Financement

Vos  mobilités sont soutenues financièrement par diverses bourses, en fonction des lieux et des types de mobilité.

Les participants reçoivent une aide financière qui couvre une partie des dépenses courantes (hébergement, nourriture, voyage, taxes, démarches requises au niveau de la santé, etc.) .

Les règles d’attribution de bourses de mobilité sont liées à la destination choisie et à la durée de la mobilité :

Mobilité en Europe

Dans le cadre d’accords de collaboration signés avec les institutions partenaires en Europe, les étudiantes et étudiants peuvent bénéficier d’une bourse d’études ou de formation pratique du Swiss-European Mobility Programme (SEMP) dès 2 mois de mobilité et d’un financement de la HES-SO.

Mobilité hors Europe

La participation à un échange international représente un statut qui ne donne pas automatiquement droit à une bourse pour l’étudiant-e mais qui est sujet à quelques conditions préalables qui seront transmises aux personnes concernées par le Bureau des relations internationales.

 

Il existe deux types de bourses pour couvrir les frais de mobilité :

Bourses HES-SO

Les taux des bourses mensuelles de la HES-SO pour 2017/2018 ont été globalement fixés à CHF 250/mois pour l’Europe et CHF 600/mois hors Europe. Celles-ci sont valables pour les étudiant-e-s de la HEdS qui partent en mobilité d’études hors de la Suisse (en Europe ou hors Europe). Un forfait de déplacement est aussi versé dans ce cadre.

Des bourses sont également octroyées pour des mobilités en Suisse-allemande ou Suisse Italienne, montants sur demande.

Bourses SEMP (Erasmus+)

Des bourses sont également octroyées aux étudiant-e-s dans le cadre du Swiss-European Mobility Programme lorsqu’ils vont faire leur formation pratique ou leur mobilité d’études en Europe, à condition qu’un contrat bilatéral ait été signé au préalable avec une institution partenaire ou avec un établissement hospitalier (dans le cadre d’une formation pratique) dans le pays d’accueil. Le montant de ces bourses dépend du pays de destination.

Conditions d’octroi des bourses SEMP
  • Le séjour d’études a une durée minimale de 3 à 12 mois calendaires au maximum. L’échange doit s’effectuer dans l’un des 35 pays signataires et dans un établissement qui a adhéré à la charte ERASMUS+
  • La formation pratique doit être d’une durée minimale de 2 à 12 mois calendaires au maximum. L’échange doit s’effectuer dans l’un des 35 pays signataires, avec un établissement partenaire qui a adhéré à la charte ERASMUS + ou un établissement hospitalier qui a signé un accord avec la HEdS.
  • La mobilité doit s’effectuer vers un pays d’accueil différent du pays d’envoi et du pays de résidence.

 

Pour les étudiant-e-s qui partent en séjour d’études dans le cadre du Swiss-European Mobility Programme, le cumul des bourses SEMP et HES-SO est envisageable. Renseignez-vous auprès du Bureau des relations internationales afin de clarifier si cela sera bien votre cas !

La bourse de mobilité offerte par la HES-SO ainsi que les indemnités octroyées dans le cadre du SEMP ne sont pas destinées à couvrir intégralement la totalité des frais d’études, mais sont censées payer les frais supplémentaires découlant du séjour à l’étranger :

  • frais de déplacement,
  • frais inhérents à une éventuelle préparation linguistique,
  • dépenses occasionnées par le coût de vie plus élevé dans le pays du séjour.