orchestres. Il s’est produit avec Julia Migenes, Nemanja Radulovic, Jean-Marc Luisada entre autres. Egalement passionné d’opéra, il dirige plusieurs productions collaborant avec les metteurs en scène Robert Bouvier, Gino Zampieri, Stefan Grögler, François Racine, Anne-Cécile Moser et Cédric Dubois.

Outre ses activités de chef, Nicolas Farine a été pendant près de 10 ans professeur de piano en classes professionnelles au Conservatoire neuchâtelois et coach des classes de chant de la HEM - Genève où il assume actuellement la direction des grands chœurs sur les sites de Genève et Neuchâtel. Il est également professeur de musique de chambre et de direction au Conservatoire Neuchâtelois. Egalement très concerné par les musiques actuelles, il est vice-président de la Société suisse de musique contemporaine et a créé en tant que chef d’orchestre une quinzaine d’œuvres pour orchestre symphonique.

Récemment, Nicolas Farine s’est produit au Japon, dans le cadre du plus grand Festival d’Asie, les Folles journées. Après le Théâtre d’Antibes et une tournée à la tête de l’Ensemble vocal de Lausanne dans la Loire et à Nantes, sa production Pierrot lunaire cabaret 30, avec Julia Migenes, a été présentée à l’Opéra National de Bordeaux en automne 2014. Une autre production, Die Weisse Rose de Zimmermann, a reçu toutes les éloges de la presse et du compositeur après sa reprise à l’opéra de Nantes et d’Angers en 2013. Elle a été filmée par Arte.