Annemarie Dragosits

Professeure de Basse continue

Département de musique ancienne - Genève

annemarie.dragosits@hesge.ch

Lien(s) associé(s)

Portrait

Anne Marie Dragosits, originaire du Tyrol, a étudié le clavecin à Vienne avec Wolfgang Glüxam et à La Haye avec Ton Koopman et Tini Mathot. En 2012, Anne Marie Dragosits est devenue Docteure des Arts en terminant sa thèse sur Giovanni Girolamo Kapsperger et sa musique vocale (docARTES).

Soliste recherchée et continuiste passionnée, elle se produit dans le monde entier avec des ensembles comme vivante, Accademia degli Stravaganti, barucco, Barocksolisten München, musica alchemica, l‘Arcadia ou l‘Orfeo Barockorchester.

Elle vit actuellement à Vienne et enseigne comme professeure de clavecin à l‘Université Anton Bruckner de Linz.

L‘étude des clavecins historiques est une véritable passion pour elle, comme l‘attestent ses CDs en solo : « ITALIA ! « enregistré sur un clavecin Giusti (1681, Musée National Germanique de Nuremberg), Froberger sur un Girolamo de Zenti (1658, en propriété privée en Angleterre), « le clavecin mythologique » sur un Pascal Taskin (1787, Musée des Arts et Métiers de Hambourg) et son dernier projet, paru en Août 2021 : « Ich schlief, da träumte mir » sur le clavecin Zell (1728, Hambourg).

Son livre « Giovanni Girolamo Kapsperger (ca.1581–1651) – ein ziemlich extravaganter Mann » est paru chez LIM (Lucca) en 2021 ; une traduction anglaise sera publiée en 2022.