Principe et organisation des études

L’année Modules complémentaires santé permet d’accéder à la procédure d’admission aux formations Bachelor du domaine de la Santé.

Principes

Les Modules complémentaires santé visent le développement des compétences de base dans le domaine de la Santé et une expérience du monde du travail en général et dans le domaine socio-sanitaire en particulier, par :

  • l’acquisition de connaissances de bases théoriques, méthodologiques et techniques
  • la réalisation de pratiques de travail auprès de personnes ayant des besoins de santé
  • l’expérimentation du travail en équipe et de l’organisation du travail, dans des institutions et organisations socio-sanitaires ou d’autres institutions
  • le développement de la connaissance de soi à travers l’expérience et l’analyse des situations et des relations humaines rencontrées.

Les modules complémentaires doivent en outre permettre au/à la candidat-e de confirmer son choix d’orientation dans le domaine de la Santé d’une part, et dans l’une des professions du domaine d’autre part.

Calendrier académique

A la HEdS Genève, l’année académique est réglée dans ses grandes lignes sur le calendrier de la HES-SO.
La prochaine rentrée académique aura lieu le lundi 18 septembre 2017.

Structure d’une année

L’année Modules complémentaires santé se compose de quatre parties :

  • 4 semaines de cours théoriques et 10 semaines de cours pratiques à l’Ecole (soit 14 semaines de cours)
  • 8 semaines de stage dans une institution socio-sanitaire (organisé par la HEdS Genève)
  • 6 semaines de stage dans le monde du travail au sens large (organisé par l’élève)
  • 4 semaines consacrées à la réalisation d’un projet personnel (PP).

Les élèves sont répartis en trois volées et réalisent les cours ou les stages à différents moments de l’année (cf Planification de l'année).

La formation rassemble les élèves qui doivent suivre les Modules complémentaires santé et ceux qui doivent obtenir un titre de Maturité spécialisée santé.

 Cours théoriques et pratiques

Les 14 semaines de cours sont réparties en quatre unités de cours:

  • Sciences et santé
  • Professionnalisation en santé
  • Accompagnement et soins aux usagers
  • Communication

Les unités de cours Sciences et santé et Professionalisation en santé sont des unités de cours essentiellement théoriques. Elles permettent d’acquérir les notions de base d’anatomie, de physiologie, de psychologie du développement, mais également des outils pour mieux apprendre et devenir professionnel de santé. Par exemple, le système de santé, la terminologie médicale, l’interdisciplinarité et le travail en équipe y sont enseignés.

Dans les unités de cours de Communication et d’Accompagnement et soins aux usagers, des ateliers pratiques sont organisés.

Stage dans le monde du travail

Le stage dans le monde du travail correspond à une expérience professionnelle. Il doit permettre de:

  • S’engager concrètement dans une démarche de recherche d’emploi ou de stage.
  • Découvrir les réalités de la vie professionnelle au quotidien.
  • Evaluer ses forces et ses faiblesses dans des situations de travail.

Ce stage est organisé par l’élève.

Il est possible de faire valider une expérience antérieure sous certaines conditions. Cette validation d'effectue uniquement lors de la rentrée de septembre. Elle n'est pas possible pour un élève inscrit en Maturité spécialisée santé.

Stage dans une institution socio-sanitaire

Ce stage doit permettre de développer des compétences de base permettant à l’élève de s’intégrer dans un milieu de santé et confirmer son choix d’orientation professionnelle.

Le stage permet également d’évaluer les aptitudes personnelles, requises pour l’entrée en Bachelor Santé.

Le stage dans une institution socio-sanitaire est organisé par l’Ecole.

L’encadrement de l’élève est assuré par un-e professionnel-le de la santé désigné-e par l’institution.

Le Projet Personnel (PP)

Un travail écrit doit être réalisé sur un sujet de santé puis soutenu oralement. Un-e référent-e encadre et évalue ce travail.

Cet exercice permet à l’élève de faire le point sur son parcours et ses motivations à devenir un-e professionnel-le de santé.

Réussite des Modules complémentaires santé

Pour réussir l’année, les quatre unités de cours (moyenne générale), le stage en santé ainsi que le projet personnel doivent être validés avec une note supérieure ou égale à 4. Le stage dans le monde du travail doit être certifié par l'employeur.

La réussite des MCS permet aux candidat-e-s d'accéder à la procédure d'admission au Bachelor.