Nathalie Dieufils Cardot

Professeure de Piano comme instrument secondaire

Département des instruments à clavier - Neuchâtel

nathalie.dieufils-cardot@hesge.ch

Portrait

Nathalie Dieufils Cardot a commencé ses études musicales en France aux Conservatoires de Grenoble et de Chambéry où tout en acquérant une formation pianistique, elle découvre la pédagogie avec des professeurs comme Jean-Claude Lartigot, Philippe Meirieu et Michel Ricquier.

Elle continue ses études au Conservatoire de Genève où une rencontre déterminante avec le pianiste Eduardo Vercelli lui fera découvrir les sens du goût pianistique et l’intérêt de l’esthétique du piano.

Par la suite le travail avec le pianiste neuchâtelois Olivier Sörensen lui apporte une dimension pédagogique essentielle.

Dès lors, elle approfondit la pédagogie du piano en travaillant d’une part avec de grands pédagogues comme Anne-Marie Grosser, Robert Kaddouch et Noémie Rodibas, et d’autre part en ne cessant de confronter les connaissances  pédagogiques et idées nouvelles  à la réalité du terrain, c’est-à-dire l’enseignement.

L’exploration du répertoire à quatre mains et à deux pianos apporte une dimension indispensable et très constructive à cet enseignement, d’une part pour les échanges musicaux, culturels et techniques qu’il permet mais aussi pour l’écriture d’arrangements, de nouvelles musiques, chansons, folklore et musiques de films.

Ayant débuté sa carrière d’enseignante en France, Nathalie Dieufils l’a continuée dans le canton de Neuchâtel en  étant professeur au Conservatoire et en se spécialisant dans les débuts au clavier, ainsi qu’en étant professeur de piano 2éme instrument à la HEM de Genève, site de Neuchâtel. Ces deux postes complémentaires lui permettent de développer une vision élargie des possibilités de l’enseignement du piano dans ses premiers temps ainsi qu’une conception rapide de la progression.