Projet « 88 Pins », comptoir de thé japonais ambulant réalisé par les étudiant-e-s en BA Architecture d’intérieur pour « Aux Mille Pins »
© HEAD – Genève, Michel Giesbrecht
Projet « 88 Pins », comptoir de thé japonais ambulant réalisé par les étudiant-e-s en BA Architecture d’intérieur pour « Aux Mille Pins »
© HEAD – Genève, Michel Giesbrecht
Projet « 88 Pins », comptoir de thé japonais ambulant réalisé par les étudiant-e-s en BA Architecture d’intérieur pour « Aux Mille Pins »
© HEAD – Genève, Michel Giesbrecht
Projet « 88 Pins », comptoir de thé japonais ambulant réalisé par les étudiant-e-s en BA Architecture d’intérieur pour « Aux Mille Pins »
© HEAD – Genève, Michel Giesbrecht
Projet « 88 Pins », comptoir de thé japonais ambulant réalisé par les étudiant-e-s en BA Architecture d’intérieur pour « Aux Mille Pins »
© HEAD – Genève, Michel Giesbrecht
Projet « 88 Pins », comptoir de thé japonais ambulant réalisé par les étudiant-e-s en BA Architecture d’intérieur pour « Aux Mille Pins »
© HEAD – Genève, Michel Giesbrecht
Projet « 88 Pins », comptoir de thé japonais ambulant réalisé par les étudiant-e-s en BA Architecture d’intérieur pour « Aux Mille Pins »
© HEAD – Genève, Michel Giesbrecht
Projet « 88 Pins », comptoir de thé japonais ambulant réalisé par les étudiant-e-s en BA Architecture d’intérieur pour « Aux Mille Pins »
© HEAD – Genève, Michel Giesbrecht
Projet « 88 Pins », comptoir de thé japonais ambulant réalisé par les étudiant-e-s en BA Architecture d’intérieur pour « Aux Mille Pins »
© HEAD – Genève, Michel Giesbrecht
Projet « 88 Pins », comptoir de thé japonais ambulant réalisé par les étudiant-e-s en BA Architecture d’intérieur pour « Aux Mille Pins »
© HEAD – Genève, Michel Giesbrecht

Space design & retail design

February 2017

Atelier semestriel de Claudio Colucci assisté de Wendy Gaze

Maisons de thé contemporaines
Réinterprétation de la maison de thé japonaise traditionnelle

L’atelier «space design & retail design» propose une immersion dans l’univers du rituel, plus précisément dans l’art du thé japonais. L’aspect sensoriel revêt ici une grande importance; goûter, toucher, sentir, voir, entendre... Comment exalter les sens, les démultiplier, les transcender? Comment créer une interactivité poly-sensorielle et une nouvelle gestuelle de dégustation à travers des nouveaux scénarios de dégustation entre le public et un produit, dans le but de se laisser surprendre et re-découvrir un produit pourtant déjà connu… 

L’objectif concret de l’atelier était, dans le cadre d’un mandat réel pour la maison « Aux Mille Pins » de Emiko Okamoto, la création et la production d’un espace de dégustation mobile. Les étudiants ont dû créer une ambiance authentique japonaise pour favoriser la convivialité et proposer une rencontre inoubliable. Le banc de thé devait avoir une finition soignée pour accueillir de beaux objets et des thés japonais supérieurs, et créer une impression durable. Les convives devaient pouvoir observer en tout confort et transparence la préparation du thé par l’hôte. L’installation devait être facilement démontable et transportable. 

Le résultat du workshop est exposé à la Fondation Baur, Musée des Arts d’Extrême-Orient, du 31.03 au 09.04 (ouvert de 14h à 18h), dans le cadre des Journées européennes des Métiers d’art 

Etudiants: Victor Duterme, Saraa Karvonen, Asensio Kishan, Mounira Mokhtar

 

View all of the school's projects